Livre / Mad Max, au-delà de la radicalité : critique

Publié par CineChronicle le 20 janvier 2022

Résumé : De son surgissement, incarné par Mel Gibson, à sa renaissance, portée par Tom Hardy et Charlize Theron, la saga Mad Max a traversé pied au plancher quatre décennies de cinéma. Dopés à l’adrénaline, noircis par la hantise de la dévastation, les Mad Max soulignent l’influence destructrice des hommes sur le monde. Mad Max, au-delà de la radicalité est une plongée dans l’œuvre phare de George Miller, créateur lucide et ambitieux, qui espère prendre les hommes de vitesse pour ouvrir une voie vers un futur vivable.

♥♥♥♥♥

 

Mad Max au-dela de la radicalite - livre

Mad Max au-delà de la radicalité – livre

L’engouement critique et publique suscité par Mad Max: Fury Road (2015) prouvait que la saga post-apocalyptique de George Miller n’avait rien perdu de sa verve d’antan. Toujours lancée sur les routes du bush australien, la caméra du réalisateur capturait avec la même puissance la violence d’un monde dystopique frappée par les accalmies climatiques. Si la sortie de chaque Mad Max donna lieu à la publication de nombreux articles théoriques, plus rares sont les écrits ayant tenté d’appréhender les différentes facettes de l’ensemble de la franchise (citons ici l’étude d’Antonio Dominguez Leiva, Mad Max. L’apocalypse sera mautorisée, parue en 2016 aux Éditions du Murmure). Coécrit par cinq membres du collectif Playlist Society, cet ouvrage assume son ambition en consacrant chacun de ses quatre chapitres à un opus de la saga en particulier. Si cette approche prenait le risque d’oublier la structure générale de la fresque en se consacrant à l’étude séparée de chacune de ses vignettes, les auteurs ont pris soin de recontextualiser chaque film à la lumière de l’ensemble de la quadrilogie et de ses quarante années d’existence. Retraçant l’ensemble de la carrière de George Miller, l’introduction de Nico Prat prouve ainsi en quoi l’éclectisme apparent du cinéaste n’empêche la présence de nombreuses cohérences thématiques et stylistiques. Ce sont celles-ci que l’on retrouve déclinées et finement analysées au fil des différents chapitres de l’ouvrage.

 

Tout en revenant sur des motifs ou des tropes déjà longuement commentés ailleurs (le genre du road-movie, la violence, les enjeux sociaux et politiques soulevées par Miller), les auteurs proposent de nombreuses analyses de séquences et de retours détaillés sur les particularités de chaque tournage pour prouver les qualités formelles de la mise en scène ainsi que les capacités d’adaptation et de renouvellement du réalisateur. Les questions relatives au montage ou à la qualité topographique des décors font ainsi écho à l’étude de thématiques et de problématiques singulières (la question de l’enfance ou la représentation de la femme qui sont ici finement remis en perspective afin de relativiser le radicalisme généralement imputé à la démarche de Miller).

 

Au fil des pages, l’ouvrage répond à sa préoccupation première : renouveler le regard généralement posé sur la franchise, s’appuyant sur les assises théoriques et critiques établies pour mieux comprendre la sidération procurée par la vision des films tout en prouvant l’actualité de leur pertinence au regard du cinéma contemporain. Si l’on regrette l’absence d’une bibliographie qui aurait permis d’appuyer l’effort de synthèse proposé par chacun des auteurs, on ne peut que louer la clarté théorique et la grande qualité analytique de ce beau projet. 

 

 

 

  • MAD MAX, AU-DELÀ DE LA RADICALITÉ
  • Auteurs : Nico Prat, Manouk Borzakian, Alexandre Mathis, Elise Lépine, Erwan Desbois
  • Préface : Lloyd Chéry
  • Éditions : Playlist Society
  • Collection : Essai / Cinéma 
  • Date de parution : 20 janvier 2022
  • Langues : Français uniquement
  • Format : 128 pages
  • Tarifs : 14 € (print) – 7 € (numérique)

Commentaires

A la Une

Cannes 2024 : La sélection officielle dévoilée

La sélection officielle de cette 77e édition du Festival de Cannes promet d’être intéressante. Un nouveau film de Yórgos Lánthimos avec Emma Stone, le retour de la saga Mad Max, un projet de Francis Ford Coppola vieux de presque 40 ans, et bien d’autres surprises…

Cannes 2024 : Megalopolis de Francis Ford Coppola présenté sur la Croisette

Le réalisateur de 85 ans signe son retour avec son film autofinancé Megalopolis, qui sera présenté en compétition à la 77e édition du Festival de Cannes. 

George Lucas recevra une Palme d’Or d’honneur lors du 77e Festival de Cannes

Dans une galaxie pas si lointaine, à Cannes, lors de la Cérémonie de clôture du 77e festival, George Lucas, célèbre scénariste, réalisateur et producteur de la saga Star Wars, recevra une Palme d’Or d’honneur.

Dune 3 et Nuclear War : les prochains projets de Denis Villeneuve

La collaboration entre Denis Villeneuve et Legendary ne semble pas prête de s’arrêter. Après le succès du second volet des aventures de Paul Atréides, les prochains projets du réalisateur pour le studio…

Un Matrix 5 en préparation chez Warner Bros avec Drew Goddard à la réalisation

Le studio lance le développement d’une suite de la saga Matrix qui marque un tournant pour la franchise car il ne sera pas réalisé par les Wachowski.

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 GODZILLA X KONG : LE NOUVEL EMPIRE 442 704 1 442 704
2 KUNG FU PANDA 4 334 599 2 1 160 497
3 DUCOBU PASSE AU VERT ! 231 183 1 231 183
4 ET PLUS SI AFFINITES 149 749 1 149 749
5 DUNE DEUXIEME PARTIE 143 811 6 3 864 690
6 PAS DE VAGUES 94 548 2 265 365
7 IL RESTE ENCORE DEMAIN 87 633 4 465 632
8 LA PROMESSE VERTE 74 908 2 251 189
9 SIDONIE AU JAPON 53 732 1 53 732
10 LE JEU DE LA REINE 49 130 2 156 002

Source: CBO Box office

Nos Podcasts