Livre / Les motifs au cinéma : critique

Publié par Jacques Demange le 22 août 2019

Résumé : Pourquoi établir des liens entre des images de films radicalement différents, au-delà des auteurs, des pays et des époques ? Parce que ces images convoquent des motifs visuels qui hantent le cinéma depuis ses origines : la fenêtre, la nuque, l’escalier, le miroir, le labyrinthe, le téléphone, le chat, le cri, et tant d’autres… Ces motifs ont des affinités profondes avec le langage et le récit cinématographiques. Ils sont de ce fait universels, pluriels, ambigus, et chaque cinéaste est incité à les adopter, les transformer et les réinterpréter. Les motifs de cinéma ont une grande agilité à se mouvoir : migrer d’un film à l’autre, d’un cinéaste à l’autre, d’une époque à une autre. Par le jeu des reprises et des différences, ils imprègnent la mémoire émotionnelle du spectateur et ouvrent une nouvelle perspective à l’histoire du cinéma. 

♥♥♥♥♥

 

Les motifs au cinema

Les motifs au cinema

Placé sous la co-direction de Jordi Balló, professeur d’iconographie à l’université Pompeu Fabra de Barcelone, et de Alain Bergala, maître de conférences honoraire à l’université Paris 3 Sorbonne nouvelle et directeur du département Analyse de films à la Femis, cet ouvrage collectif envisage le motif comme un concept polysémique. À la fois « du côté du monde (…) ; du côté de son traitement cinématographique (…) ; et du côté plus intime de ce qui fait la singularité d’un auteur », le motif se décline ici sous un ensemble de formes et de figures dont le caractère unique doit avant tout au lien qui s’établit entre elles. C’est donc à une sorte de voyage iconologique que nous invitent l’ensemble des textes composant cette étude. Répartis en douze sections, ces derniers articulent à l’objectivité scientifique de l’analyse filmique une sensibilité cinéphile particulière. Objets, actions, paysages, ou éléments anatomiques composent un réseau de rencontres et de face à face particulièrement stimulants. La tombe tisse ainsi un lien entre Ford (La Charge héroïque), Mankiewicz (La Comtesse aux pieds nus), Hitchcock (Vertigo), Leone (Le Bon, la brute et le truand), Eastwood (Impitoyable) et Tarantino (Kill Bill : Vol. 2), le labyrinthe nous transporte de Welles (La dame de Shanghaï) à Kubrick (Shining) en passant par Resnais (Mon oncle d’Amérique), tandis que la chute de la larme propose une exploration de la temporalité lacrymale et de son évolution tout au long de l’histoire du cinéma. Ces quelques exemples soulignent l’étendu et l’éclectisme d’un corpus qui s’enrichit encore d’une constante référence à la peinture. C’est en effet auprès de l’art pictural que prend appui cet ensemble. Citation d’œuvres, mise en comparaison des deux disciplines à partir d’une scénographie ou d’une figure (femme à la fenêtre, pietà…) affirment la nature essentiellement hybride du motif. La réussite théorique de l’ouvrage s’accompagne d’un soin tout particulier apporté à la mise en page. Depuis la création de leur nouvelle collection « PUR-Cinéma », inaugurée cette année avec le Katharine Hepburn de Marguerite Chabrol, les Presses universitaires de Rennes ont fait le pari des illustrations. Si l’on peut regretter que la qualité de certaines images ait été altérée par leur agrandissement, les captures d’écran assurent une compréhension aiguë des enjeux esthétiques abordés par chaque article.

 

 

 

  • LES MOTIFS AU CINÉMA
  • Auteurs : Jordi Balló et Alain Bergala (sous la direction de)
  • Éditions : Presses universitaires de Rennes
  • Collection : PUR-Cinéma 
  • Date de parution : 22 août 2019
  • Format : 345 pages
  • Tarif : 30 €

Commentaires

A la Une

Un trailer pour Le Blues de ma Rainey, l’ultime film de Chadwick Boseman

Netflix a récemment dévoilé la première bande annonce de Le Blues de ma Rainey qui mettra en scène Viola Davis… Lire la suite >>

Flashdance : le film culte bientôt adapté en série

CBS All Access, prochainement renommé Paramount+, a annoncé vouloir rejouer Flashdance, le film culte de 1983, en le transposant sur… Lire la suite >>

Apple TV+ diffusera le documentaire sur le Velvet Underground réalisé par Todd Haynes

Le cinéaste américain Todd Haynes s’attaque à la légende The Velvet Underground, groupe culte des 60’s, dans un documentaire dont… Lire la suite >>

Let them all talk : du nouveau sur le prochain Soderbergh avec Meryl Streep

Steven Soderbergh revient avec un tout nouveau film indépendant, Let them all talk, prévu sur HBO Max en décembre prochain…. Lire la suite >>

Calico Joe : Bob Dylan accompagne George Clooney et Grant Heslov pour une adaptation de John Grisham

Le légendaire chanteur Bob Dylan rejoint le non moins légendaire acteur George Clooney et son complice Grant Heslov pour la… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 30 JOURS MAX 508 815 1 508 815
2 LES TROLLS 2 TOURNEE MONDIALE 419 574 1 419 574
3 THE GOOD CRIMINAL 116 387 1 116 387
4 DRUNK 114 935 1 114 935
5 PARENTS D'ELEVES 76 637 2 186 885
6 ANTOINETTE DANS LES CEVENNES 75 848 5 701 182
7 CALAMITY, UNE ENFANCE DE MARTHA JANE CANNARY 60 051 1 60 051
8 TENET 57 709 8 2 305 066
9 MON COUSIN 48 737 3 338 099
10 LES APPARENCES 43 403 4 342 159

Source: CBO Box office

Nos Podcasts