Lost Girls de Liz Garbus : critique

Publié par Erica Farges le 17 mars 2020

Synopsis : Une mère de famille à la recherche de sa fille récemment disparue fait une horrible découverte dans un bois de Long Island où les corps de quatre jeunes filles ont été dissimulés.

♥♥♥♥

 

Lost Girls - affiche

Lost Girls – affiche

C’est le livre Cinq filles sans importance écrit par le journaliste new-yorkais Robert Kolker qui a inspiré Liz Garbus pour Lost Girls. Disponible depuis le 13 mars sur Netflix, il a initialement été présenté au dernier Festival de Sundance. Le thriller magistralement porté par Amy Ryan (Gone Baby Gone, Birdman) dans le rôle d’une mère à la recherche de sa fille disparue, se base sur l’histoire vraie de prostituées ayant disparu à Long Island entre 2009 et 2010. Cette affaire jamais élucidée aurait pu donner lieu à un documentaire, mais la la réalisatrice spécialisée dans ce domaine, déjà deux fois nommée aux Oscars dans cette catégorie, relève le défi de réaliser son premier long-métrage de fiction en s’inspirant de ces faits réels. Malgré l’adaptation de Michael Werwie, aussi scénariste d’Extremely Wicked, Shockingly Evil and Vile, film qui retrace une partie de la vie de Ted Bundy et également produit pour Netflix, la mise en scène réaliste s’apparente au format documentaire. Le périple de la mère qui, face à l’inaction des forces de l’ordre, cherche à faire elle-même justice pour la disparition de sa fille rappelle beaucoup Three Billboards : Les Panneaux de la vengeance. Néanmoins, Liz Garbus a opté pour une réalisation plus simple et moins stylisée. L’aspect tragique de ces disparitions est constamment présent via l’esthétique à dominante sombre et terne de la photographie aux tons froids d’Igor Martinovic (Le Funambule) qui confère une apparence nébuleuse à l’image. Pourtant, le dénouement évite de basculer dans un mélodrame excessif, en grande partie grâce à l’absence d’émotions surjouées des acteurs convaincants.

 

Amy Ryan - Lost Girls

Amy Ryan – Lost Girls

 

Dans ce récit, on suite le quotidien Mari Gilbert (Amy Ryan), la mère de Shannan (Sarah Wisser), l’une des filles disparues, dans son enquête. Ainsi, en décalant l’action sur ses recherches, plutôt que sur les circonstances des disparitions, on découvre une autre facette des difficultés rencontrées par de nombreuses femmes. En plus de la stigmatisation des prostituées, on nous dépeint la vie de mère célibataire qui doit subvenir seule aux besoins de ses enfants et dont la parole est souvent décrédibilisée.

 

On ressent une volonté de la réalisatrice d’ancrer son œuvre dans le réel afin de faire prendre conscience que, dix ans après les faits, la problématique reste hélas toujours d’actualité. Le mépris et le reniement des travailleuses du sexe continuent à sévir via des mesures prises par les autorités et par l’attitude de la société en général. Il en va de même pour les mères isolées qui se retrouvent trop souvent précarisées. Bien qu’elles aient regagné en visibilité, notamment à travers les mouvements féministes, elles demeurent encore terriblement déniées par nos structures sociales. Ainsi, dans sa représentation réaliste et sobre d’un fait sordide, Lost Girls transmet sa dimension tragique, sans tomber dans l’écueil du drame caricatural.

 

 

 

  • LOST GIRLS
  • Diffusion : 13 mars 2020
  • Chaîne / Plateforme : Netflix
  • Réalisation : Liz Garbus
  • Avec : Amy Ryan, Thomasin McKenzie, Gabriel Byrne, Oona Lawrence, Reed Birney, Lola Kirke, Kevin Corrigan, Miriam Shor, Sarah Wisser, Austyn Johnson, Molly Brown, Matthew F. O’Connor, Brian Adam DeJesus, Stan Carp
  • Scénario : Michael Werwie
  • Production : Anne Carey et Kevin McCormick
  • Photographie : Igor Martinovic
  • Décors : Nicole Montagnino
  • Costumes : Marci Rodgers
  • Musique : Anne Nikitin

 

Commentaires

A la Une

L’Exorciste : Le producteur Jason Blum donne des nouvelles du remake

À l’occasion du Festival international du film de Locarno où il devrait recevoir le prix du Meilleur producteur indépendant, Jason… Lire la suite >>

Les femmes prennent de l’importance dans les films de mafieux

Alors que Prime Vidéo a récemment sorti l’intégralité des épisodes de Bang Bang Baby, de nombreux films et séries utilisent… Lire la suite >>

White Noise : Adam Driver dans la comédie noire du réalisateur de Marriage Story

Le prochain film de Noah Baumbach, sur une terrifiante et hilarante famille américaine d’aujourd’hui, avec Adam Driver, aura droit à… Lire la suite >>

The Veil : Elisabeth Moss à la tête de la nouvelle série du créateur de Peaky Blinders

Alors que la saison 5 de The Handmaid’s Tale est attendue pour la rentrée, l’actrice Elisabeth Moss est annoncée dans… Lire la suite >>

Road House : Jake Gyllenhaal officiellement dans le remake pour Amazon

Pressenti en novembre dernier, Jake Gyllenhaal sera bel et bien dans le remake du film culte des années 80, réalisé… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 THOR : LOVE AND THUNDER 404 765 3 2 129 017
2 LES MINIONS 2 : IL ETAIT UNE FOIS GRU 351 988 4 2 893 838
3 KRYPTO ET LES SUPER-ANIMAUX 333 361 1 333 361
4 TOP GUN : MAVERICK 188 380 10 5 711 998
5 DUCOBU PRESIDENT ! 188 015 3 737 277
6 MENTEUR 151 586 3 585 087
7 JOYEUSE RETRAITE 2 92 299 2 247 790
8 LA NUIT DU 12 72 629 3 241 487
9 JURASSIC WORLD : LE MONDE D'APRES 67 113 8 3 357 635
10 ELVIS 58 542 6 1 074 116

Source: CBO Box office

Nos Podcasts