Sofia Kappel - Pleasure de Ninja Thyberg

Sofia Kappel – Pleasure de Ninja Thyberg

« Business or pleasure ? ». Une question bien moins anodine qu’il n’y paraît pour la réalisatrice Ninja Thyberg qui nous plonge ici dans les affres de l’industrie pornographique. 

 

 

 

Pleasure - affiche

Pleasure – affiche

Si pour le titre de son premier long métrage, son choix s’est finalement porté sur Pleasure, cette découverte du milieu du porno s’annonce plus sordide que prévu.

 

En particulier pour l’héroïne, Bella, une jeune femme de 19 ans, fraîchement débarquée de sa Suède glaciale pour se faire une place sous le soleil de Los Angeles. Son but ultime : devenir une star du X et pourquoi pas, une « Spiegler girl », l’élite de ce milieu sulfureux. Une initiation intense attend la jeune femme qui va découvrir le pornstar system, mais aussi ses abysses. Car, dans cet univers violent, la drogue et la misogynie ne sont jamais loin…

 

La réalisatrice n’est pas à son coup d’essai sur le même thème. Un court-métrage également intitulé Pleasure, avait déjà été présenté – et primé – à la Semaine de la Critique à Cannes en 2013. Le corpus de la réalisatrice s’articule autour de la sexualité et du porno et ce, depuis ces études à l’université. Le résultat inédit : un female gaze ultra documenté. La jeune femme a côtoyé le milieu pour ses recherches sur cette industrie si sulfureuse où le point de vue des femmes est bien souvent – et comme dans de nombreux domaines – mis de côté.

 

Car, dans la vraie vie, ces femmes, stars du X, contribuent à générer environ 5 milliards de dollars de chiffre d’affaires par an. Pourtant, on sait relativement peu de choses sur elles. En pleine mutation, la société est enfin prête à tendre l’oreille sur leurs histoires de vie. Il était temps.

 

Si certaines réalisatrices commencent à prendre le sujet à bras le corps (on pense notamment au travail d’Ovidie), c’est sans doute le premier long-métrage d’une femme sur une femme traitant de ce milieu et de ses problématiques.

 

Outre le sujet et le traitement, on y découvre aussi la jeune de 20 ans, Sofia Kappel. Déjà considérée comme l’une des 11 « révélations inoubliables » au Festival de Sundance. Révélation à la hauteur de la patience de la réalisatrice à dénicher cette perle rare qui, rappelons-le, n’avait jamais joué avant.

 

Véritable Ninja (Thyberg) du casting, la réalisatrice a rencontré plus de 2 000 femmes issues de l’univers du X pour le rôle. Aucune n’a fait l’affaire et c’est finalement une connaissance qui lui a parlé de Sofia Kappel. La jeune femme a marqué les esprits, déjouant les clichés et les idées préconçues. Les autres acteurs du film sont, quant à eux, tous issus du milieu.

 

Cette fiction proche de la réalité a été présenté au Festival du film américain de Deauville ce samedi 5 septembre. Il sortira sur les écrans français le 20 octobre, distribué par The Jokers.

 

Raphaëla Louy

 

Commentaires

A la Une

White Noise : Adam Driver dans la comédie noire du réalisateur de Marriage Story

Le prochain film de Noah Baumbach, sur une terrifiante et hilarante famille américaine d’aujourd’hui, avec Adam Driver, aura droit à… Lire la suite >>

The Veil : Elisabeth Moss à la tête de la nouvelle série du créateur de Peaky Blinders

Alors que la saison 5 de The Handmaid’s Tale est attendue pour la rentrée, l’actrice Elisabeth Moss est annoncée dans… Lire la suite >>

Road House : Jake Gyllenhaal officiellement dans le remake pour Amazon

Pressenti en novembre dernier, Jake Gyllenhaal sera bel et bien dans le remake du film culte des années 80, réalisé… Lire la suite >>

Max Headroom : La série des années 80 fait son retour avec Elijah Wood et Matt Frewer

La série dystopique Max Headroom est actuellement en plein remaniement par la société de production d’Elijah Wood avec le cocréateur… Lire la suite >>

Mort de la star de Star Trek, Nichelle Nichols

L’actrice américaine, admirée par Martin Luther King pour son rôle du lieutenant Nyota Uhura dans Star Trek, nous a quittés… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 THOR : LOVE AND THUNDER 404 765 3 2 129 017
2 LES MINIONS 2 : IL ETAIT UNE FOIS GRU 351 988 4 2 893 838
3 KRYPTO ET LES SUPER-ANIMAUX 333 361 1 333 361
4 TOP GUN : MAVERICK 188 380 10 5 711 998
5 DUCOBU PRESIDENT ! 188 015 3 737 277
6 MENTEUR 151 586 3 585 087
7 JOYEUSE RETRAITE 2 92 299 2 247 790
8 LA NUIT DU 12 72 629 3 241 487
9 JURASSIC WORLD : LE MONDE D'APRES 67 113 8 3 357 635
10 ELVIS 58 542 6 1 074 116

Source: CBO Box office

Nos Podcasts