Livre / Pasolini. Mort pour Salo : critique

Publié par Jacques Demange le 9 novembre 2020

Résumé : Quand Pasolini, le réalisateur le plus controversé, adapte au cinéma le marquis de Sade, l’écrivain le plus controversé, cela donne « Salò ou les 120 journées de Sodome ». Se référant tout autant à la filmographie de Pasolini qu’à sa biographie, ce livre décrypte les éléments sur lesquels repose « Salò ou les 120 journées de Sodome ». Ce premier volume aborde tour à tour sa charge politique, sa dimension symbolique si puissante, la complexité de sa construction, les thèmes aussi bien universels qu’intemporels qui l’animent, et les coulisses du tournage afin de retracer sa genèse.

♥♥♥♥

 

Pasolini - Mort pour Salo - livre

Pasolini – Mort pour Salo – livre

Si Salo se présente sans doute comme l’œuvre de Pasolini la plus connue du grand public, Benjamin Berget, auteur d’articles et d’études consacrés au jeu vidéo et de « livres dont vous êtes le héros » (sous le pseudonyme de B.B. Wismerhill), prend soin de replacer la sulfureuse production au sein d’un champ contextuel élargi. C’est en effet l’ensemble de la filmographie pasolinienne qui intéresse l’auteur en premier lieu. Le retour, chapitre par chapitre, sur l’ensemble des films permet de développer en une centaine de pages de nombreux points biographiques et d’éclairer l’arrière-plan historique et politique qui ne cessa d’agiter la création du réalisateur italien. De Accattone à Fascista, Berget brasse la totalité des réalisations (documentaires et épisodes réalisés pour des films collectifs compris) pour cerner les points de raccord et de rupture qui travailleront l’ultime production de Pasolini. Aux rapports politiques les plus évidents (critique du capitalisme, relation ambigüe au communisme et plus généralement aux mouvements révolutionnaires), l’auteur rappelle les exigences personnelles du cinéaste que l’on retrouve à travers un développement plutôt approfondi du contexte de production et de réception de chaque film envisagé. Cette précision qui prend parfois le risque du trop-plein propre à toute profusion se retrouve dans la large partie consacrée à Salo. Les origines du film sont parfaitement explicitées, de même que les détails de sa réalisation (écriture du scénario, lieux de tournage, casting…). Tout cela étant déjà bien connu des inconditionnels de Pasolini, le véritable intérêt se trouve plutôt du côté des prolongements que trace Berget. L’interprétation se situe du côté des thématiques que l’auteur se propose de réunir sous la déclinaison de différentes critiques émises par le film et de grands axes transversaux (relation de la fiction à l’Histoire, apport plus ou moins concluant de la psychanalyse, singularités stylistiques).

 

En ressort la représentation d’un film dont l’inachèvement signe l’accomplissement et sur lequel Berget devrait encore revenir dans un second volume. Ces indéniables qualités d’écriture et de structure restent néanmoins inféodées aux inévitables écueils de l’édition indépendante. À l’austérité de la forme (quoique rehaussée par la présence de captures d’écran d’assez bonne qualité) répond la présence de coquilles qui, ici et là, entache quelque peu le plaisir pris à la lecteur, ainsi que l’absence de bibliographie (manque d’autant plus étonnant que l’auteur a pris soin de multiplier les références). Ces défauts mis à part, cet ouvrage se présente comme une excellente introduction à Salo et à l’œuvre de Pasolini en général.

 

 

 

  • PASOLINI. MORT POUR SALO (OU LES 120 JOURNÉES DE SODOME)
  • Auteur : Benjamin Berget
  • Éditions : Independently published
  • Date de parution : 11 octobre 2020
    Langues : Français uniquement
  • Format : 417 pages
  • Tarifs : 16,88 €

Commentaires

A la Une

Tomb Raider : Phoebe Waller-Bridge prépare une série dérivée pour Amazon

L’héroïne des jeux vidéo Tomb Raider reprendra bientôt vie sur le petit écran, dans une série créée par Phoebe Waller-Bridge…. Lire la suite >>

Jennifer Aniston et Julia Roberts échangent leurs corps dans le prochain film de Max Barbakow

La nouvelle comédie de Max Barbakow réunira Julia Roberts et Jennifer Aniston, dans le corps l’une de l’autre.    … Lire la suite >>

Michael Jackson sera incarné par son neveu dans un biopic signé Antoine Fuqua

Jaafar Jackson prendra les traits de son oncle Michael Jackson dans un biopic qui sera réalisé par Antoine Fuqua, avec… Lire la suite >>

César 2023 : La liste des nommés

Les nominations de la 48e cérémonie des César font la part belle à L’Innocent et à La Nuit du 12,… Lire la suite >>

Les nommés aux Oscars 2023

C’est ce mardi 24 janvier que l’Académie des Oscars a révélé sa sélection pour sa 95e cérémonie. Grand favori de… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 AVATAR : LA VOIE DE L'EAU 719 221 6 8 388 607
2 BABYLON 508 796 1 508 796
3 LA GUERRE DES LULUS 200 047 1 200 047
4 TIRAILLEURS 176 551 3 914 457
5 LE CHAT POTTE 2 : LA DERNIERE QUETE 148 313 7 2 465 668
6 LE CLAN 101 291 1 101 291
7 LES CYCLADES 96 097 2 266 479
8 YOUSSEF SALEM A DU SUCCES 72 216 1 72 216
9 LES BANSHEES D'INISHERIN 50 952 4 321 624
10 L'EMPRISE DU DEMON 48 248 2 133 316
11 L'IMMENSITA 46 659 2 138 565
12 FESTIVAL CINEMA TELERAMA (2023) 38 554 1 38 554
13 M3GAN 37 969 4 452 376
14 TEMPETE 33 534 5 668 886
15 NOSTALGIA 23 642 3 132 148
16 CARAVAGE 22 258 4 239 990
17 NOS SOLEILS 20 951 1 20 951
18 LA CONSPIRATION DU CAIRE 20 533 13 518 626
19 TERRIFIER 2 19 362 2 53 451
20 BLACK PANTHER : WAKANDA FOREVER 19 109 11 3 634 550

Source: CBO Box office

Nos Podcasts