Mort de Gina Lollobrigida (1927-2023)

Publié par CineChronicle le 17 janvier 2023
Gina Lollobrigida - Esmeralda - Notre Dame de Paris

Gina Lollobrigida (Esmeralda) – Notre Dame de Paris de Jean Delannoy (1956)

L’actrice italienne star des années 1950 nous a quittés ce 16 janvier 2023 à l’âge de 95 ans.

 

 

 

Gina Lollobrigida et Gerard Philipe - Fanfan la Tulipe

Gina Lollobrigida et Gérard Philipe – Fanfan la Tulipe de Christian Jaque (1952)

Giga Lollobrigida est décédée dans une clinique hospitalière de Rome et dont la cause du décès reste encore non précisée. Selon l’agence de presse italienne Lapresse et les informations relayées par Variety, l’actrice avait subi une chirurgie en septembre dernier suite à une fracture du fémur et, remise sur pied, elle s’était présentée aux élections du Sénat italien, sans remporter de siège.

 

La carrière de Gina Lollobrigida débute dans les années 1950. Après avoir décliné la proposition de Howard Hughes, qui l’invitait à tourner à Hollywood, elle se fait connaître aux côtés de Gérard Philipe dans Fanfan la Tulipe de Christian Jaque en 1952.

 

L’année suivante, elle joue pour la première fois dans une production américaine, avec Humphrey Bogart et Jennifer Jones dans le film noir Plus fort que le Diable de John Huston, tourné en Italie. En 1953, elle est à l’affiche avec Vittorio De Sica de Pain, amour et fantaisie de Luigi Comencini, qui lui permet de décrocher le BAFTA de la meilleure actrice dans un film étranger.

 

Trois ans plus tard, elle reçoit le prix de la meilleure actrice, à l’occasion de la première cérémonie des David di Donatello de l’Académie du Cinéma Italien, pour son rôle dans La Belle des Belles. On la retrouve rapidement sur grand écran dans Trapèze de Carol Reed, film tourné à Paris avec Burt Lancaster et Tom Curtis. Mais aussi dans l’adaptation franco-italienne du classique Notre-Dame de Paris où elle incarne Esmeralda, volant la vedette au Quasimodo d’Anthony Quinn.

 

Gina Lollobrigida et Frank Sinatra - La Proie des Vautours

Gina Lollobrigida et Frank Sinatra – La Proie des Vautours de John Sturges (1959)

D’autres projets d’envergure suivent, tels que Salomon et la reine de Saba, romance historique de King Vidor avec Yul Brynner, et La Proie des vautours, film de guerre de John Sturges avec Frank Sinatra, Peter Lawford et Steve McQueen.

 

Deux ans plus tard, Gina Lollobrigida donne la réplique à Rock Hudson dans la comédie romantique Le rendez-vous de septembre. Elle vogue alors entre les productions italiennes, américaines et occasionnellement françaises. Le film franco-italien Vénus Impériale, sur la sœur de Napoléon, lui vaut un second David di Donatello.

 

La Femme de paille, thriller de l’anglais Basil Dearden avec Sean Connery et Ralph Richardson, marque le déclin de sa carrière internationale au mitan des années 1960. Elle continue cependant de tourner dans des films italiens mais apparaît de moins en moins dans les productions internationales, jusqu’en 1968, année où elle incarne la sulfureuse Carla dans la comédie de Melvin Frank Bonsoir Madame Campbell, nommé aux Golden Globes.

 

Sa carrière s’essouffle véritablement au début des années 70. Après onze ans d’absence, elle revient toutefois à l’écran dans la série de CBS, Falcon Crest, où elle tient le rôle récurrent de Francesca Gioberti. Puis apparaît deux ans plus tard dans une autre série, La Croisière s’amuse. La décennie suivante, elle rejoint le casting prestigieux Les Cents et une nuits de Simon Cinéma d’Agnès Varda, en compagnie de Marcello Mastroianni, Catherine Deneuve, Alain Delon, Anouk Aimee et Fanny Ardant.

 

Sa carrière déclinant, Gina Lollobrigida trouve d’autres centres d’intérêt, comme le journalisme et la sculpture. Elle candidate également pour un siège au Parlement Européen, sans succès. Puis elle enchaîne les prix pour sa reconnaissance : la Médaille de la Ville de Rome, la Caméra de la Berlinale, décernée aux personnalités du cinéma qui ont contribué au Festival qu’elle préside cette année-là, ou encore une statuette pour l’ensemble de sa carrière à l’occasion des quarante ans des David Donatello en 1996.

 

Il aura fallu moins de vingt ans à l’actrice italienne pour conquérir le monde et marquer des décennies de cinéma avec des films cultes. En 2018, une étoile au nom de Gina Lollobrigida a été ajoutée sur le fameux Walk of Fame de Hollywood.

 

Aésane Geeraert

Commentaires

A la Une

César 2023 : La liste des nommés

Les nominations de la 48e cérémonie des César font la part belle à L’Innocent et à La Nuit du 12,… Lire la suite >>

Les nommés aux Oscars 2023

C’est ce mardi 24 janvier que l’Académie des Oscars a révélé sa sélection pour sa 95e cérémonie. Grand favori de… Lire la suite >>

Une série sur Buster Keaton en préparation avec Rami Malek, par le réalisateur de The Batman

Un projet de série sur la vie de Buster Keaton réalisé par Matt Reeves, avec Rami Malek dans le rôle-titre,… Lire la suite >>

Tron 3 : Un nouveau film en route avec Jared Leto et le réalisateur de Maléfique 2

Après une première tentative de suite à Tron : L’Héritage par Joseph Kosinski, Disney confirme la mise en chantier de… Lire la suite >>

Mort de Gina Lollobrigida (1927-2023)

L’actrice italienne star des années 1950 nous a quittés ce 16 janvier 2023 à l’âge de 95 ans.    … Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 AVATAR : LA VOIE DE L'EAU 719 221 6 8 388 607
2 BABYLON 508 796 1 508 796
3 LA GUERRE DES LULUS 200 047 1 200 047
4 TIRAILLEURS 176 551 3 914 457
5 LE CHAT POTTE 2 : LA DERNIERE QUETE 148 313 7 2 465 668
6 LE CLAN 101 291 1 101 291
7 LES CYCLADES 96 097 2 266 479
8 YOUSSEF SALEM A DU SUCCES 72 216 1 72 216
9 LES BANSHEES D'INISHERIN 50 952 4 321 624
10 L'EMPRISE DU DEMON 48 248 2 133 316

Source: CBO Box office

Nos Podcasts