Christopher Nolan

Christopher Nolan

Dans une interview, le réalisateur Christopher Nolan est revenu sur les résultats au box-office de Tenet sorti en pleine crise sanitaire, et exprime son point de vue sur le futur de l’industrie cinématographique.

 

 

 

Tenet - affiche

Tenet – affiche

Tenet est le premier et le seul blockbuster a être sorti en salle en pleine pandémie de Covid-19. Les enjeux autour de la sortie en août dernier étaient cruciaux : parviendrait-il à faire revenir les spectateurs en salle et relancer l’économie de l’exploitation cinématographique ?

 

Ce film très attendu paraissait taillé pour remplir cette mission, s’agissant d’un thriller de science-fiction à grand spectacle dirigé par un des réalisateurs les plus populaires de sa génération. Pour les studios, il s’agissait avant tout d’un test dont le bilan est mitigé.

 

Selon eux, si Tenet a plutôt bien fonctionné au box-office mondial malgré les vicissitudes de sa programmation, les résultats restent en deçà des attentes des producteurs. Aussi l’industrie hollywoodienne reste frileuse concernant les autres grosses sorties (rappelons que Warner Bros a finalement décidé de repousser la sortie de Dune de Denis Villeneuve à octobre 2021).

 

Christopher Nolan a récemment accordé un entretien au Los Angeles Times, dans le cadre de la promotion d’un livre sur son parcours coécrit avec le critique Tom Shone. Durant l’interview, le cinéaste est revenu sur « cette nouvelle réalité dans laquelle nous vivons. ».

 

Il se dit ainsi « ravi que le film ait remporté presque 350 millions de dollars », mais exprime sa crainte sur le fait que « les studios ne tirent les mauvaises conclusions de ces résultats. Plutôt que de regarder ce qui a fonctionné avec le film et ce que cela peut leur rapporter comme revenus nécessaires, ils ne voient que l’échec des attentes pré-Covid et ils s’en servent comme d’une excuse pour rendre l’exploitation en salle responsable de toutes les pertes au lieu de jouer le jeu et s’adapter – ou repenser notre business, pour le dire autrement. »

 

Pour le réalisateur, « aller au cinéma fait partie de la vie, comme les restaurants et tout le reste. Mais maintenant, tout le monde doit s’adapter à une nouvelle réalité. ».

 

Déjà en mars, Nolan s’était inquiété de l’impact que pourrait avoir la pandémie sur l’exploitation cinématographique et les activités qui en découlent. Il s’était exprimé dans une tribune libre au Washington Post : « J’espère que les gens voient nos salles de cinéma pour ce qu’elles sont vraiment : une part vitale de notre vie sociale, qui donne du travail à beaucoup de monde et du divertissement à tout le monde ». Il a ajouté : « Si les employés des cinémas ont besoin d’aide de la part du gouvernement, les exploitants ont besoin d’une stratégie et d’un partenariat à long terme avec les studios. ».

 

Ainsi, Christopher Nolan reste un ferme soutien des salles obscures, un vrai Chevalier Noir.

 

Raphaël Mussard

Commentaires

A la Une

Première bande de La tragédie de Macbeth de Joel Coen 

Des premières images prometteuses pour La Tragédie de Macbeth, le prochain film de Joel Coen, avec Denzel Washington et Frances… Lire la suite >>

Christophe Nolan choisit Universal pour son film sur la bombe atomique

Pour la première fois depuis vingt ans, Warner Bros et Christopher Nolan ne travailleront pas main dans la main sur… Lire la suite >>

Christopher Nolan prépare son prochain film sur la bombe atomique

Le cinéaste a un nouveau scénario centré sur l’histoire d’une des armes les plus destructrices jamais inventées et serait en… Lire la suite >>

Sniff : Morgan Freeman, Helen Mirren, Al Pacino et Danny DeVito bientôt réunis

Casting cinq étoiles pour un film noir en maison de retraite… c’est la promesse de Sniff signé Taylor Hackford.  … Lire la suite >>

Un Neo amnésique pour la première bande-annonce de Matrix 4 Resurrections

18 ans après le troisième épisode, c’est sans sa sœur que Lana Wachowski revient pour un quatrième voyage dans la… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 DUNE 1 030 687 1 1 030 687
2 BOITE NOIRE 213 910 2 505 991
3 BAC NORD 198 462 5 1 656 600
4 SHANG-CHI ET LA LEGENDE DES DIX ANNEAUX 196 638 3 991 862
5 POURRIS GATES 148 506 1 148 506
6 L'ORIGINE DU MONDE 117 938 1 117 938
7 DELICIEUX 80 734 2 211 211
8 PAW PATROL - LE FILM - LA PAT' PATROUILLE 63 346 6 1 278 543
9 BABY BOSS 2 : UNE AFFAIRE DE FAMILLE 58 991 5 838 116
10 UN TRIOMPHE 44 200 3 263 454

Source: CBO Box office

Nos Podcasts