Livre / Une histoire du cinéma français (1940-1949) : critique

Publié par Jacques Demange le 20 avril 2021

Résumé : Une histoire du cinéma français est une collection de livres qui dresse un panorama de la production cinématographique hexagonale sur ses différentes décennies. Classés par année, ces ouvrages complets mettent en avant les films importants, les cinéastes majeurs, les acteurs populaires de leur temps, ainsi que des dossiers thématiques. À travers ses analyses, et la mise en perspective des œuvres et des artistes dans un contexte historique, sociétal et technique, ce livre se veut le récit pertinent – et parfois impertinent ! – de notre si belle histoire du cinéma.

♥♥♥♥♥

 

Une histoire du cinema francais 1940-1949

Une histoire du cinéma français 1940-1949

Après avoir exploré les années 1930, Philippe Pallin, inspecteur de l’Éducation Nationale, et Denis Zorgniotti, producteur de radio, auteur pour la télévision, journaliste et critique, prolongent leur exploration de l’Histoire du cinéma français à travers un second tome consacré à une nouvelle décennie. Marquée par la Seconde Guerre mondiale, la collaboration, la résistance, puis la Libération, la production hexagonale des années 1940 est riche d’ambiguïtés et d’amalgames. En ce sens, la méthode proposée par les deux auteurs permet de lever un voile (et même plusieurs) sur une cinématographie de l’entre-deux. Entre le réalisme poétique des années 1930 et le renouveau de la Nouvelle Vague de la fin des années 1950, les films français de cette époque consolident les acquis de la décennie précédente et annoncent les prémisses d’une tradition cinématographique que fustigeront, souvent avec mauvaise foi, les jeunes Turcs des Cahiers du cinéma. À la clarté du panorama historique solidement balisé par une progression année après année, cette Histoire du cinéma français affirme son excellence à travers son approche pédagogique. Les nombreuses rubriques s’offrent ainsi comme des moyens d’inscrire une synchronie à l’intérieur de la continuité de la frise historique. Les « coups de projecteurs », « arrêts sur images » et autres « coups de cœur » permettent d’exemplariser l’exposé de l’ensemble par des retours détaillés sur des productions, cinéastes ou collaborateurs de création.

 

L’intelligence de Pallin et Zorgniotti est d’avoir su favoriser les oubliés ou les méconnus. Car si les grands noms et titres répondent présents (de Jean Cocteau à Simone Signoret, de La Fille du puisatier de Pagnol aux Enfants du paradis de Carné), on prend plaisir à (re)découvrir les noms de Ginette Leclerc et Fernand Ledoux ou les images du Lit à colonnes de Roland Tual et du documentaire Paris 1900 de Nicole Vedrès (la présence de captures d’écran de bonne qualité participant pleinement au plaisir pris par le lecteur, convoquant ses souvenirs tout en attisant son désir de découverte).

 

Il est important de noter que les auteurs ne se contentent pas d’un simple référencement façon annuaire (sur ce point, les annexes revenant sur les prix, les récompenses, les festivals et les résultats du box-office remplissent cette tâche), mais proposent de véritables développements biographiques ou analytiques. On profite ainsi d’un authentique travail de réhabilitation. Les productions de Julien Duvivier, Christian-Jaque ou Claude Autant-Lara se voient distinguées pour leurs qualités mais aussi critiquées pour certains de leurs défauts.

 

Cette démarche critique assure alors la pertinence du regard contemporain qui se porte sur le passé, un aspect que l’on retrouve à travers les différents dossiers proposés au cours de l’ouvrage. Ainsi de la question du cinéma fantastique ou de la thématique de la prostitution que les deux auteurs analysent à partir de leur corpus principal mais cherchent à prolonger en revenant sur des productions antérieures et postérieures aux années 1940.

 

On ne peut donc que se réjouir de voir ainsi prolongé l’excellent travail initié par le premier tome de cette Histoire du cinéma français, en attendant impatiemment la parution du prochain volume qui devrait, à n’en pas douter, assurer encore un peu la réussite de cette entreprise au long cours.

 

 

 

  • UNE HISTOIRE DU CINÉMA FRANÇAIS (1940-1949)
  • Auteurs : Philippe Pallin et Denis Zorgniotti
  • Préface : Thierry Frémaux
  • Éditions : LettMotif
  • Date de parution : 13 avril 2021
  • Langues : Français uniquement
  • Formats : 400 pages
  • Tarifs : 36 € (print) – 19,90 € (numérique) – 46 € (format luxe cartonné + jaquette)

Commentaires

A la Une

Norman Lloyd, compositions extraordinaires

Disparu le 11 mai 2021 à l’âge de 106 ans, Norman Lloyd reste encore méconnu des cinéphiles. Dirigé par Orson… Lire la suite >>

Lisey’s Story : une première bande annonce pour la nouvelle série écrite par Stephen King

Réalisée par Pablo Larraín, avec en vedette Julianne Moore et Clive Owen, cette nouvelle série adaptée d’un roman de Stephen… Lire la suite >>

Killers of the Flower Moon : première image avec Leonardo DiCaprio et Lily Gladstone

Produit par Apple, le prochain film de Martin Scorsese mettra en scène une histoire de meurtres d’une tribu amérindienne dans… Lire la suite >>

Venom 2 : Carnage se dévoile dans une première bande-annonce

Comme le titre original le laisse entendre, Let There Be Carnage, Venom affrontera son ennemi Carnage dans cette suite attendue exclusivement… Lire la suite >>

Gareth Edwards et John David Washington ensemble pour un projet de science-fiction

Le prochain film du réalisateur de Rogue One et de Godzilla sera basé sur un scénario qu’il a lui-même écrit,… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 ADIEU LES CONS 600 444 1 600 444
2 30 JOURS MAX 515 328 2 1 024 143
3 LES TROLLS 2 TOURNEE MONDIALE 469 045 2 888 619
4 POLY 458 929 1 458 929
5 PETIT VAMPIRE 155 496 1 155 496
6 MISS 113 727 1 113 727
7 PENINSULA 107 865 1 107 865
8 DRUNK 89 089 2 204 024
9 THE GOOD CRIMINAL 83 519 2 199 906
10 CALAMITY, UNE ENFANCE DE MARTHA JANE CANNARY 78 309 2 138 360

Source: CBO Box office

Nos Podcasts