Les Œillades 2019 / Gloria Mundi de Robert Guédiguian : critique 

Publié par Sévan Lesaffre le 22 novembre 2019

Synopsis : Daniel sort de prison où il était incarcéré depuis de longues années et retourne à Marseille. Sylvie, son ex-femme, l’a prévenu qu’il était grand-père : leur fille Mathilda vient de donner naissance à une petite Gloria. Le temps a passé, chacun a fait ou refait sa vie… En venant à la rencontre du bébé, Daniel découvre une famille recomposée qui lutte par tous les moyens pour rester debout. Quand un coup du sort fait voler en éclat ce fragile équilibre, Daniel, qui n’a plus rien à perdre, va tout tenter pour les aider.

 

♥♥♥♥

 

Gloria Mundi - affiche

Gloria Mundi – affiche

Après La Villa et son amertume emplie d’espoir, Robert Guédiguian (Au fil d’ArianeLes Neiges du KilimandjaroL’Armée du crime) retrouve son habituelle troupe d’acteurs (Ariane Ascaride, Jean-Pierre Darroussin, Gérard Meylan, Anaïs Demoustier) pour poursuivre sa lutte acharnée contre l’illusion de la fatalité de notre société néo-capitalisée, ultra-libéralisée, ubérisée et désolidarisée jusqu’aux liens les plus intimes. Chronique sociale engagée, Gloria Mundi raconte le délabrement de l’entraide, gravite autour de la transmission des valeurs et passe en revue les motifs récurrents qui habitent le cinéma politique du metteur en scène marseillais : la lutte des classes, la vie de couple et de famille, ou encore le constat d’échec. Désenchantée, envieuse et rongée par l’individualisme forcené, la nouvelle génération ne croit plus en rien. Les seniors, quant à eux, tentent en vain de maintenir un semblant d’harmonie familiale. Afin de lancer le récit sur une note optimiste, le long-métrage, sorte d’équilibre instable, s’ouvre sur le miracle de la vie, soit le baptême à la fois sacré et funèbre de la petite Gloria, figure fédératrice qui donne au film son titre évangélique. Autour du bébé, se pressent les membres d’une famille recomposée, désunie, bricolée à partir des aléas de l’existence, parmi lesquels un grand-père, remarquablement interprété par Gérard Meylan, qui vient juste de sortir de prison après de longues années d’incarcération.

 

Gloria Mundi

Gloria Mundi

 

Comme le britannique Ken Loah dans le récent Sorry We Missed You, Robert Guédiguian se fait l’ambassadeur des braves gens aux abois, qui œuvrent et produisent des richesses au détriment de la qualité des liens humains. Victimes de cette cette société contemporaine qui périclite, Mathilda (Anaïs Demoustier) et Nicolas (Robert Stévenin) incarnent les jeunes « ratés », tandis que les aînés, derniers tenants de valeurs de gauche, se heurtent à l’arrogance et au cynisme des trentenaires repliés sur eux-mêmes, séduits par ce qu’on leur vend, comme l’illustre le personnage de Bruno (Grégoire Leprince-Ringuet).

 

Film noir porté par des comédiens néanmoins radieux, Gloria Mundi dessine également le portrait d’un Marseille terne et blafard, décor imprégné par la grisaille et la morosité de l’hiver. Mais l’espoir vient contrecarrer cette noirceur déprimante. Car ici, le cinéaste problématise l’émotion tout en recherchant la juste distanciation. Ainsi, son film s’appréhende comme un cri de colère destiné à éveiller les consciences : Il faut allier le pessimisme de l’intelligence à l’optimisme de la volonté.

 

 

 

  • GLORIA MUNDI
  • Sortie : 27 novembre 2019
  • Réalisation : Robert Guédiguian
  • Avec : Ariane Ascaride, Jean-Pierre Darroussin, Gérard Meylan, Anaïs Demoustier, Robinson Stévenin, Lola Naymark, Grégoire Leprince-Ringuet, Diouc Koma, Maximilien Fussen, Géraldine Loup…
  • Scénario : Robert Guédiguian, Serge Valletti
  • Production : Marc Bordure, Robert Guédiguian
  • Photographie : Pierre Milon
  • Montage : Bernard Sasia
  • Décors : Michel Vandestien
  • Costumes : Anne-Marie Giacalone
  • Musique : Michel Petrossian
  • Distribution : Diaphana
  • Durée : 1h47

 

Commentaires

A la Une

Tomb Raider : Phoebe Waller-Bridge prépare une série dérivée pour Amazon

L’héroïne des jeux vidéo Tomb Raider reprendra bientôt vie sur le petit écran, dans une série créée par Phoebe Waller-Bridge…. Lire la suite >>

Jennifer Aniston et Julia Roberts échangent leurs corps dans le prochain film de Max Barbakow

La nouvelle comédie de Max Barbakow réunira Julia Roberts et Jennifer Aniston, dans le corps l’une de l’autre.    … Lire la suite >>

Michael Jackson sera incarné par son neveu dans un biopic signé Antoine Fuqua

Jaafar Jackson prendra les traits de son oncle Michael Jackson dans un biopic qui sera réalisé par Antoine Fuqua, avec… Lire la suite >>

César 2023 : La liste des nommés

Les nominations de la 48e cérémonie des César font la part belle à L’Innocent et à La Nuit du 12,… Lire la suite >>

Les nommés aux Oscars 2023

C’est ce mardi 24 janvier que l’Académie des Oscars a révélé sa sélection pour sa 95e cérémonie. Grand favori de… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 AVATAR : LA VOIE DE L'EAU 719 221 6 8 388 607
2 BABYLON 508 796 1 508 796
3 LA GUERRE DES LULUS 200 047 1 200 047
4 TIRAILLEURS 176 551 3 914 457
5 LE CHAT POTTE 2 : LA DERNIERE QUETE 148 313 7 2 465 668
6 LE CLAN 101 291 1 101 291
7 LES CYCLADES 96 097 2 266 479
8 YOUSSEF SALEM A DU SUCCES 72 216 1 72 216
9 LES BANSHEES D'INISHERIN 50 952 4 321 624
10 L'EMPRISE DU DEMON 48 248 2 133 316
11 L'IMMENSITA 46 659 2 138 565
12 FESTIVAL CINEMA TELERAMA (2023) 38 554 1 38 554
13 M3GAN 37 969 4 452 376
14 TEMPETE 33 534 5 668 886
15 NOSTALGIA 23 642 3 132 148
16 CARAVAGE 22 258 4 239 990
17 NOS SOLEILS 20 951 1 20 951
18 LA CONSPIRATION DU CAIRE 20 533 13 518 626
19 TERRIFIER 2 19 362 2 53 451
20 BLACK PANTHER : WAKANDA FOREVER 19 109 11 3 634 550

Source: CBO Box office

Nos Podcasts