Résumé : Du mythique Rio Grande présent dans tous les des westerns de la grande époque au mur anti-migrants voulu par Donald Trump, la frontière entre les États-Unis et le Mexique est au cœur d’une abondante filmographie. Scène d’affrontements et de conquêtes, de déchirements et de tragédies depuis plus de deux siècles, elle est aussi un lieu d’échange et de fraternité entre deux populations, mexicaine et américaine. Le cinéma fut le premier, à défaut d’être le plus fidèle, témoin de ces drames et de ces joies. De John Ford à Alejandro Iñarritu, de Sam Peckinpah à Sergio Leone, en passant par Richard Brooks, Steven Soderbergh ou Denis Villeneuve, on ne compte plus les cinéastes qui y ont posé leur caméra pour des films toujours intenses.

♥♥♥♥

 

Le Rio Grande et la frontiere USA-Mexique mis en scene

Le Rio Grande et la frontière USA-Mexique mis en scène

Si le mandat présidentiel de Donald Trump fut marqué par nombre de bourdes, de tweets incendiaires et de sorties médiatiques plus ou moins délibérées mais toujours douteuses, un point en particulier a marqué les esprits et qui concerne sa gestion de l’immigration mexicaine. L’édification du fameux « mur » supposé freiner la circulation des migrants a réaffirmé l’importance de la frontière dans l’identité américaine. Non plus une frontière ouverte vers l’expansion de la civilisation mais une frontière fermée, cloitrant le pays dans un fantasme de préservation aux relents nauséabonds. Cet ouvrage consacré à la frontière naturelle incarnée par le Rio Grande dans l’imaginaire cinématographique s’inscrit donc dans une actualité brûlante. Si le fleuve mythique a nourri le récit de nombreux westerns, Clément Brault et Romain Houeix, journalistes et auteurs de L’Amexique au pied du mur, enquête au cœur d’un fantasme (Éditions Autrement, 2019), rappellent sa force polysémique. Espace de rupture ou de rapprochement, le lieu échappe ici à une cartographie trop catégorique. À travers lui, les auteurs interrogent l’évolution d’une représentation particulière : celle du grand Autre, l’étranger dont la perception est, comme le Rio Grande, naturellement fluctuante. De l’Apache de Rio Grande de John Ford au Mexicain de Norteado de Rigoberto Pérezcano, les auteurs multiplient les exemples, les genres (le western évidemment, mais aussi le documentaire ou la comédie), et les formats (films, séries télévisées). Couplée à quelques captures d’écran, la réflexion assure ainsi un tour d’horizon particulièrement concluant. Brault et Houeix distinguent certains motifs (le désert) ou figures (le Border Patrol) qui se déclinent à travers un récit choral dont l’ouvrage prend soin de rappeler les singularités dramaturgiques.

 

Si l’on peut regretter le peu d’importance accordé à certaines préoccupations formelles (en lien donc avec des problématiques de mise en scène), les auteurs ont pris soin de considérer leur objet d’étude comme porteur d’un enjeu dédoublé. Les deux côtés du fleuve ou de la frontière se constituent comme deux champs plus ou moins antinomiques. La question du point de vue prévaut donc, et l’ouvrage assure la considération égale de ces deux regards reliés par un territoire unique.

 

En accord avec les prérogatives de la collection « Ciné voyage », les annexes se concentrent sur des détails géographiques. Des cartes illustrées permettent ainsi de reconduire le voyage à travers différents films emblématiques des lieux (San Diego, Tijuana, les déserts de Sonora et de Chihuahua) thématiques (criminalité, pauvreté…) ou moyens de locomotion (bus, train…) envisagés.

 

 

 

  • LE RIO GRANDE ET LA FRONTIÈRE USA-MEXIQUE MIS EN SCÈNES
  • Auteurs : Clément Brault et Romain Houeix
  • Éditons : Espaces & Signes
  • Collection : Ciné voyage
  • Langues : Français uniquement
  • Date de parution : 28 octobre 2020
  • Format : 72 pages
  • Tarifs : 13 € (disponible en librairie et à la commande en ligne « Click & Collecte » directement sur la fiche du livre)

Commentaires

A la Une

Cannes 2024 : La sélection officielle dévoilée

La sélection officielle de cette 77e édition du Festival de Cannes promet d’être intéressante. Un nouveau film de Yórgos Lánthimos avec Emma Stone, le retour de la saga Mad Max, un projet de Francis Ford Coppola vieux de presque 40 ans, et bien d’autres surprises…

Cannes 2024 : Megalopolis de Francis Ford Coppola présenté sur la Croisette

Le réalisateur de 85 ans signe son retour avec son film autofinancé Megalopolis, qui sera présenté en compétition à la 77e édition du Festival de Cannes. 

George Lucas recevra une Palme d’Or d’honneur lors du 77e Festival de Cannes

Dans une galaxie pas si lointaine, à Cannes, lors de la Cérémonie de clôture du 77e festival, George Lucas, célèbre scénariste, réalisateur et producteur de la saga Star Wars, recevra une Palme d’Or d’honneur.

Dune 3 et Nuclear War : les prochains projets de Denis Villeneuve

La collaboration entre Denis Villeneuve et Legendary ne semble pas prête de s’arrêter. Après le succès du second volet des aventures de Paul Atréides, les prochains projets du réalisateur pour le studio…

Un Matrix 5 en préparation chez Warner Bros avec Drew Goddard à la réalisation

Le studio lance le développement d’une suite de la saga Matrix qui marque un tournant pour la franchise car il ne sera pas réalisé par les Wachowski.

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 GODZILLA X KONG : LE NOUVEL EMPIRE 442 704 1 442 704
2 KUNG FU PANDA 4 334 599 2 1 160 497
3 DUCOBU PASSE AU VERT ! 231 183 1 231 183
4 ET PLUS SI AFFINITES 149 749 1 149 749
5 DUNE DEUXIEME PARTIE 143 811 6 3 864 690
6 PAS DE VAGUES 94 548 2 265 365
7 IL RESTE ENCORE DEMAIN 87 633 4 465 632
8 LA PROMESSE VERTE 74 908 2 251 189
9 SIDONIE AU JAPON 53 732 1 53 732
10 LE JEU DE LA REINE 49 130 2 156 002

Source: CBO Box office

Nos Podcasts