Livre/ Déconstruire au cinéma : critique

Publié par Jacques Demange le 9 juillet 2019

Résumé : Les nouvelles technologies, la parité, l’écologie, mais encore les phénomènes migratoires, ou la menace des épidémies… Ces problèmes qui remettent en cause les fondements de notre société, inspirent le cinéma contemporain. Certains films, avec leur dimension onirique, révèlent le lien de ces mutations, devenues autant de moyens de la « déconstruction » idéologique affectant tous les domaines de la culture.

♥♥♥♥

 

deconstruire au cinema - livre

Déconstruire au cinema – livre

La première qualité de cet ouvrage tient au caractère multiple de son objet d’étude. Autour de la thématique de la déconstruction, Michel Arouimi, maître de conférences en littérature comparée à l’Université du Littoral et déjà auteur de La métaphysique au cinéma (Orizons, 2016), analyse un ensemble de motifs à partir d’un large corpus de films. Si le cinéma d’anticipation prédomine logiquement au sein de celui-ci, la réflexion de l’auteur engage certaines problématiques propres au genre horrifique et plus généralement fantastique. Profitant de la valeur éminemment métaphorique de ses exemples, Michel Arouimi questionne la dérégulation de nos valeurs culturelles et l’effondrement de nos bases civilisationnelles. Le motif de l’immigration dans The Girl with all the gifts, du metissage culturel dans It comes at night, de l’altérité dans Mother !, et de l’ésotérisme dans The Ritual (qui bénéficie d’une excellente étude comparative entre le roman d’origine et son adaptation cinématographique) s’articulent autour des figures du mort-vivant (Bloody Sand), du téléphone portable (Erasing Eden), ou de l’ordinateur (Suite 313). La qualité des ces analyses narratives se voit renforcée par une attention appuyée à la dimension formelle des films envisagés. Porosité spatio-temporelle, variations atmosphériques, figurations du point de vue, et mouvements d’appareil soutiennent la cohérence d’un discours oscillant entre esthétique, sociologie et mythographie. Cette réussite théorique reste cependant entachée par la présence de quelques fautes de frappes (présence incongrue de points d’interrogation disséminés ponctuellement au cours de l’ouvrage). On regrettera par ailleurs l’absence de bibliographie et de filmographie, éléments qui apparaissent comme de véritables nécessités dans le cadre d’un ouvrage à visée scientifique.

 

 

 

  • DÉCONSTRUIRE AU CINÉMA
  • Auteur : Michel Arouimi
  • Éditions : Orizons
  • Collection : Cinématographies
  • Date de parution : 13 mai 2019
  • Format : 206 pages
  • Tarif : 20 € (print) – 14,99 € (numérique)

Commentaires

A la Une

L’actrice et chanteuse Olivia Newton-John est décédée à l’âge de 73 ans

La célèbre interprète de Sandy Olsson dans la comédie musicale Grease a poussé son dernier souffle des suites d’un long… Lire la suite >>

L’Exorciste : Le producteur Jason Blum donne des nouvelles du remake

À l’occasion du Festival international du film de Locarno où il devrait recevoir le prix du Meilleur producteur indépendant, Jason… Lire la suite >>

Les femmes prennent de l’importance dans les films de mafieux

Alors que Prime Vidéo a récemment sorti l’intégralité des épisodes de Bang Bang Baby, de nombreux films et séries utilisent… Lire la suite >>

White Noise : Adam Driver dans la comédie noire du réalisateur de Marriage Story

Le prochain film de Noah Baumbach, sur une terrifiante et hilarante famille américaine d’aujourd’hui, avec Adam Driver, aura droit à… Lire la suite >>

The Veil : Elisabeth Moss à la tête de la nouvelle série du créateur de Peaky Blinders

Alors que la saison 5 de The Handmaid’s Tale est attendue pour la rentrée, l’actrice Elisabeth Moss est annoncée dans… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 BULLET TRAIN 460 136 1 460 136
2 LES MINIONS 2 : IL ETAIT UNE FOIS GRU 251 426 5 3 145 264
3 THOR : LOVE AND THUNDER 250 210 4 2 379 227
4 KRYPTO ET LES SUPER-ANIMAUX 222 730 2 556 091
5 TOP GUN : MAVERICK 165 278 11 5 877 276
6 DUCOBU PRESIDENT ! 132 886 4 870 163
7 MENTEUR 109 332 4 694 419
8 L'ANNEE DU REQUIN 79 534 1 79 534
9 LA NUIT DU 12 54 557 4 296 044
10 JOYEUSE RETRAITE 2 52 910 3 300 700

Source: CBO Box office

Nos Podcasts