Disney plus

Disney+

C’est officiel ! Disney + fera son entrée en France le 24 mars 2020. En attendant de découvrir ce que réserve le service à ses abonnés français, voici ce qu’il faut savoir avant de sauter le pas.

 

 

 

Lancé avec succès en novembre 2019 aux États-Unis, au Canada, en Nouvelle-Zélande et aux Pays-Bas, le service de vidéo à la demande de Disney s’apprête à débarquer sur les écrans français. Alors que la plateforme concurrente de Netflix présentée en avril 2019 devait initialement faire son entrée dans l’Hexagone le 31 mars 2020 – comme en Allemagne, en Espagne, au Royaume-Uni et en Italie – la date de lancement de cette dernière a été avancée de quelques jours par la multinationale, au 24 mars prochain.

 

Concernant son prix, Disney+ sera disponible pour 6,99 euros par mois, et 69,99 euros par an. Une somme qui concurrence le prix d’entrée de Netflix d’un euro symbolique, et correspond au centime près aux prix américains, soit 6,99 et 69,99 dollars. Tout comme sur les autres plateformes SVOD, Disney+ permettra de créer jusqu’à 7 profils différents et de regarder des programmes sur quatre écrans en simultané. À noter également que les contenus seront téléchargeables en illimité sur 10 appareils distincts. Par ailleurs, un abonnement permettant d’accéder aux trois services de SVOD de la compagnie américaine : Disney+, Hulu et les programmes sportifs de ESPN+, sera également proposé.

 

Le tout devrait être accessible sur PC, smartphones, tablettes, téléviseurs connectés et consoles de jeux. Mais attention, Disney ayant conclu un partenariat avec Canal+, il faudra, pour bénéficier de son service, passer par l’application MyCanal ou bien télécharger Disney+ sur le support souhaité (tablette, mobile, box).

 

Pour son catalogue français, qui ne sera connu dans le détail que lors du lancement de la plateforme à l’échelle nationale, il est prévu que l’offre se remplisse au fur et à mesure. La chronologie des médias et les droits des œuvres qui diffèrent de ceux en vigueur outre-Atlantique, rendront indisponibles certains programmes. Les blockbusters Marvel devront par exemple attendre au moins 36 mois, soit 3 ans, pour rejoindre le catalogue après les sorties en salle. En revanche, les séries originales seront disponibles dès leur sortie officielle. Toutefois, si l’on se fie aux annonces de la compagnie, il est facile de se faire une idée du futur contenu censé atteindre 7.500 épisodes de séries et 500 films.

 

Bien sûr, les franchises de l’entreprise seront mises à l’honneur, des blockbusters Marvel, Star Wars, aux films Disney et Pixar (dont Toy Story 4 et La Reine des Neige 2, qui sortiront en exclusivité) ainsi que les longs-métrages et séries de la 21th Century Fox, acquis depuis le rachat d’une grande part du studio pour plus de 71 milliards de dollars. Les abonnés Disney+ pourront donc (re)voir à volonté l’intégralité des films X-Men, Avatar, mais aussi des Simpsons, Futurama, ou encore Malcolm. Des documentaires National Geographic feront également partie de l’offre.

 

Des programmes originaux seront évidemment proposés. Fiction la plus populaire des nouveautés Disney+, The Mandalorian de Jon Favreau, dérivée de Star Wars et déjà renouvelée pour une saison 2, devrait faire son entrée rapidement, suivie par d’autres séries et films issus des différentes franchises de la compagnie. À venir, entre autres, la série Marvel Winter Soldier (automne 2020).

 

Au total, 25 séries, 10 films et documentaires originaux ont été annoncés par Disney. Il est possible d’en avoir un bref aperçu en se rendant sur le site français du service, qui comporte déjà quelques titres, parmi lesquels The Mandalorian, la série High School Musical, le remake live de La Belle et le Clochard, et le documentaire Le Monde Selon Jeff Goldblum.

 

Côté animation, la série Star Wars : The Clone Wars et sa saison 6 feront partie du lot, ainsi que – dans un second temps – Sparkshorts, une sélection de courts inventifs et inédits proposés par les employés de Pixar tous domaines confondus. Six métrages sont déjà prévus. Pour la jeunesse – et tous les fans de Toy Story – un programme ludique centré sur le personnage du quatrième volet, Forky, la fourchette parlante, sera également disponible. Dans Forky Asks a Question (Forky pose une question), le jouet en plastique soumet une question par épisode à laquelle ses congénères tenteront de répondre.

 

Pour en savoir plus, Disney+ propose de se « tenir informé » via l’accueil provisoire de sa plateforme en renseignant son email.

Commentaires

A la Une

Première bande de La tragédie de Macbeth de Joel Coen 

Des premières images prometteuses pour La Tragédie de Macbeth, le prochain film de Joel Coen, avec Denzel Washington et Frances… Lire la suite >>

Christophe Nolan choisit Universal pour son film sur la bombe atomique

Pour la première fois depuis vingt ans, Warner Bros et Christopher Nolan ne travailleront pas main dans la main sur… Lire la suite >>

Christopher Nolan prépare son prochain film sur la bombe atomique

Le cinéaste a un nouveau scénario centré sur l’histoire d’une des armes les plus destructrices jamais inventées et serait en… Lire la suite >>

Sniff : Morgan Freeman, Helen Mirren, Al Pacino et Danny DeVito bientôt réunis

Casting cinq étoiles pour un film noir en maison de retraite… c’est la promesse de Sniff signé Taylor Hackford.  … Lire la suite >>

Un Neo amnésique pour la première bande-annonce de Matrix 4 Resurrections

18 ans après le troisième épisode, c’est sans sa sœur que Lana Wachowski revient pour un quatrième voyage dans la… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 DUNE 1 030 687 1 1 030 687
2 BOITE NOIRE 213 910 2 505 991
3 BAC NORD 198 462 5 1 656 600
4 SHANG-CHI ET LA LEGENDE DES DIX ANNEAUX 196 638 3 991 862
5 POURRIS GATES 148 506 1 148 506
6 L'ORIGINE DU MONDE 117 938 1 117 938
7 DELICIEUX 80 734 2 211 211
8 PAW PATROL - LE FILM - LA PAT' PATROUILLE 63 346 6 1 278 543
9 BABY BOSS 2 : UNE AFFAIRE DE FAMILLE 58 991 5 838 116
10 UN TRIOMPHE 44 200 3 263 454

Source: CBO Box office

Nos Podcasts