7. Kogustaki Mucize de Mehmet Ada Öztekin : critique

Publié par Joanna Wadel le 7 avril 2020

Synopsis : Séparé de sa fille, un père avec un handicap mental doit prouver son innocence lorsqu’il est arrêté pour le meurtre d’une enfant.

♥♥♥♥♥

 

Kogustaki Mucize - affiche

Kogustaki Mucize – affiche

Événement Netflix de ce début mars, 7. Kogustaki Mucize est le remake turc de Miracle in cell No.7, drame coréen de Lee Hwan-gyeong sorti en 2013. Véritable succès lors de son exploitation en Turquie, où il a rassemblé cinq millions de spectateurs, le film de Mehmet Ada Öztekin raconte la même histoire que son modèle asiatique. Memo (Aras Bulut Iynemli) un père veuf atteint de handicap mental se voit arraché à sa fille Ova (Nisa Sofiya Aksongur) et condamné, après la mort accidentelle d’une enfant dont il est officiellement le seul témoin. Cette tragédie sonne comme un conte populaire teinté d’injustice systémique, puisque le père de la fillette décédée n’est autre que l’un des pontes du régime militaire en place dans le pays, qui fait du sort de Memo une affaire personnelle. Ovationné sur les réseaux pour sa capacité à émouvoir, le long-métrage vaut-il pour autant le détour ?  7. Kogustaki Mucize s’avère légèrement chargé en affect. Des rebonds téléphonés de son scénario garni de lieux communs et de facilités, à ses choix de réalisation sous-titrant chaque séquence poignante, le récit cousu de fil blanc est appesanti de part en part. Si bien que la narration démonstrative et son style affecté contrecarrent le potentiel dramatique de nombreuses scènes-clés. Néanmoins, portée par un lot d’acteurs au jeu touchant, elle développe une histoire lumineuse, remplie d’espoir, dans le cadre d’une culture peu mise en avant. Le canevas axé sur la présomption d’innocence et le triomphe de bonnes valeurs morales telles que l’honnêteté, met également l’accent sur l’altruisme et la tolérance qui font défaut à plus d’une société. De belles scènes sont à retenir, notamment celle où la petite Ova parvient à rendre visite à son papa, et questionne les détenus sur leur présence dans ce qu’elle croit être un hôpital. En somme, à défaut d’être une pépite sensible du cinéma turque offrant un regard inédit sur le handicap, 7. Kogustaki Mucize est un honnête mélodrame solaire, qui contentera les moins exigeants, et séduira tout spectateur en manque d’évasion. 

 

 

 

  • 7. KOGUSTAKI MUCIZE
  • Diffusion : 13 mars 2020
  • Chaîne / Plateforme : Netflix
  • Réalisation : Mehmet Ada Öztekin
  • Avec : Aras Bulut İynemli, Nisa Sofiya Aksongur, Celile Toyon, İlker Aksum, Mesut Akusta, Deniz Baysal, Yurdaer Okur, Sarp Akkaya…
  • Scénario : Kubilay Tat
  • Production : Sinan Turan, Saner Ayar
  • Production déléguée : Cengiz Çağatay
  • Photographie : Torben Forsberg
  • Montage : Ruşen Dağhan
  • Direction artistique : Hakan Yarkın
  • Musique : Hasan Özsüt
  • Durée : 2h12

 

Commentaires

A la Une

Blue Movie, le porno satirique que Stanley Kubrick a manqué de réaliser

Le réalisateur d’Orange Mécanique s’est vu un jour proposer de porter à l’écran un récit parodique sur l’industrie pornographique, l’histoire… Lire la suite >>

Emma Mackey bientôt dans la peau d’Emily Brontë

La jeune interprète de Maeve, l’adepte de littérature féministe de Sex Education, a décroché le rôle-titre d’Emily, le biopic de… Lire la suite >>

Madi : Duncan Jones prépare la suite de Moon et de Mute en roman graphique

Le cinéaste britannique a ouvert un kickstarter afin de financer Madi : Once Upon A Time In The Future, sa BD située… Lire la suite >>

[À l’écoute] Quand la trilogie originelle Star Wars fut adaptée en feuilleton radiophonique

En 1981, 1983 et 1996, la saga de George Lucas a été transposée en feuilleton radio. Une version romancée des… Lire la suite >>

Heroes & Villains : David Robert Mitchell s’essaie au film de super-héros

Le réalisateur de Under The Silver Lake et de It Follows s’apprête faire son entrée dans l’univers des super-héros avec… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 LA BONNE EPOUSE 171 000 1 171 000
2 EN AVANT 94 057 2 609 438
3 DE GAULLE 83 266 2 595 179
4 INVISIBLE MAN 59 311 3 620 402
5 RADIOACTIVE 36 738 1 36 738
6 L'APPEL DE LA FORET 34 114 4 1 179 087
7 10 JOURS SANS MAMAN 26 608 4 1 107 557
8 LE CAS RICHARD JEWELL 25 649 4 773 799
9 SONIC LE FILM 24 216 5 2 062 770
10 DARK WATERS 22 173 3 270 545

Source: CBO Box office

Nos Podcasts