Confinement : Netflix va réduire son débit de 25% en Europe

Publié par Joanna Wadel le 20 mars 2020
Netflix

Netflix

La plateforme a pris la décision de céder aux demandes des télécoms, réduisant volontairement le débit de ses programmes pour les plus hautes résolutions afin d’éviter la saturation du réseau pour les nombreux européens confinés en télétravail.

 

 

 

Mauvaise nouvelle. L’hypothèse émise dernièrement par certains opérateurs d’une réduction des bandes passantes vers les sites de divertissement en cas de saturation pour privilégier le télétravail semble se confirmer plus tôt que prévu. Cependant, contre toute attente, c’est Netflix qui prend les devants. En réaction, la plateforme va donc réduire son débit de 25% en Europe pendant 30 jours.

 

Une décision notamment relayée par nos confrères de Première, qui survient après un entretien entre le PDG du service, Reed Hastings, et le commissaire européen Thierry breton : « Netflix a décidé de commencer à réduire les débits binaires dans tous ses flux en Europe pendant 30 jours. Nous estimons que cela réduira le trafic Netflix sur les réseaux européens d’environ 25% tout en garantissant un service de bonne qualité à nos membres. », a précisé le groupe américain dans un communiqué cité par le magazine.

 

Les techniques d’adaptation de diffusion des contenus aux bandes passantes de la plateforme ne seraient aujourd’hui plus suffisantes pour les télécoms devant la surconsommation de données, rappelle Le Monde.

 

Qu’est-ce que cela signifie concrètement pour les utilisateurs ? Que les 51 millions d’abonnés à Netflix eu Europe, et 6 millions en France, se rassurent, l’accès à leurs programmes en streaming ne sera pas coupé. En revanche, une part d’entre eux pourraient voir la qualité de l’image altérée, en particulier les abonnés au forfait max, l’offre Ultra Haute Définition, soit la 4K. Le but étant de garantir un débit minimum aux employés en télétravail.

 

Thierry Breton, commissaire européen, chargé de la politique industrielle, du marché intérieur, du numérique, de la défense et de l’espace, applaudit cette précaution prise par le géant du streaming, pris d’assaut pendant le confinement :

 

« Les mesures de distanciation sociale pour lutter contre le Coronavirus ont entraîné une augmentation de la demande sur Internet, que ce soit à des fins de télétravail, d’apprentissage en ligne ou de divertissement. Je salue l’action très rapide que Netflix a entreprise pour préserver le bon fonctionnement d’Internet pendant la crise du COVID-19 tout en conservant une bonne expérience pour ses utilisateurs. M. Hastings a fait preuve d’un sens aigu des responsabilités et de la solidarité. », a-t-il déclaré.

 

Par ailleurs, Le Monde précise que des discussions ont également eu lieu avec les principaux groupes concernés par cet afflux de trafic, dont Youtube, Facebook, et Disney, qui a refusé d’avancer le lancement de sa plateforme Disney+, toujours prévue pour le 24 mars en France.

Commentaires

A la Une

Sept de Chicago : une première bande-annonce pour le film d’Aaron Sorkin

Voici enfin les premières images du nouveau long métrage du scénariste-réalisateur Aaron Sorkin, avec Sacha Baron Cohen, Joseph Gordon-Levitt et… Lire la suite >>

Les Olympiades : Le nouveau film de Jacques Audiard coécrit par Céline Sciamma et Léa Mysius

Le réalisateur français s’est entouré de deux talentueuses cinéastes pour écrire le scénario de son prochain film dont le tournage… Lire la suite >>

Maestro : Carey Mulligan rejoint Bradley Cooper pour son prochain film sur Leonard Bernstein

Attendu sur Netflix, le deuxième long métrage de Bradley Cooper sur Leonard Bernstein ajoute à son casting la douce Carey… Lire la suite >>

Le grand Michael Lonsdale est mort à 89 ans

Acteur aussi prolifique que talentueux, Michael Lonsdale nous a quittés ce lundi 21 septembre 2020. Retour sur une carrière et… Lire la suite >>

James Bond : Tom Hardy pour remplacer Daniel Craig ?

C’est la rumeur qui a affolé les internautes sur la toile ce samedi 19 septembre. L’acteur britannique pourrait être en… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 TENET 210 615 4 1 825 086
2 ANTOINETTE DANS LES CEVENNES 173 550 1 173 550
3 LA DARONNE 92 952 2 223 512
4 LES CHOSES QU'ON DIT, LES CHOSES QU'ON FAIT 77 092 1 77 092
5 LE BONHEUR DES UNS... 70 841 2 165 952
6 ANTEBELLUM 62 552 2 147 765
7 J'IRAI MOURIR DANS LES CARPATES 50 838 1 50 838
8 EFFACER L'HISTORIQUE 43 660 4 481 640
9 PETIT PAYS 43 394 4 263 535
10 LES NOUVEAUX MUTANTS 35 215 4 315 027

Source: CBO Box office

Nos Podcasts