Une Ode Américaine de Ron Howard : critique

Publié par CineChronicle le 25 novembre 2020

Synopsis : Alors qu’il est le point de décrocher le job qui lui permettra de financer ses études, J. D Vance, un ancien Marine originaire du sud de l’Ohio désormais étudiant en droit à l’université de Yale, est contraint de rejoindre sa famille et sa petite ville natale des Appalaches. Il doit alors gérer la dynamique complexe de sa famille et se confronter à sa mère toxicomane avec qui il a un rapport explosif.

♥♥♥♥♥

 

Une ode americaine - affiche

Une ode américaine – affiche

Avec Une Ode Américaine, le réalisateur oscarisé Ron Howard (Apollo 13Un Homme d’exception) signe sa première collaboration avec la plateforme Netflix, un biopic adapté du best-seller Hillbilly de J. D Vance. Paru en 2016, ce récit autobiographique qui raconte l’enfance chaotique et l’ascension sociale d’un jeune homme originaire des Appalaches, s’est vendu à des millions d’exemplaires. Les principales raisons de son succès, c’est d’avoir décrit pour la première fois de l’intérieur, la désintégration de la classe ouvrière et du rêve américain, et de donner à voir la vie de ces « petits Blancs » du Midwest surnommés Hillbilly, l’équivalent du français « pèquenaud ». Si les premières images plantent le décor d’une région qui a vu l’industrie du charbon et de la métallurgie péricliter, l’histoire se focalise davantage sur un drame familial que sur le portrait d’une classe ouvrière oubliée. L’enchâssement très fluide des flashbacks qui dévoilent les moments-clés de l’existence de J.D Vance, de son enfance à sa vie d’étudiant, marquée par les crises avec sa mère toxicomane et les moments de répit avec sa grand-mère et sa sœur, offre une plongée dans le quotidien de cette famille. Progressivement, les secrets se dévoilent, et l’on découvre un jeune homme tiraillé entre le désir de faire sa vie et le devoir de s’occuper de sa mère. Leur rapport explosif est le moteur qui fait avancer l’histoire brillamment scénarisée par Vanessa Taylor, jusqu’au climax, la tension règne entre la mère et le fils. Et cette tension est soutenue par une musique magnifique composée par David Fleming et Hans Zimmer qui ne lésinent ni sur les cordes ni sur les rythmes. 

 

Glenn Close et Amy Adams - Une ode americaine

Glenn Close et Amy Adams – Une ode américaine

 

Avec une histoire centrée sur l’intime, convoquant souvenirs personnels et crises familiales, le film aurait pu tomber dans le mélodrame. Mais le duo d’actrices exceptionnelles, formé par Amy Adams (Premier contact, Vice) métamorphosée en mère toxicomane, à la fois aimante et destructrice, et Glenn Close (Albert Nobbs) qui incarne la grand-mère de J. D Vance, avec une force de vie impressionnante, fait éclater la petite histoire pour la rendre universelle. Le reste du casting, tout en sensibilité et nuance, sert le propos du film : pas d’avenir possible sans réconciliation avec ses racines. On retrouve là les thèmes chers à Ron Howard qui affectionne les individus qui se battent pour une famille, une foule, un rêve, un plus petit.

 

Loin d’être une fresque sociale sur la classe blanche ouvrière qui avait offert à Donald Trump sa victoire, en faisant basculer en 2016 trois États dits de la « Rust Belt », Une Ode Américaine reste un beau drame familial.

 

Odile Lefranc

 

 

 

  • UNE ODE AMERICAINE (Hillbilly Elegy)
  • Date de diffusion : 24 novembre 2020
  • Chaîne  / Plateforme : Netflix
  • Réalisation : Ron Howard
  • Avec : Amy Adams, Glenn Close, Gabriel Basso, Haley Bennet, Freida Pinto, Bo Hopkins, Owen Asztalos…
  • Scénario : Vanessa Taylor d’après l’autobiographie Hillbilly Elegy de J. D. Vance
  • Production : Brian Grazer, Ron Howard, Erica Huggins, et Karen Lunder
  • Photographie : Maryse Alberti
  • Montage : James Wilcox
  • Décors : Molly Hughes
  • Costumes : Virginia Johnson
  • Musique : David Fleming et Hans Zimmer
  • Durée : 1h54

 

Commentaires

A la Une

César 2023 : La liste des nommés

Les nominations de la 48e cérémonie des César font la part belle à L’Innocent et à La Nuit du 12,… Lire la suite >>

Les nommés aux Oscars 2023

C’est ce mardi 24 janvier que l’Académie des Oscars a révélé sa sélection pour sa 95e cérémonie. Grand favori de… Lire la suite >>

Une série sur Buster Keaton en préparation avec Rami Malek, par le réalisateur de The Batman

Un projet de série sur la vie de Buster Keaton réalisé par Matt Reeves, avec Rami Malek dans le rôle-titre,… Lire la suite >>

Tron 3 : Un nouveau film en route avec Jared Leto et le réalisateur de Maléfique 2

Après une première tentative de suite à Tron : L’Héritage par Joseph Kosinski, Disney confirme la mise en chantier de… Lire la suite >>

Mort de Gina Lollobrigida (1927-2023)

L’actrice italienne star des années 1950 nous a quittés ce 16 janvier 2023 à l’âge de 95 ans.    … Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 AVATAR : LA VOIE DE L'EAU 719 221 6 8 388 607
2 BABYLON 508 796 1 508 796
3 LA GUERRE DES LULUS 200 047 1 200 047
4 TIRAILLEURS 176 551 3 914 457
5 LE CHAT POTTE 2 : LA DERNIERE QUETE 148 313 7 2 465 668
6 LE CLAN 101 291 1 101 291
7 LES CYCLADES 96 097 2 266 479
8 YOUSSEF SALEM A DU SUCCES 72 216 1 72 216
9 LES BANSHEES D'INISHERIN 50 952 4 321 624
10 L'EMPRISE DU DEMON 48 248 2 133 316
11 L'IMMENSITA 46 659 2 138 565
12 FESTIVAL CINEMA TELERAMA (2023) 38 554 1 38 554
13 M3GAN 37 969 4 452 376
14 TEMPETE 33 534 5 668 886
15 NOSTALGIA 23 642 3 132 148
16 CARAVAGE 22 258 4 239 990
17 NOS SOLEILS 20 951 1 20 951
18 LA CONSPIRATION DU CAIRE 20 533 13 518 626
19 TERRIFIER 2 19 362 2 53 451
20 BLACK PANTHER : WAKANDA FOREVER 19 109 11 3 634 550

Source: CBO Box office

Nos Podcasts