Richard Donner

Richard Donner

Disparu ce 5 juillet 2021, Richard Donner laisse derrière lui une œuvre prolixe dominée par certains titres qui continuent de profiter d’une popularité multigénérationnelle.

 

 

 

L’Américain Richard Donner peut être considéré comme un réalisateur générationnel. Ses films les plus plébiscités par le grand public (Superman [1978] ; Les Goonies |1985] ; Fantômes en fête [1988] ; Maverick [1994] ; Assassins [1995] ; les quatre épisodes de la franchise L’Arme fatale [1987, 1989, 1992, 1998]) profitent d’abord du rayonnement du souvenir nostalgique.

 

Si son premier long métrage, X-15, remonte à 1961, le cinéaste se forme à la télévision tout au long des années 1960, enchaînant la réalisation d’épisodes de séries télévisées (Au nom de la loi ; Route 66 ; La Quatrième Dimension ; Perry Mason ; Max la Menace…).

 

La décennie suivante le voit s’imposer au cinéma grâce à la mise en scène de La Malédiction (1976). Ce film d’horreur qui reprend à son compte la thématique de l’enfant démoniaque popularisée par L’Exorciste (William Friedkin, 1973), profite d’une distribution prestigieuse avec en tête d’affiche Gregory Peck et Lee Remick. Convaincu de sa capacité à superviser une grosse production, la Warner l’engage pour Superman, première adaptation en long métrage des aventures du super-héros, qui profite d’un budget conséquent (55 millions de dollars).

 

Si le rôle-titre revient à l’inconnu Christopher Reeves, le film permet à nouveau à Donner de diriger certains grands noms d’Hollywood (Marlon Brando et Gene Hackman en tête). Succès à sa sortie et salué pour la qualité de ses effets spéciaux (qui lui permettront de remporter un Oscar), Superman sut conserver son statut de film-culte et permit à Donner d’imposer son nom auprès du public.

 

Sa première qualité tint sans doute à sa capacité à servir les scénarios de ses productions et à valoriser le talent de ses interprètes. Sur ce point, son nom est indissociable de celui de Mel Gibson dont il contribue à lancer la carrière de star avec L’Arme fatale avant de l’accompagner dans le western Maverick et le thriller Complots (1996). Encourageant tour à tour sa part séductrice et son côté autodestructeur, Donner sut valoriser l’ambivalence stylistique de l’acteur, entre maîtrise du corps en action et dérèglement névrotique rendu apparent par l’expressivité de son visage.

 

Au service du divertissement, Donner était particulièrement à l’aise dans les films d’action. Assassins avec Sylvester Stallone et Antonio Banderas et 16 blocs (2006), son dernier film, avec Bruce Willis, prouvèrent que le cinéaste n’avait rien perdu de sa maîtrise. On retiendra encore sa prolixité qui le vit se prêter aux genres du fantastique (Ladyhawke [1985]), du merveilleux (Les Goonies) ou de la science-fiction (Prisonniers du temps [2003]).

 

Preuve que son nom n’avait pas été oublié : la sortie en vidéo de sa version de Superman 2, film sorti initialement en 1980 et qui le vit être évincé du tournage pour être remplacé par Richard Lester.

 

Commentaires

A la Une

Officier et Gentleman : Un remake en préparation avec Miles Teller en tête d’affiche

L’acteur de Whiplash et de Top Gun Maverick reprendra le rôle tenu par Richard Gere dans le film original des… Lire la suite >>

Possession : Robert Pattinson s’associe au réalisateur de Smile pour un remake

L’acteur Robert Pattinson et le réalisateur des deux films Smile, Parker Finn, ont pour projet un remake du classique des… Lire la suite >>

Rebecca Ferguson et Idris Elba au casting du nouveau film de Kathryn Bigelow

Après sept ans d’attente, le retour de la réalisatrice oscarisée Kathryn Bigelow n’a jamais été aussi proche. Elle devrait accueillir… Lire la suite >>

The Hexagonal Hive and a Mouse in a Maze : Tilda Swinton dévoile la bande-annonce de son premier documentaire

L’actrice oscarisée Tilda Swinton, reconnue pour son talent et sa polyvalence, va faire ses débuts derrière la caméra.    … Lire la suite >>

Johnny Depp incarnera Satan et rejoint Jeff Bridges en Dieu dans le prochain Terry Gilliam

Le réalisateur britannique, ex-membre des Monty Python, débutera en janvier le tournage de son prochain long-métrage, The Carnival at the End… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 UN P'TIT TRUC EN PLUS 705 465 7 7 321 013
2 BAD BOYS : RIDE OR DIE 257 710 2 637 833
3 LA PETITE VADROUILLE 116 924 2 277 085
4 LA PLANETE DES SINGES : LE NOUVEAU ROYAUME 95 622 6 2 297 722
5 FURIOSA : UNE SAGA MAD MAX 94 954 4 828 705
6 LES GUETTEURS 94 753 1 94 753
7 JULIETTE AU PRINTEMPS 69 183 1 69 183
8 HAIKYU !! LA GUERRE DES POUBELLES 64 242 1 64 242
9 BLUE & COMPAGNIE 59 387 6 1 118 575
10 LOVE LIES BLEEDING 37 146 1 37 146

Source: CBO Box office

Nos Podcasts