Une Ode Américaine de Ron Howard : critique

Publié par CineChronicle le 25 novembre 2020

Synopsis : Alors qu’il est le point de décrocher le job qui lui permettra de financer ses études, J. D Vance, un ancien Marine originaire du sud de l’Ohio désormais étudiant en droit à l’université de Yale, est contraint de rejoindre sa famille et sa petite ville natale des Appalaches. Il doit alors gérer la dynamique complexe de sa famille et se confronter à sa mère toxicomane avec qui il a un rapport explosif.

♥♥♥♥♥

 

Une ode americaine - affiche

Une ode américaine – affiche

Avec Une Ode Américaine, le réalisateur oscarisé Ron Howard (Apollo 13Un Homme d’exception) signe sa première collaboration avec la plateforme Netflix, un biopic adapté du best-seller Hillbilly de J. D Vance. Paru en 2016, ce récit autobiographique qui raconte l’enfance chaotique et l’ascension sociale d’un jeune homme originaire des Appalaches, s’est vendu à des millions d’exemplaires. Les principales raisons de son succès, c’est d’avoir décrit pour la première fois de l’intérieur, la désintégration de la classe ouvrière et du rêve américain, et de donner à voir la vie de ces « petits Blancs » du Midwest surnommés Hillbilly, l’équivalent du français « pèquenaud ». Si les premières images plantent le décor d’une région qui a vu l’industrie du charbon et de la métallurgie péricliter, l’histoire se focalise davantage sur un drame familial que sur le portrait d’une classe ouvrière oubliée. L’enchâssement très fluide des flashbacks qui dévoilent les moments-clés de l’existence de J.D Vance, de son enfance à sa vie d’étudiant, marquée par les crises avec sa mère toxicomane et les moments de répit avec sa grand-mère et sa sœur, offre une plongée dans le quotidien de cette famille. Progressivement, les secrets se dévoilent, et l’on découvre un jeune homme tiraillé entre le désir de faire sa vie et le devoir de s’occuper de sa mère. Leur rapport explosif est le moteur qui fait avancer l’histoire brillamment scénarisée par Vanessa Taylor, jusqu’au climax, la tension règne entre la mère et le fils. Et cette tension est soutenue par une musique magnifique composée par David Fleming et Hans Zimmer qui ne lésinent ni sur les cordes ni sur les rythmes. 

 

Glenn Close et Amy Adams - Une ode americaine

Glenn Close et Amy Adams – Une ode américaine

 

Avec une histoire centrée sur l’intime, convoquant souvenirs personnels et crises familiales, le film aurait pu tomber dans le mélodrame. Mais le duo d’actrices exceptionnelles, formé par Amy Adams (Premier contact, Vice) métamorphosée en mère toxicomane, à la fois aimante et destructrice, et Glenn Close (Albert Nobbs) qui incarne la grand-mère de J. D Vance, avec une force de vie impressionnante, fait éclater la petite histoire pour la rendre universelle. Le reste du casting, tout en sensibilité et nuance, sert le propos du film : pas d’avenir possible sans réconciliation avec ses racines. On retrouve là les thèmes chers à Ron Howard qui affectionne les individus qui se battent pour une famille, une foule, un rêve, un plus petit.

 

Loin d’être une fresque sociale sur la classe blanche ouvrière qui avait offert à Donald Trump sa victoire, en faisant basculer en 2016 trois États dits de la « Rust Belt », Une Ode Américaine reste un beau drame familial.

 

Odile Lefranc

 

 

 

  • UNE ODE AMERICAINE (Hillbilly Elegy)
  • Date de diffusion : 24 novembre 2020
  • Chaîne  / Plateforme : Netflix
  • Réalisation : Ron Howard
  • Avec : Amy Adams, Glenn Close, Gabriel Basso, Haley Bennet, Freida Pinto, Bo Hopkins, Owen Asztalos…
  • Scénario : Vanessa Taylor d’après l’autobiographie Hillbilly Elegy de J. D. Vance
  • Production : Brian Grazer, Ron Howard, Erica Huggins, et Karen Lunder
  • Photographie : Maryse Alberti
  • Montage : James Wilcox
  • Décors : Molly Hughes
  • Costumes : Virginia Johnson
  • Musique : David Fleming et Hans Zimmer
  • Durée : 1h54

 

Commentaires

A la Une

The Bikeriders : Michael Shannon retrouve le réalisateur Jeff Nichols

Pour son sixième long-métrage, le cinéaste Jeff Nichols fait à nouveau appel à son acteur fétiche Michael Shannon, et collabore… Lire la suite >>

Wednesday : Première bande-annonce de la série de Tim Burton

Après trois ans d’absence, le réalisateur américain a dévoilé les images de sa première série télévisée pour le géant du… Lire la suite >>

Wise Guys : Robert De Niro dans le prochain film de gangsters de Barry Levinson

L’acteur de 79 ans retrouve le scénariste des Affranchis et s’associe au réalisateur de Rain Man, Barry Levinson, pour un… Lire la suite >>

Le Magicien d’Oz : Kenya Barris à la réalisation du remake

Le créateur de la série Black-ish, Kenya Barris, prend les rênes du remake du Magicien d’Oz pour le studio Warner… Lire la suite >>

Modigliani : Johnny Depp à la réalisation d’un biopic sur le célèbre peintre coproduit par Al Pacino

Pour son second long-métrage, l’acteur américain s’attaque au sculpteur italien Amedeo Modigliani, avec Al Pacino en tant que coproducteur.  … Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 ONE PIECE FILM RED 575 182 1 575 182
2 BULLET TRAIN 313 237 2 804 304
3 NOPE 224 705 1 224 705
4 LES MINIONS 2 : IL ETAIT UNE FOIS GRU 213 497 6 3 358 761
5 THOR : LOVE AND THUNDER 197 826 5 2 577 053
6 KRYPTO ET LES SUPER-ANIMAUX 191 457 3 747 548
7 TOP GUN : MAVERICK 180 658 12 6 057 934
8 LA TRES TRES GRANDE CLASSE 157 884 1 157 884
9 DUCOBU PRESIDENT ! 97 550 5 967 713
10 MENTEUR 82 714 5 777 133

Source: CBO Box office

Nos Podcasts