Livre / Le temps présent du cinéma par Olivier Assayas : critique

Publié par Jacques Demange le 13 novembre 2020

Résumé : Constat fait de l’absence de pensée théorique du cinéma contemporain et de l’effacement de la cinéphilie, que nous reste-t-il pour penser ce que l’on persiste à appeler le septième art? Penser, c’est-à-dire donner du sens aux pratiques des réalisateurs, dépasser la fragmentation et la dépersonnalisation de leur oeuvre dans l’industrie des flux numériques… et justifier aussi qu’on puisse encore résister à l’attraction des plateformes au nom d’un cinéma indépendant et libre, avec l’éthique et les fins qui lui sont propres.

♥♥♥♥

 

Le temps present du cinema - Olivier Assayas

Le temps présent du cinéma – Olivier Assayas

Publié en octobre, ce « tract Gallimard » rédigé par le réalisateur français Olivier Assayas (qui fut par ailleurs critique aux Cahiers du cinéma de 1980 à 1985) répond aux prérogatives de son format. Concis et précis mais tout autant profus, le texte invite au débat et interroge l’actualité de son objet d’étude. Soit le cinéma dont les enjeux contemporains se sont encore récemment complexifiés avec les rebondissements de la crise sanitaire. C’est pourtant moins la situation économique en elle-même que convoque Assayas que l’éclatement subi par les sphères de la cinéphilie et de la théorie à l’ère de l’académisation des savoirs cinématographiques et de la démocratisation de l’accès aux films proposée par Internet. Ces nouvelles pratiques sont tour à tour interrogées selon leurs hypothétiques promesses d’ouverture et leurs inhérentes limites qui pointent du doigt certains écarts. Le ton pamphlétaire ne manque pas d’intérêt, le réalisateur n’hésitant pas à lancer quelques pavés dans la mare. Les ondes laissées par ces entrées en matière restent cependant sujettes à caution. Si on rejoint sans mal l’opinion d’Assayas concernant la situation du cinéma américain grand public, ainsi que ses doutes quant aux réelles motivations auteuristes des plateformes VOD (Netflix en tête), on reste plus circonspects face à son attaque de l’introduction du cinéma à l’Université. Se tenant judicieusement à distance des anciennes prophéties annonçant la mort du cinéma, le cinéaste n’hésite pas à décrier la disparition de son champ théorique (Gilles Deleuze en serait le dernier des représentants). On rappellera alors que la rencontre avec Bergman, Antonioni, Wilder, Ford, ou Truffaut, avec leurs images et leurs propos, prend souvent forme sur les bancs des amphithéâtres en même temps que dans les salles des cinémathèques. Loin de mettre en cause la réflexion d’Assayas, cette remarque tend à prouver la vitalité de sa prose qui attend de son lecteur la formulation d’une réponse. C’est ici sans doute que réside la plus grande force de ce texte : entamer un dialogue à l’heure où le suspense (de la création, de la pensée) n’a jamais été aussi sensible. On ne referme donc pas totalement ce Temps présent que raconte Assayas. La lecture finie, celle-ci attend d’être reprise, commentée, et approfondie par les constats d’un environnement auxquels l’auteur nous invite à prendre conscience.

 

 

 

  • LE TEMPS PRÉSENT DU CINÉMA
  • Auteur : Olivier Assayas
  • Éditions : Gallimard
  • Collection : Tracts / Gallimard
  • Date de parution : 15 octobre 2020
  • Langues : Français uniquement
  • Format :48 pages
  • Tarifs : 3,90 € (disponible en librairie et à la commande en ligne « Click & Collect » dans ce lien direct sur le site de Gallimard ou au choix sur le site des Librairies Indépendantes)

Commentaires

A la Une

Bones and All : Une bande-annonce pour le film de Luca Guadagnino avec Timothée Chalamet

Le prochain film du réalisateur de Call Me By Your Name, Bones and All, avec Timothée Chalamet, se dévoile dans… Lire la suite >>

Matrix : Un spectacle de danse adapté par le réalisateur Danny Boyle

Trois ans après son dernier film Yesterday et la réalisation de la série Pistols, Danny Boyle ne semble pas près… Lire la suite >>

Longing : Richard Gere à l’affiche du remake du film israélien

Le réalisateur israélien Savi Gabizon sera à la tête du remake de son propre film Longing, sorti en 2017, avec… Lire la suite >>

The Gray House : Kevin Costner et Morgan Freeman à la production d’une série d’espionnage

Les sociétés des productions de Kevin Costner et Morgan Freeman s’associent pour produire une série limitée d’espionnage avec des femmes… Lire la suite >>

Here : Tom Hanks, Paul Bettany et Robin Wright dans le prochain Robert Zemeckis

Alors que son adaptation en live action de Pinocchio est sortie sur Disney+ début septembre, son réalisateur Robert Zemeckis va… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 AVATAR (REP 2022) 335 359 1 335 359
2 UNE BELLE COURSE 180 034 1 180 034
3 DON'T WORRY DARLING 151 272 1 151 272
4 LES ENFANTS DES AUTRES 142 402 1 142 402
5 KOMPROMAT 126 665 3 468 529
6 REVOIR PARIS 117 695 3 375 320
7 CHRONIQUE D'UNE LIAISON PASSAGERE 82 643 2 202 433
8 LE VISITEUR DU FUTUR 59 583 3 290 613
9 BULLET TRAIN 46 357 8 1 514 561
10 TAD L'EXPLORATEUR ET LA TABLE D'EMERAUDE 44 274 5 440 198

Source: CBO Box office

Nos Podcasts