Livre / Nos vies en séries : critique

Publié par Jacques Demange le 1 octobre 2019

Résumé : Les séries ont tout changé : nos loisirs, nos vies, notre rapport à la culture. La « sériephilie » que ces grands récits du XXIe siècle suscitent le prouve : elles sont le coeur de la culture populaire aujourd’hui. Pour Sandra Laugier, fan parmi les fans, elles produisent également une philosophie nouvelle non pas une philosophie des séries, mais de véritables oeuvres de pensée. Aux ressorts traditionnels de la fiction (romans, films) -identification à des personnages, représentations du monde-, la série oppose l’attachement, le care qu’elle suscite chez le spectateur. Aux stéréotypes de genre, elle substitue nombre d’individus singuliers, souvent des héroïnes, aux prises avec les épreuves de la vie ordinaire. En lieu et place de morale traditionnelle, elle bâtit un répertoire de situations, d’expériences et de formes de vie ; elle élabore une compétence du spectateur. Les séries sont le lieu d’une nouvelle conversation démocratique, telle est la thèse radicale de ce livre-somme de Sandra Laugier, pionnière en philosophie de l’étude des séries et du care en France.

♥♥♥♥♥

 

Nos vies en series - livre

Nos vies en séries – livre

Reprenant à son compte la phénoménologie du philosophe américain Stanley Cavell, Sandra Laugier, professeure de philosophie à l’université Paris 1 Panthéon Sorbonne et membre de l’Institut universitaire de France, propose une analyse originale de notre rapport aux séries télévisées. Celui-ci se construit selon une stratégie d’implication qui infiltrerait notre quotidien et recomposerait notre rapport au monde. Il y a donc une valeur utilitaire qui se rattacherait en propre à la dimension morale portée par la série télévisée, perçue par l’auteure comme l’objet culturel et populaire par excellence du XXIe siècle. Ce perfectionnisme, conjointement tributaire du transcendantalisme d’Emerson et de Thoreau et de la pensée épistémologique de Wittgenstein, s’incarne à travers la relation ténue et durable qui s’établit entre les personnages/acteurs du petit écran et le téléspectateur. Au-delà des prédicats dramaturgiques de la fiction sérielle, Laugier envisage la structure affective et  la nature culturelle de la série télévisée comme propre à un interface producteur d’une philosophie du care, c’est-à-dire d’une prise en charge morale et pédagogique du public. Particulièrement convaincant, ce propos se développe tout au long d’une première partie à laquelle succède la publication de certaines chroniques rédigées par l’auteure pour Libération. Ces articles consacrés aux grandes séries contemporaines (de Buffy à The Americans en passant par House of Cards, Twin Peaks, Game of Thrones ou À la Maison-Blanche…) mais aussi à certains films permettent d’appréhender la pensée philosophique de l’auteure à la lumière d’exemples concrets. Les séries télévisées témoignent ici d’un esprit progressiste, non pas au sens politique du terme mais bien selon une acceptation morale qui nous (dés)oriente et nous conduit vers une compréhension accrue des autres, de notre environnement et de nous-mêmes. Servi par une argumentation claire et un référencement érudit, cet ouvrage permet d’ouvrir le champ d’expertise des études consacrées aux séries télévisées tout en nous incitant à réfléchir le statut d’images, de figures et de personnalités qui ne cessent de redéfinir nos modes de réception et d’interprétation quotidiens.

 

 

 

  • NOS VIES EN SÉRIES
  • Autrice : Sandra Laugier
  • Éditions : Flammarion
  • Collection : Climats
  • Date de parution : 2 octobre 2019
  • Format : 392 pages
  • Tarif : 21 € (print) -14,99 € (numérique)

Commentaires

A la Une

César 2024 : Anatomie d’une Chute rafle la mise avec six récompenses

L’Olympia accueillait la 49e Cérémonie des César ce vendredi 23 février. Si les récompenses n’ont pas créé de grandes surprises,… Lire la suite >>

Micheline Presle, star de Falbalas et du Diable au Corps, s’éteint à 101 ans

La doyenne du cinéma français, qui a partagé l’affiche avec les plus grands de l’époque comme Paul Newman et Erroll Flynn, nous a quittés ce 21 février.

Jurassic World 4 : Gareth Edwards en pourparlers pour réaliser le prochain volet

Après le départ de David Leitch, c’est Gareth Edwards, réalisateur de Rogue One, qui serait envisagé par Universal pour reprendre les rênes de l’univers Jurassic Park.

American Nails : Abel Ferrara prépare un film de gangsters moderne avec Asia Argento et Willem Dafoe

Abel Ferrara, réalisateur de Bad Lieutenant et de The King of New York prépare une histoire de gangsters moderne située en Italie, avec Asia Argento et Willem Defoe dans les rôles principaux.

Christopher Nolan aimerait réaliser un film d’horreur

À l’occasion d’un entretien avec la British Film Institute de Londres, Christopher Nolan, réalisateur d’Oppenheimer, de la trilogie The Dark Knight…

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 BOB MARLEY : ONE LOVE 772 865 1 772 865
2 MAISON DE RETRAITE 2 526 067 1 526 067
3 COCORICO 383 132 2 967 838
4 CHIEN & CHAT 314 952 1 314 952
5 MADAME WEB 207 894 1 207 894
6 LE DERNIER JAGUAR 177 731 2 400 111
7 LA ZONE D'INTERET 130 142 3 535 450
8 DAAAAAALI ! 116 376 2 325 922
9 TOUT SAUF TOI 112 338 4 451 874
10 SANS JAMAIS NOUS CONNAITRE 74 540 1 74 540

Source: CBO Box office

Nos Podcasts