7. Kogustaki Mucize de Mehmet Ada Öztekin : critique

Publié par Joanna Wadel le 7 avril 2020

Synopsis : Séparé de sa fille, un père avec un handicap mental doit prouver son innocence lorsqu’il est arrêté pour le meurtre d’une enfant.

♥♥♥♥♥

 

Kogustaki Mucize - affiche

Kogustaki Mucize – affiche

Événement Netflix de ce début mars, 7. Kogustaki Mucize est le remake turc de Miracle in cell No.7, drame coréen de Lee Hwan-gyeong sorti en 2013. Véritable succès lors de son exploitation en Turquie, où il a rassemblé cinq millions de spectateurs, le film de Mehmet Ada Öztekin raconte la même histoire que son modèle asiatique. Memo (Aras Bulut Iynemli) un père veuf atteint de handicap mental se voit arraché à sa fille Ova (Nisa Sofiya Aksongur) et condamné, après la mort accidentelle d’une enfant dont il est officiellement le seul témoin. Cette tragédie sonne comme un conte populaire teinté d’injustice systémique, puisque le père de la fillette décédée n’est autre que l’un des pontes du régime militaire en place dans le pays, qui fait du sort de Memo une affaire personnelle. Ovationné sur les réseaux pour sa capacité à émouvoir, le long-métrage vaut-il pour autant le détour ?  7. Kogustaki Mucize s’avère légèrement chargé en affect. Des rebonds téléphonés de son scénario garni de lieux communs et de facilités, à ses choix de réalisation sous-titrant chaque séquence poignante, le récit cousu de fil blanc est appesanti de part en part. Si bien que la narration démonstrative et son style affecté contrecarrent le potentiel dramatique de nombreuses scènes-clés. Néanmoins, portée par un lot d’acteurs au jeu touchant, elle développe une histoire lumineuse, remplie d’espoir, dans le cadre d’une culture peu mise en avant. Le canevas axé sur la présomption d’innocence et le triomphe de bonnes valeurs morales telles que l’honnêteté, met également l’accent sur l’altruisme et la tolérance qui font défaut à plus d’une société. De belles scènes sont à retenir, notamment celle où la petite Ova parvient à rendre visite à son papa, et questionne les détenus sur leur présence dans ce qu’elle croit être un hôpital. En somme, à défaut d’être une pépite sensible du cinéma turque offrant un regard inédit sur le handicap, 7. Kogustaki Mucize est un honnête mélodrame solaire, qui contentera les moins exigeants, et séduira tout spectateur en manque d’évasion. 

 

 

 

  • 7. KOGUSTAKI MUCIZE
  • Diffusion : 13 mars 2020
  • Chaîne / Plateforme : Netflix
  • Réalisation : Mehmet Ada Öztekin
  • Avec : Aras Bulut İynemli, Nisa Sofiya Aksongur, Celile Toyon, İlker Aksum, Mesut Akusta, Deniz Baysal, Yurdaer Okur, Sarp Akkaya…
  • Scénario : Kubilay Tat
  • Production : Sinan Turan, Saner Ayar
  • Production déléguée : Cengiz Çağatay
  • Photographie : Torben Forsberg
  • Montage : Ruşen Dağhan
  • Direction artistique : Hakan Yarkın
  • Musique : Hasan Özsüt
  • Durée : 2h12

 

Commentaires

A la Une

Ang Lee va réaliser un biopic sur Bruce Lee, avec son propre fils dans le rôle principal

Le réalisateur de Tigre et Dragon et de L’Odyssée de Pi est annoncé aux commandes d’un biopic sur Bruce Lee,… Lire la suite >>

Les Gardiens de la Galaxie Vol. 3 : Une bande-annonce pour la conclusion de la trilogie spatiale de Marvel

La dernière aventure des Gardiens de la galaxie se dévoile à travers une première bande-annonce.       Depuis la… Lire la suite >>

Indiana Jones et le Cadran de la Destinée : Premier trailer pour le cinquième opus de la saga

Le nouveau film Indiana Jones se révèle à travers une première bande-annonce entre nostalgie et grande aventure.      … Lire la suite >>

Easy Rider : Une nouvelle version du film culte en préparation

Plus de cinquante ans après sa sortie, Easy Rider de Dennis Hopper avec Peter Fonda et Jack Nicholson pourrait avoir… Lire la suite >>

Copenhagen Cowboy : Un nouveau trailer coloré et énigmatique pour la série de Nicolas Winding Refn

La nouvelle série du réalisateur de Drive, à destination de Netflix, se dévoile un peu plus à travers une envoûtante… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 BLACK PANTHER : WAKANDA FOREVER 392 564 3 2 810 290
2 SIMONE - LE VOYAGE DU SIECLE 201 751 7 2 024 616
3 COULEURS DE L'INCENDIE 129 914 3 620 671
4 LE MENU 124 279 1 124 279
5 RESTE UN PEU 113 050 2 265 745
6 LES MIENS 98 004 1 98 004
7 MASCARADE 77 221 5 798 310
8 LES FEMMES DU SQUARE 66 258 2 172 086
9 ARMAGEDDON TIME 60 612 3 309 249
10 NOVEMBRE 58 451 8 2 298 497

Source: CBO Box office

Nos Podcasts