Livre / Le cinéma de Claude Zidi. Fou, insolent et facétieux : critique

Publié par Jacques Demange le 11 novembre 2019

Résumé : Pierre Richard, Louis de Funès, Coluche, Jean-Paul Belmondo, Thierry Lhermitte, les Charlots… Ils ont tous été une ou plusieurs fois les vedettes des comédies cultes de Claude Zidi. Champion ultime du box-office, considéré comme le spécialiste de la comédie à la française, Zidi fît ses premières armes dans un cinéma burlesque totalement débridé (Les Bidasses en folie, L’Aile ou la cuisse, Les Sous-Doués…) pour ensuite bifurquer vers des comédies plus sociétales et de genre à partir des Ripoux, première comédie de l’Histoire à avoir remporté trois César (dont ceux du meilleur réalisateur et du meilleur film). Inconnu du grand public et ignoré par les cinéphiles, cet ouvrage réhabilite l’œuvre riche et déjantée de Claude Zidi, en analysant les différentes thématiques et les motifs récurrents qui font de son œuvre, contre toute attente, un cinéma d’auteur. Une interview exclusive de Claude Zidi vient également nourrir ces pages pour nous aider à percer son mystère…

♥♥♥♥

 

Le cinema de Claude Zidi - livre

Le cinéma de Claude Zidi – livre

Placée sous le signe du cinéma populaire, cette monographie consacrée à Claude Zidi vaut le détour. Introduit par un entretien inédit avec le réalisateur, l’ouvrage profite de l’écriture passionnée de Thibault Decoster, chef monteur sur des programmes télévisé et grand amateur de comédies, pour revenir en détail sur l’ensemble d’une filmographie marquée par le rire et une profondeur souvent mésestimée. En choisissant d’aborder son sujet par un séquençage film par film, l’auteur permet d’apprécier le développement de la carrière de Zidi mais aussi l’évolution de son style de réalisation et d’écriture. Car Zidi est bien un homme-orchestre, apposant sa signature sur chacune de ses images. Au-delà donc de l’immense popularité de ses films (de la série des Bidasses à celles des Sous-doués et des Ripoux en passant par L’Aile ou la cuisse, La Zizanie, ou Banzaï) et de la simplicité apparente qui se dégage de sa mise en scène, le cinéaste peut, avec quelques précautions d’usage, se revendiquer comme un authentique auteur. Aussi, Decoster prend garde de ne jamais limiter son étude à une sorte de bio-filmographie mais cherche à souligner les qualités d’adaptation et de renouvellement du réalisateur. Choix techniques, approches dramaturgiques, volonté d’explorer les codes des genres et sous-genres sont ici explicités à travers des micro-analyses de scènes qu’on aurait souhaité plus nombreuses. Cette ambition de réhabilitation se trouve au cœur de cet écrit qui prend soin de rappeler la constellation de figures gravitant autour de la galaxie Zidi. Producteurs, scénaristes, dialoguistes et bien évidemment actrices et acteurs dépassent la simple mention pour profiter d’une attention soutenue à leur tempérament artistique et à leurs rapports avec le cinéaste. Ce parcours s’enrichit encore d’un développement sur l’une des facettes peu connues de ses productions : la cause féministe. Par le biais de différents intermèdes, Decoster propose ainsi de nombreux portraits d’actrices (Annie Girardot, Raquel Welch, Kelvine Dumour, Marisa Merlini, Ann Zacharias…)   qui accompagnèrent Zidi dans ses projets. En résulte une figure-femme composite mais unique, allégorie de l’indépendance et de la force d’esprit. Assorti de nombreuses captures d’écran, cet ouvrage se présente donc comme une excellente synthèse ; une réussite qui bien qu’accusant certains manques ponctuels (un retour contextuel élargi à la situation du cinéma français des années 1970 à nos jours aurait été profitable) s’accomplit de page en page et se prolonge même à l’intérieur d’annexes comprenant deux sections supplémentaires consacrées à la réception critique des films de Zidi et à ses projets avortés.

 

 

 

  • LE CINÉMA DE CLAUDE ZIDI. FOU, INSOLENT ET FACÉTIEUX
  • Auteur : Thibault Decoster
  • Éditions : LettMotif
  • Date de parution : 31 octobre 2019
  • Format : 300 pages
  • Tarif : 34 € (print) – 14,90 € (numérique)

Commentaires

A la Une

21 films du Studio Ghibli arrivent sur Netflix

Le géant du streaming va accueillir l’essentiel des longs-métrages du Studio Ghibli. Les chefs-d’œuvre de l’animation japonaise seront disponibles à… Lire la suite >>

Netflix double son effectif à Paris et annonce de nouvelles coproductions françaises

Reed Hastings, patron de la plateforme a inauguré le 17 janvier sa nouvelle succursale parisienne dédiée au développement de contenus… Lire la suite >>

Disney prépare le changement du logo de la 20th Century Fox

Après 106 ans d’existence, le studio historique d’Hollywood va perdre son lien avec la Fox, pour cadrer avec les valeurs… Lire la suite >>

Taika Waititi aux commandes d’un film Star Wars ?

Le réalisateur de Thor Ragnarok impliqué dans la série Star Wars The Mandalorian pourrait bien faire son entrée dans la… Lire la suite >>

Mindhunter : l’avenir de la série semble compromis, la saison 3 en pause

La troisième saison de Mindhunter serait loin d’être à l’ordre du jour pour David Fincher. Planning, contrats, quelles seraient les… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 STAR WARS : EPISODE 9, L'ASCENSION DE SKYWALKER 330 160 4 5 548 146
2 UNDERWATER 169 125 1 169 125
3 LES FILLES DU DOCTEUR MARCH 152 480 2 395 143
4 JUMANJI : NEXT LEVEL 148 794 6 2 967 455
5 LES VETOS 145 744 2 417 242
6 LA REINE DES NEIGES II 115 474 8 7 178 905
7 LES INCOGNITOS 97 837 3 845 468
8 LES ENFANTS DU TEMPS 95 545 1 95 545
9 SOL 83 565 1 83 565
10 LES MISERABLES 82 816 8 1 885 022

Source: CBO Box office

Nos Podcasts