Livre / Le temps présent du cinéma par Olivier Assayas : critique

Publié par Jacques Demange le 13 novembre 2020

Résumé : Constat fait de l’absence de pensée théorique du cinéma contemporain et de l’effacement de la cinéphilie, que nous reste-t-il pour penser ce que l’on persiste à appeler le septième art? Penser, c’est-à-dire donner du sens aux pratiques des réalisateurs, dépasser la fragmentation et la dépersonnalisation de leur oeuvre dans l’industrie des flux numériques… et justifier aussi qu’on puisse encore résister à l’attraction des plateformes au nom d’un cinéma indépendant et libre, avec l’éthique et les fins qui lui sont propres.

♥♥♥♥

 

Le temps present du cinema - Olivier Assayas

Le temps présent du cinéma – Olivier Assayas

Publié en octobre, ce « tract Gallimard » rédigé par le réalisateur français Olivier Assayas (qui fut par ailleurs critique aux Cahiers du cinéma de 1980 à 1985) répond aux prérogatives de son format. Concis et précis mais tout autant profus, le texte invite au débat et interroge l’actualité de son objet d’étude. Soit le cinéma dont les enjeux contemporains se sont encore récemment complexifiés avec les rebondissements de la crise sanitaire. C’est pourtant moins la situation économique en elle-même que convoque Assayas que l’éclatement subi par les sphères de la cinéphilie et de la théorie à l’ère de l’académisation des savoirs cinématographiques et de la démocratisation de l’accès aux films proposée par Internet. Ces nouvelles pratiques sont tour à tour interrogées selon leurs hypothétiques promesses d’ouverture et leurs inhérentes limites qui pointent du doigt certains écarts. Le ton pamphlétaire ne manque pas d’intérêt, le réalisateur n’hésitant pas à lancer quelques pavés dans la mare. Les ondes laissées par ces entrées en matière restent cependant sujettes à caution. Si on rejoint sans mal l’opinion d’Assayas concernant la situation du cinéma américain grand public, ainsi que ses doutes quant aux réelles motivations auteuristes des plateformes VOD (Netflix en tête), on reste plus circonspects face à son attaque de l’introduction du cinéma à l’Université. Se tenant judicieusement à distance des anciennes prophéties annonçant la mort du cinéma, le cinéaste n’hésite pas à décrier la disparition de son champ théorique (Gilles Deleuze en serait le dernier des représentants). On rappellera alors que la rencontre avec Bergman, Antonioni, Wilder, Ford, ou Truffaut, avec leurs images et leurs propos, prend souvent forme sur les bancs des amphithéâtres en même temps que dans les salles des cinémathèques. Loin de mettre en cause la réflexion d’Assayas, cette remarque tend à prouver la vitalité de sa prose qui attend de son lecteur la formulation d’une réponse. C’est ici sans doute que réside la plus grande force de ce texte : entamer un dialogue à l’heure où le suspense (de la création, de la pensée) n’a jamais été aussi sensible. On ne referme donc pas totalement ce Temps présent que raconte Assayas. La lecture finie, celle-ci attend d’être reprise, commentée, et approfondie par les constats d’un environnement auxquels l’auteur nous invite à prendre conscience.

 

 

 

  • LE TEMPS PRÉSENT DU CINÉMA
  • Auteur : Olivier Assayas
  • Éditions : Gallimard
  • Collection : Tracts / Gallimard
  • Date de parution : 15 octobre 2020
  • Langues : Français uniquement
  • Format :48 pages
  • Tarifs : 3,90 € (disponible en librairie et à la commande en ligne « Click & Collect » dans ce lien direct sur le site de Gallimard ou au choix sur le site des Librairies Indépendantes)

Commentaires

A la Une

Tomb Raider : Phoebe Waller-Bridge prépare une série dérivée pour Amazon

L’héroïne des jeux vidéo Tomb Raider reprendra bientôt vie sur le petit écran, dans une série créée par Phoebe Waller-Bridge…. Lire la suite >>

Jennifer Aniston et Julia Roberts échangent leurs corps dans le prochain film de Max Barbakow

La nouvelle comédie de Max Barbakow réunira Julia Roberts et Jennifer Aniston, dans le corps l’une de l’autre.    … Lire la suite >>

Michael Jackson sera incarné par son neveu dans un biopic signé Antoine Fuqua

Jaafar Jackson prendra les traits de son oncle Michael Jackson dans un biopic qui sera réalisé par Antoine Fuqua, avec… Lire la suite >>

César 2023 : La liste des nommés

Les nominations de la 48e cérémonie des César font la part belle à L’Innocent et à La Nuit du 12,… Lire la suite >>

Les nommés aux Oscars 2023

C’est ce mardi 24 janvier que l’Académie des Oscars a révélé sa sélection pour sa 95e cérémonie. Grand favori de… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 AVATAR : LA VOIE DE L'EAU 719 221 6 8 388 607
2 BABYLON 508 796 1 508 796
3 LA GUERRE DES LULUS 200 047 1 200 047
4 TIRAILLEURS 176 551 3 914 457
5 LE CHAT POTTE 2 : LA DERNIERE QUETE 148 313 7 2 465 668
6 LE CLAN 101 291 1 101 291
7 LES CYCLADES 96 097 2 266 479
8 YOUSSEF SALEM A DU SUCCES 72 216 1 72 216
9 LES BANSHEES D'INISHERIN 50 952 4 321 624
10 L'EMPRISE DU DEMON 48 248 2 133 316
11 L'IMMENSITA 46 659 2 138 565
12 FESTIVAL CINEMA TELERAMA (2023) 38 554 1 38 554
13 M3GAN 37 969 4 452 376
14 TEMPETE 33 534 5 668 886
15 NOSTALGIA 23 642 3 132 148
16 CARAVAGE 22 258 4 239 990
17 NOS SOLEILS 20 951 1 20 951
18 LA CONSPIRATION DU CAIRE 20 533 13 518 626
19 TERRIFIER 2 19 362 2 53 451
20 BLACK PANTHER : WAKANDA FOREVER 19 109 11 3 634 550

Source: CBO Box office

Nos Podcasts