Residue de Merawi Gerima : critique

Publié par CineChronicle le 5 janvier 2022

Synopsis : Jay, la trentaine, retourne dans son vieux quartier de Washington D.C. et y découvre à quel point celui-ci s’est gentrifié. Les résidents afro-américains se trouvent poussés hors de chez eux par des propriétaires plus riches et majoritairement blancs. Traité comme un étranger par ses anciens amis, Jay est perdu et ne sait plus tout à fait à quel monde il appartient.

♥♥♥♥

 

Residue - affiche

Residue – affiche

En choisissant de consacrer son premier long métrage au phénomène de la gentrification, Merawi Gerima (fils du célèbre réalisateur Hailé Gerima, représentant emblématique du mouvement L.A. Rebellion) rappelle que le témoignage cinématographique peut se constituer comme un formidable producteur de liens. Racontant le retour de Jay (Obinna Nwachukwu), un apprenti-réalisateur dans le quartier de son enfance, Residue exprime une rupture tout à la fois subjective et visuelle. La recherche du passé se décline sous la forme d’images granuleuses, filmées en 16mm, convoquées par l’esprit du héros. Un écart abyssal s’établit ainsi entre le souvenir et la perception d’un présent à l’intérieur duquel se déploie l’errance de Jay. La cartographie du quartier de Washington se fragmente par le rachat successif des foyers désormais habités par des représentants de la classe sociale aisée. Ce processus ne matérialise nullement le mythe du melting-pot mais contribue au contraire à creuser la différence entre les pauvres et les riches, les premiers se voyant progressivement relégués hors des frontières de leur ancien monde. Gerima évite sciemment de cadrer le visage de ces nouveaux habitants. Ce choix permet moins de les déshumaniser que d’insister sur les répercussions de leurs actes, c’est-à-dire sur l’extinction d’une communauté et de sa culture. D’où la qualité documentaire du film qui touche autant à la chronique sociale qu’au projet ethnographique. Les images du passé renvoient toujours à la notion du groupe fédéré autour d’un espace commun aujourd’hui dévasté. Symbole de cette perte : le fantasmatique Démétrius, ami d’enfance du héros, disparu dans les limbes de la mémoire.

 

Residue

Residue

 

Parfois poussive, la démarche de Gerima est essentiellement démonstrative. La force critique de Residue repose sur sa valeur de constat. La mort du quartier n’est pas seulement annoncée mais est déjà en phase d’exécution. Cette lucidité permet le développement d’un discours sur la portée funeste du souvenir qui, bien qu’animé par une puissance de préservation, ne peut prétendre à la résurrection des défunts. L’atmosphère de la production est ainsi clairement dominée par une tonalité crépusculaire. La mélancolie de Jay habite les compositions de Gerima principalement caractérisées par une ambiance nocturne. Le versant théorique du scénario se voit alors habilement enrichi d’une mélancolie latente qui atteint jusqu’à l’éclairage spectral des plans.

 

Que reste-t-il du passé ? La possibilité de représenter les ruines et d’en faire les bases sur lesquelles s’édifieront de nouveaux foyers. Tourné en étroite collaboration avec les habitants du quartier filmé, Residue affirme la reconstitution d’une collectivité. Du testament à l’acte de naissance.

 

 

 

  • RESIDUE
  • Sortie salles : 5 janvier 2022
  • Réalisation : Merawi Gerima
  • Avec : Obi Nwachukwu, Dennis Lindsey, Taline Stewart, Derron Scott, Jacari Dye, Julian Selman, Derron Scott, Melody Tally, Ramon Thompson, Jamal Graham
  • Scénario : Merawi Gerima
  • Production : Merawi Gerima
  • Photographie : Mark Jeevaratnam
  • Montage : Merawi Gerima
  • Musique : Black Alley, Total Control Band, Critical Condition Band, Isaiah Hall
  • Distribution : Capricci
  • Durée : 1 h 30

 

Commentaires

A la Une

Bones and All : Une bande-annonce pour le film de Luca Guadagnino avec Timothée Chalamet

Le prochain film du réalisateur de Call Me By Your Name, Bones and All, avec Timothée Chalamet, se dévoile dans… Lire la suite >>

Matrix : Un spectacle de danse adapté par le réalisateur Danny Boyle

Trois ans après son dernier film Yesterday et la réalisation de la série Pistols, Danny Boyle ne semble pas près… Lire la suite >>

Longing : Richard Gere à l’affiche du remake du film israélien

Le réalisateur israélien Savi Gabizon sera à la tête du remake de son propre film Longing, sorti en 2017, avec… Lire la suite >>

The Gray House : Kevin Costner et Morgan Freeman à la production d’une série d’espionnage

Les sociétés des productions de Kevin Costner et Morgan Freeman s’associent pour produire une série limitée d’espionnage avec des femmes… Lire la suite >>

Here : Tom Hanks, Paul Bettany et Robin Wright dans le prochain Robert Zemeckis

Alors que son adaptation en live action de Pinocchio est sortie sur Disney+ début septembre, son réalisateur Robert Zemeckis va… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 AVATAR (REP 2022) 335 359 1 335 359
2 UNE BELLE COURSE 180 034 1 180 034
3 DON'T WORRY DARLING 151 272 1 151 272
4 LES ENFANTS DES AUTRES 142 402 1 142 402
5 KOMPROMAT 126 665 3 468 529
6 REVOIR PARIS 117 695 3 375 320
7 CHRONIQUE D'UNE LIAISON PASSAGERE 82 643 2 202 433
8 LE VISITEUR DU FUTUR 59 583 3 290 613
9 BULLET TRAIN 46 357 8 1 514 561
10 TAD L'EXPLORATEUR ET LA TABLE D'EMERAUDE 44 274 5 440 198

Source: CBO Box office

Nos Podcasts