Livre / Les motifs au cinéma : critique

Publié par Jacques Demange le 22 août 2019

Résumé : Pourquoi établir des liens entre des images de films radicalement différents, au-delà des auteurs, des pays et des époques ? Parce que ces images convoquent des motifs visuels qui hantent le cinéma depuis ses origines : la fenêtre, la nuque, l’escalier, le miroir, le labyrinthe, le téléphone, le chat, le cri, et tant d’autres… Ces motifs ont des affinités profondes avec le langage et le récit cinématographiques. Ils sont de ce fait universels, pluriels, ambigus, et chaque cinéaste est incité à les adopter, les transformer et les réinterpréter. Les motifs de cinéma ont une grande agilité à se mouvoir : migrer d’un film à l’autre, d’un cinéaste à l’autre, d’une époque à une autre. Par le jeu des reprises et des différences, ils imprègnent la mémoire émotionnelle du spectateur et ouvrent une nouvelle perspective à l’histoire du cinéma. 

♥♥♥♥♥

 

Les motifs au cinema

Les motifs au cinema

Placé sous la co-direction de Jordi Balló, professeur d’iconographie à l’université Pompeu Fabra de Barcelone, et de Alain Bergala, maître de conférences honoraire à l’université Paris 3 Sorbonne nouvelle et directeur du département Analyse de films à la Femis, cet ouvrage collectif envisage le motif comme un concept polysémique. À la fois « du côté du monde (…) ; du côté de son traitement cinématographique (…) ; et du côté plus intime de ce qui fait la singularité d’un auteur », le motif se décline ici sous un ensemble de formes et de figures dont le caractère unique doit avant tout au lien qui s’établit entre elles. C’est donc à une sorte de voyage iconologique que nous invitent l’ensemble des textes composant cette étude. Répartis en douze sections, ces derniers articulent à l’objectivité scientifique de l’analyse filmique une sensibilité cinéphile particulière. Objets, actions, paysages, ou éléments anatomiques composent un réseau de rencontres et de face à face particulièrement stimulants. La tombe tisse ainsi un lien entre Ford (La Charge héroïque), Mankiewicz (La Comtesse aux pieds nus), Hitchcock (Vertigo), Leone (Le Bon, la brute et le truand), Eastwood (Impitoyable) et Tarantino (Kill Bill : Vol. 2), le labyrinthe nous transporte de Welles (La dame de Shanghaï) à Kubrick (Shining) en passant par Resnais (Mon oncle d’Amérique), tandis que la chute de la larme propose une exploration de la temporalité lacrymale et de son évolution tout au long de l’histoire du cinéma. Ces quelques exemples soulignent l’étendu et l’éclectisme d’un corpus qui s’enrichit encore d’une constante référence à la peinture. C’est en effet auprès de l’art pictural que prend appui cet ensemble. Citation d’œuvres, mise en comparaison des deux disciplines à partir d’une scénographie ou d’une figure (femme à la fenêtre, pietà…) affirment la nature essentiellement hybride du motif. La réussite théorique de l’ouvrage s’accompagne d’un soin tout particulier apporté à la mise en page. Depuis la création de leur nouvelle collection « PUR-Cinéma », inaugurée cette année avec le Katharine Hepburn de Marguerite Chabrol, les Presses universitaires de Rennes ont fait le pari des illustrations. Si l’on peut regretter que la qualité de certaines images ait été altérée par leur agrandissement, les captures d’écran assurent une compréhension aiguë des enjeux esthétiques abordés par chaque article.

 

 

 

  • LES MOTIFS AU CINÉMA
  • Auteurs : Jordi Balló et Alain Bergala (sous la direction de)
  • Éditions : Presses universitaires de Rennes
  • Collection : PUR-Cinéma 
  • Date de parution : 22 août 2019
  • Format : 345 pages
  • Tarif : 30 €

Commentaires

A la Une

Cannes 2024 : La sélection officielle dévoilée

La sélection officielle de cette 77e édition du Festival de Cannes promet d’être intéressante. Un nouveau film de Yórgos Lánthimos avec Emma Stone, le retour de la saga Mad Max, un projet de Francis Ford Coppola vieux de presque 40 ans, et bien d’autres surprises…

Cannes 2024 : Megalopolis de Francis Ford Coppola présenté sur la Croisette

Le réalisateur de 85 ans signe son retour avec son film autofinancé Megalopolis, qui sera présenté en compétition à la 77e édition du Festival de Cannes. 

George Lucas recevra une Palme d’Or d’honneur lors du 77e Festival de Cannes

Dans une galaxie pas si lointaine, à Cannes, lors de la Cérémonie de clôture du 77e festival, George Lucas, célèbre scénariste, réalisateur et producteur de la saga Star Wars, recevra une Palme d’Or d’honneur.

Dune 3 et Nuclear War : les prochains projets de Denis Villeneuve

La collaboration entre Denis Villeneuve et Legendary ne semble pas prête de s’arrêter. Après le succès du second volet des aventures de Paul Atréides, les prochains projets du réalisateur pour le studio…

Un Matrix 5 en préparation chez Warner Bros avec Drew Goddard à la réalisation

Le studio lance le développement d’une suite de la saga Matrix qui marque un tournant pour la franchise car il ne sera pas réalisé par les Wachowski.

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 GODZILLA X KONG : LE NOUVEL EMPIRE 442 704 1 442 704
2 KUNG FU PANDA 4 334 599 2 1 160 497
3 DUCOBU PASSE AU VERT ! 231 183 1 231 183
4 ET PLUS SI AFFINITES 149 749 1 149 749
5 DUNE DEUXIEME PARTIE 143 811 6 3 864 690
6 PAS DE VAGUES 94 548 2 265 365
7 IL RESTE ENCORE DEMAIN 87 633 4 465 632
8 LA PROMESSE VERTE 74 908 2 251 189
9 SIDONIE AU JAPON 53 732 1 53 732
10 LE JEU DE LA REINE 49 130 2 156 002

Source: CBO Box office

Nos Podcasts