Livre / Le temps présent du cinéma par Olivier Assayas : critique

Publié par Jacques Demange le 13 novembre 2020

Résumé : Constat fait de l’absence de pensée théorique du cinéma contemporain et de l’effacement de la cinéphilie, que nous reste-t-il pour penser ce que l’on persiste à appeler le septième art? Penser, c’est-à-dire donner du sens aux pratiques des réalisateurs, dépasser la fragmentation et la dépersonnalisation de leur oeuvre dans l’industrie des flux numériques… et justifier aussi qu’on puisse encore résister à l’attraction des plateformes au nom d’un cinéma indépendant et libre, avec l’éthique et les fins qui lui sont propres.

♥♥♥♥

 

Le temps present du cinema - Olivier Assayas

Le temps présent du cinéma – Olivier Assayas

Publié en octobre, ce « tract Gallimard » rédigé par le réalisateur français Olivier Assayas (qui fut par ailleurs critique aux Cahiers du cinéma de 1980 à 1985) répond aux prérogatives de son format. Concis et précis mais tout autant profus, le texte invite au débat et interroge l’actualité de son objet d’étude. Soit le cinéma dont les enjeux contemporains se sont encore récemment complexifiés avec les rebondissements de la crise sanitaire. C’est pourtant moins la situation économique en elle-même que convoque Assayas que l’éclatement subi par les sphères de la cinéphilie et de la théorie à l’ère de l’académisation des savoirs cinématographiques et de la démocratisation de l’accès aux films proposée par Internet. Ces nouvelles pratiques sont tour à tour interrogées selon leurs hypothétiques promesses d’ouverture et leurs inhérentes limites qui pointent du doigt certains écarts. Le ton pamphlétaire ne manque pas d’intérêt, le réalisateur n’hésitant pas à lancer quelques pavés dans la mare. Les ondes laissées par ces entrées en matière restent cependant sujettes à caution. Si on rejoint sans mal l’opinion d’Assayas concernant la situation du cinéma américain grand public, ainsi que ses doutes quant aux réelles motivations auteuristes des plateformes VOD (Netflix en tête), on reste plus circonspects face à son attaque de l’introduction du cinéma à l’Université. Se tenant judicieusement à distance des anciennes prophéties annonçant la mort du cinéma, le cinéaste n’hésite pas à décrier la disparition de son champ théorique (Gilles Deleuze en serait le dernier des représentants). On rappellera alors que la rencontre avec Bergman, Antonioni, Wilder, Ford, ou Truffaut, avec leurs images et leurs propos, prend souvent forme sur les bancs des amphithéâtres en même temps que dans les salles des cinémathèques. Loin de mettre en cause la réflexion d’Assayas, cette remarque tend à prouver la vitalité de sa prose qui attend de son lecteur la formulation d’une réponse. C’est ici sans doute que réside la plus grande force de ce texte : entamer un dialogue à l’heure où le suspense (de la création, de la pensée) n’a jamais été aussi sensible. On ne referme donc pas totalement ce Temps présent que raconte Assayas. La lecture finie, celle-ci attend d’être reprise, commentée, et approfondie par les constats d’un environnement auxquels l’auteur nous invite à prendre conscience.

 

 

 

  • LE TEMPS PRÉSENT DU CINÉMA
  • Auteur : Olivier Assayas
  • Éditions : Gallimard
  • Collection : Tracts / Gallimard
  • Date de parution : 15 octobre 2020
  • Langues : Français uniquement
  • Format :48 pages
  • Tarifs : 3,90 € (disponible en librairie et à la commande en ligne « Click & Collect » dans ce lien direct sur le site de Gallimard ou au choix sur le site des Librairies Indépendantes)

Commentaires

A la Une

Norman Lloyd, compositions extraordinaires

Disparu le 11 mai 2021 à l’âge de 106 ans, Norman Lloyd reste encore méconnu des cinéphiles. Dirigé par Orson… Lire la suite >>

Lisey’s Story : une première bande annonce pour la nouvelle série écrite par Stephen King

Réalisée par Pablo Larraín, avec en vedette Julianne Moore et Clive Owen, cette nouvelle série adaptée d’un roman de Stephen… Lire la suite >>

Killers of the Flower Moon : première image avec Leonardo DiCaprio et Lily Gladstone

Produit par Apple, le prochain film de Martin Scorsese mettra en scène une histoire de meurtres d’une tribu amérindienne dans… Lire la suite >>

Venom 2 : Carnage se dévoile dans une première bande-annonce

Comme le titre original le laisse entendre, Let There Be Carnage, Venom affrontera son ennemi Carnage dans cette suite attendue exclusivement… Lire la suite >>

Gareth Edwards et John David Washington ensemble pour un projet de science-fiction

Le prochain film du réalisateur de Rogue One et de Godzilla sera basé sur un scénario qu’il a lui-même écrit,… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 ADIEU LES CONS 600 444 1 600 444
2 30 JOURS MAX 515 328 2 1 024 143
3 LES TROLLS 2 TOURNEE MONDIALE 469 045 2 888 619
4 POLY 458 929 1 458 929
5 PETIT VAMPIRE 155 496 1 155 496
6 MISS 113 727 1 113 727
7 PENINSULA 107 865 1 107 865
8 DRUNK 89 089 2 204 024
9 THE GOOD CRIMINAL 83 519 2 199 906
10 CALAMITY, UNE ENFANCE DE MARTHA JANE CANNARY 78 309 2 138 360

Source: CBO Box office

Nos Podcasts