Combo / Jardins de pierre de Francis Ford Coppola : critique

Publié par Jacques Demange le 24 février 2021

Synopsis : 1969, Virginie. Au cimetière militaire d’Arlington, le lieutenant Jackie Willow est inhumé avec les honneurs de la nation. Avant de partir combattre au Vietnam, ce dernier avait fait ses premières armes au sein même de Fort Myer, chaperonné par le sergent Clell Hazard. Entre ce vétéran de Corée qui a cessé de croire à la nécessité de cette guerre et le jeune idéaliste Willow, une forte complicité s’était nouée au fil des mois…

♥♥♥♥♥

 

Jardins de pierre combo edition prestige limitee

Jardins de pierre – Combo édition prestige limitée

La découverte de Jardins de pierre (1987) s’apparente à une expérience sidérante. Comme si, près de dix ans après le bruit et la fureur déclenchés par Apocalypse Now (1979), Francis Ford Coppola choisissait de filmer le contrechamp de son opus magnum. Car si le cinéaste revient porter son regard sur la guerre du Vietnam, c’est d’abord pour inverser la perspective de sa mise en scène. D’autres avant lui avaient déjà choisi de filmer les coulisses du conflit, – Elia Kazan avec Les Visiteurs (1972), Hal Ashby avec Le Retour (1978), ou encore Bob Clark avec l’horrifique Le Mort-vivant (1974) -, mais Coppola se distingue de ses contemporains en prenant cette approche à rebours. Ce n’est pas l’après-guerre qui l’intéresse mais le prélude, la candeur de l’espoir plutôt que l’après-coup du trauma. Dès lors, tout oppose Jardins de pierre à Apocalypse Now. Les intérieurs l’emportent sur les décors de la jungle, le plan rapproché domine les vues d’ensemble. Le Vietnam n’apparaîtra que sous la forme de films d’archive dont la présence brève valorise le régime de l’indicible. Car c’est ici que s’affirme la beauté du film. Là où la force d’Apocalypse Now résidait dans sa puissance d’épanchement et sa volonté de monstration, Jardins de pierre favorise l’intime et le non-dit. Les latences s’articulent d’abord à travers les comportements des personnages. La rigidité martiale du jeune Jackie Willow (D.B. Sweeney), quintessence de la recrue prête à servir de chair à canon, s’oppose à l’ambiguïté des regards que portent sur lui le sergent Hazard (James Caan) et le sergent-major Nelson (James Earl Jones).

 

Jardins de pierre de Francis Ford Coppola

Jardins de pierre de Francis Ford Coppola

 

Vétérans de la guerre de Corée, ces deux figures tutélaires assument une posture contradictoire, défendant l’idéologie militaire contre celle de la politique. Le scénario de Ronald Bass, adapté du roman de Nicholas Proffitt, met ainsi en lumière la rupture créée par le conflit vietnamien au cœur même de l’armée américaine. L’approche du cinéaste vise donc moins le spectaculaire pour respecter la tonalité intérieure du drame. Loin de projeter les fantasmes belliqueux de ses personnages à grand renforts d’effets pyrotechniques, le réalisateur préfère explorer leurs contradictions en les inscrivant à l’intérieur d’un espace clos à même de traduire leur isolement. C’est donc une force centripète qui détermine l’atmosphère du film. Rien ne rompt franchement mais tout craquelle. Le vernis d’abord appliqué à la représentation virile du camp militaire s’effrite lors de scènes d’introspection qui voient les héros d’hier craindre la venue du lendemain.

 

En définitive, le climat crépusculaire annoncé par le titre du film concerne une race d’hommes auquel la guerre du Vietnam aura porté un coup fatal. Ce fatum qui s’articule autour de la thématique du clan rappelle bien évidemment les grands récits familiaux de Coppola. Moins qu’à Apocalypse Now, c’est à la trilogie du Parrain que Jardins de pierre semble alors se référer. Cette filiation est encore renforcée par certaines scènes-clé (mariage et enterrement), la musique de Carmine Coppola qui fait par moments penser aux compositions de Nino Rota, ainsi que par la photographie de Jordan Cronenweth, oscillant entre ombres ténébreuses et chaleur de l’ocré.

 

Jardins de pierre - Combo BR et DVD edition prestige limitee

Jardins de pierre – Combo BR et DVD édition prestige limitée

 

Cette différentes qualités sont excellemment analysées dans le bonus proposé par Carlotta. Le réalisateur et historien du cinéma Jean-Baptise Thoret propose une réflexion concise qui met à la fois en lumière le contexte de production du film et ses caractéristiques formelles. L’édition DVD et Blu-ray proposée par la maison Carlotta permet donc de sortir de l’oubli une pièce que l’on doit considérer comme maîtresse de la filmographie de Coppola.

 

 

 

  • JARDINS DE PIERRE (Gardens of Stone)
  • Édition : Blu-ray (master haute définition), DVD (nouveau master restauré) ou Éditions Prestige Limitées (Combo Blu-ray+ DVD + Memorabilia)
  • Date de sortie : 17 février 2021
  • Réalisateur : Francis Ford Coppola
  • Avec : James Caan, Anjelica Huston, James Earl Jones, D.B. Sweeney, Dean Stockwell, Mary Stuart Masterson, Dick Anthony Williams, Lonette McKee, Sam Bottoms, Elias Koteas, Laurence Fishburne, Casey Siemaszko, Peter Masterson, Carlin Glynn, Erik Holland, Bill Graham, Terrence Currier
  • Scénario : Ronald Bass adapté du roman éponyme de Nicholas Proffitt (Gardens of Stone)
  • Producteurs : Francis Ford Coppola et Michael I. Levy
  • Photographie : Jordan Cronenweth
  • Montage : Barry Malkin
  • Musique : Carmine Coppola
  • Distribution : Carlotta Films
  • Tarifs : 20 € (Blu-ray ou DVD) – 28 € (Combo Édition Prestige limitée comprenant un fac-similé du dossier de presse de l’époque, un jeu de 5 photos et une affiche)
  • Durée : 111 minutes
  • Sortie initiale : 8 mai 1987 (États-Unis) – 6 janvier 1988 (France)

 

Commentaires

A la Une

César 2023 : La liste des nommés

Les nominations de la 48e cérémonie des César font la part belle à L’Innocent et à La Nuit du 12,… Lire la suite >>

Les nommés aux Oscars 2023

C’est ce mardi 24 janvier que l’Académie des Oscars a révélé sa sélection pour sa 95e cérémonie. Grand favori de… Lire la suite >>

Une série sur Buster Keaton en préparation avec Rami Malek, par le réalisateur de The Batman

Un projet de série sur la vie de Buster Keaton réalisé par Matt Reeves, avec Rami Malek dans le rôle-titre,… Lire la suite >>

Tron 3 : Un nouveau film en route avec Jared Leto et le réalisateur de Maléfique 2

Après une première tentative de suite à Tron : L’Héritage par Joseph Kosinski, Disney confirme la mise en chantier de… Lire la suite >>

Mort de Gina Lollobrigida (1927-2023)

L’actrice italienne star des années 1950 nous a quittés ce 16 janvier 2023 à l’âge de 95 ans.    … Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 AVATAR : LA VOIE DE L'EAU 719 221 6 8 388 607
2 BABYLON 508 796 1 508 796
3 LA GUERRE DES LULUS 200 047 1 200 047
4 TIRAILLEURS 176 551 3 914 457
5 LE CHAT POTTE 2 : LA DERNIERE QUETE 148 313 7 2 465 668
6 LE CLAN 101 291 1 101 291
7 LES CYCLADES 96 097 2 266 479
8 YOUSSEF SALEM A DU SUCCES 72 216 1 72 216
9 LES BANSHEES D'INISHERIN 50 952 4 321 624
10 L'EMPRISE DU DEMON 48 248 2 133 316
11 L'IMMENSITA 46 659 2 138 565
12 FESTIVAL CINEMA TELERAMA (2023) 38 554 1 38 554
13 M3GAN 37 969 4 452 376
14 TEMPETE 33 534 5 668 886
15 NOSTALGIA 23 642 3 132 148
16 CARAVAGE 22 258 4 239 990
17 NOS SOLEILS 20 951 1 20 951
18 LA CONSPIRATION DU CAIRE 20 533 13 518 626
19 TERRIFIER 2 19 362 2 53 451
20 BLACK PANTHER : WAKANDA FOREVER 19 109 11 3 634 550

Source: CBO Box office

Nos Podcasts