Les films les plus attendus de 2023

Publié par CineChronicle le 4 janvier 2023
Les films attendus de 2023

Les films attendus de 2023

L’année cinéma 2022 a été bien remplie et il devrait en être tout autant en 2023, comme en atteste ce petit tour d’horizon de certaines des sorties les plus attendues, au cinéma comme en streaming. 

 

 

 

Babylon de Damien Chazelle (18 janvier)

Retraçant la transition mouvementée du cinéma muet au parlant, Babylon marque le retour sur grand écran de Damien Chazelle, après son détour du côté de Netflix avec la série The Eddy. Avec son casting impressionnant (Brad Pitt, Margot Robbie, Tobey Maguire) et sa reconstitution historique flamboyante, le nouveau film du réalisateur de La La Land est incontestablement l’évènement cinématographique de ce début d’année.

 

 

Tár de Todd Field (25 janvier)

Lydia Tár, grande cheffe d’orchestre avant-gardiste, voit sa vie professionnelle et personnelle s’effondrer alors qu’une sombre affaire la concernant refait surface. Tár marque non seulement le retour du très rare Todd Field derrière la caméra (son second et dernier film Little Children remonte à 2006), mais sera aussi l’occasion d’admirer une énième performance habitée de Cate Blanchett dans le rôle-titre, qui lui a valu le prix d’interprétation féminine à la dernière Mostra de Venise. Dans ce film sur le monde de la musique, la partition est signée par l’Islandaise Hildur Guðnadóttir, oscarisée pour son travail sur Joker, qui devrait également marquer les esprits.

 

 

Knock at the cabin de M Night Shyamalan (1er février)

En revenant par la petite porte avec The Visit en 2015, M. Night Shyamalan a également renoué avec le succès. Après Split, Glass et Old, le maître du thriller fantastique revient avec un concept aussi intriguant que glaçant. Un couple en vacances dans un chalet isolé est pris en otage par un groupe de mystérieux individus qui le met face à un choix impossible : Sauver leur famille ou le monde !

 

 

The Fabelmans de Steven Spielberg (22 février)

Si un film de Steven Spielberg est toujours un évènement en soit, The Fabelmans est d’autant plus notable qu’il s’agit du long-métrage le plus personnel du cinéaste. S’inspirant directement de sa jeunesse, le film suit le parcours d’un jeune réalisateur en herbe, tout en retraçant ses relations complexes avec ses parents. Très favorablement accueilli outre-Atlantique, The Fabelmans est d’ores et déjà l’un des favoris de la prochaine cérémonie des Oscars, et l’un des films les plus touchants de 2023.

 

 

The Whale de Darren Aronofsky (8 mars)

Plus encore que Mother de Darren Aronofsky, qui avait grandement divisé en 2018, cette adaptation de la pièce de théâtre de Samuel D. Hunter, marque le retour en grâce du comédien Brendan Fraser après des années d’errance. En endossant le rôle d’un homme dépressif en surpoids tentant de renouer avec sa fille adolescente, l’acteur signe ce qui s’annonce comme une performante viscérale. 

 

 

Scream 6 de Tyler Gillett et Matt Bettinelli-Olpin (8 mars)

Un an à peine après son retour fructueux, la saga Scream revient déjà pour un sixième épisode. Dirigé par la même équipe que le précédent, ce Scream 6 devrait surtout se démarquer par son décor urbain, puisqu’en lieu et place des habituelles banlieues paisibles, c’est New York qui servira ici de terrain de chasse à Ghostface. Si l’ensemble des nouveaux personnages introduits dans le cinquième volet rempile pour cette suite, ce n’est pas le cas de Neve Campbell, figure de proue des quatre premiers opus de la saga. Les fans de cinéma horrifique pourront cependant se consoler avec une autre information : ce Scream 6 serait beaucoup plus sanglant que ses prédécesseurs !

 

 

Mon crime de François Ozon (8 mars)

Nouvelle année est devenue, doucement mais sûrement, synonyme de nouveau film pour François Ozon. Et en 2023, le très prolifique réalisateur remonte le temps. Direction les années 1930, pour illustrer la quête de gloire d’une jeune actrice accusée puis acquittée du meurtre d’un influent producteur. Et qui dit Ozon, dit casting de stars. Mon crime pourra compter sur la présence d’Isabelle Huppert, Fabrice Luchini, André Dussollier et même de Danny Boon.

 

Nadia Tereszkiewicz - Mon Crime

Nadia Tereszkiewicz – Mon Crime

 

Les Trois Mousquetaires: D’Artagnan (5 avril)

Les Trois Mousquetaires: Milady de Martin Bourboulon (13 décembre)

En 2023, le cinéma français voit double. Nantie d’un impressionnant budget de 70 millions d’euros et d’un casting cinq étoiles (François Civil, Vincent Cassel, Romain Duris, Pio Marmaï, Louis Garrel, Eva Green…), cette adaptation en deux parties de l’œuvre d’Alexandre Dumas entend bien proposer un grand spectacle 100 % français. Intégralement produit et tourné en France, le diptyque signé Martin Bourboulon (déjà réalisateur d’une fresque historique avec Eiffel) pourrait, en cas de succès, lancer d’autres projets de « blockbusters » bleu blanc rouge.

 

 

Asteroid City de Wes Anderson (21 juin)

Fidèle à lui-même, Wes Anderson revient avec un nouveau film prenant place dans une petite ville fictive, habitée par une brochette de personnages hauts en couleur. La vie de la communauté locale est notamment animée par la convention « Junior Stargazer », une compétition de sciences autour de laquelle devrait tourner l’intrigue d’Asteroid City. Le casting, constitué d’une pléiade de stars -comme de coutume chez Anderson- présente à la fois des habitués du réalisateur (Tilda Swinton, Adrian Brody, Jeff Goldblum…), mais aussi des nouveaux venus (Tom Hanks, Steve Carell ou encre la très prolifique Margot Robbie). À noter que Wes Anderson devrait également débarquer sur Netflix avec The Wonderful Story Of Henry Sugar, adaptation de Roald Dahl, avec Benedict Cumberbatch dans le rôle-titre.

 

Indiana Jones et le Cadran de la Destinée de James Mangold (28 juin)

Clap de fin pour l’archéologue le plus célèbre du monde. Ce cinquième opus d’Indiana Jones sera aussi le dernier pour Harrison Ford. James Mangold succède à Steven Spielberg derrière la caméra pour cette nouvelle aventure en pleine Guerre froide. Le professeur Jones fera à nouveau face à des nazis, dont le méchant Voller, campé par le Danois Mads Mikkelsen. Indy ne sera pas le seul à tirer sa révérence avec cet Indiana Jones et le Cadran de la Destinée, puisque le compositeur John Williams y signe sa dernière partition avant une retraite bien méritée.

 

 

Mission: Impossible – Dead Reckoning Partie 1 de Christopher McQuarrie (12 juillet)

Après le carton planétaire de Top Gun Maverick, Tom Cruise poursuit sur sa lancée avec la suite de sa saga d’espionnage. Si on ignore encore de quoi parleront les nouvelles aventures d’Ethan Hunt, on sait d’ores et déjà que ce septième opus de Mission Impossible, toujours réalisé par Christopher McQuarrie, après Fallout et Rogue Nation, devrait toujours offrir son lot de cascades spectaculaires, notamment un impressionnant saut à moto dans le vide. De quoi placer encore Tom Cruise au sommet du box-office ?

 

 

Oppenheimer de Christopher Nolan (19 juillet)

Avec ce portrait du père de la bombe atomique, Christopher Nolan s’éloigne de la science-fiction de Tenet pour un registre plus proche de Dunkerque. Si l’on est bien sûr curieux de découvrir la performance de Cillian Murphy dans le rôle-titre, on est aussi très intrigué par la façon dont Nolan est parvenu à simuler une explosion atomique en live afin de verser le plus possible dans le réalisme. Oppenheimer affiche une impressionnante distribution, avec entre autres Emily Blunt, Florence Pugh, Robert Downey Jr, Rami Malek, Kenneth Branagh et Matt Damon. Il marque aussi la seconde collaboration entre Nolan et le compositeur suédois Ludwig Göransson, déjà à l’œuvre sur Tenet.

 

 

Barbie de Greta Gerwig (19 juillet)

Si sur le papier l’idée de faire un film centré sur la célèbre poupée de Mattel peut sembler quelque peu saugrenue, confier les rênes à Greta Gerwig rend de suite le projet captivant. La réalisatrice de Lady Bird et de la nouvelle adaptation des Filles du docteur March semble avoir opté pour un traitement hautement postmoderne du personnage et de son histoire, comme en témoignent le teaser parodiant 2001: l’Odyssée de l’espace et la présence de Will Ferrell dans le rôle du président de Mattel. Le reste du casting est tout aussi alléchant, puisque c’est Margot Robbie et Ryan Gosling qui prêtent leurs traits au couple Barbie et Ken.

 

 

L’Exorciste de David Gordon Green (11 octobre)

La mode des suites tardives et autres remakes qui animent le cinéma d’horreur se poursuit avec ce nouvel opus de L’Exorciste. Faisant directement suite au chef-d’œuvre de William Friedkin de 1973, ce nouveau film devrait se concentrer sur Chris MacNeil, la mère de la petite Regan, à nouveau campée par Ellen Burstyn. Un concept qui rappelle les nouveaux opus Halloween car le réalisateur David Gordon Green et le producteur Jason Blum se trouvent également derrière. Le film étant pensé comme le premier volet d’une trilogie, on peut s’attendre à voir prêtres et démons revenir hanter les salles de cinéma pour les années à venir.

 

Second Tour d’Albert Dupontel (25 octobre)

Après le succès public et critique d’Adieu les Cons, Albert Dupontel poursuit dans la comédie socio-politique. Suivant une journaliste en disgrâce enquêtant sur un candidat à la présidentielle novice en politique, respectivement incarnés par Cécile de France et Dupontel lui-même, Second Tour  devrait sans doute offrir une vision délirante du monde politique français.

 

Dune 2e Partie

Dune – Deuxième Partie de Denis Villeneuve

Dune: Deuxième Partie de Denis Villeneuve (1er novembre)

Denis Villeneuve l’avait annoncé à la sortie du premier opus, son adaptation de Dune de Frank Herbert sera scindée en deux films, de manière à pleinement retranscrire la richesse de l’œuvre d’origine. Pas question donc de changer d’équipe entre les deux volets. Ce second long-métrage s’annonce comme une prolongation du premier. L’immense casting est ainsi de retour, rejoint par de nouveaux comédiens d’envergure, comme Christopher Walken, Léa Seydoux et Florence Pugh.

 

 

The Killer de David Fincher (date de sortie inconnue)

Trois ans après Mank, David Fincher reviendra sur Netflix avec The Killer. Adaptation de la bande dessinée française Le Tueur de Matz et Luc Jacamon, le film marquera les retrouvailles de Fincher avec le scénariste Andrew Kevin Walker, auteur de Se7en qui avait également écrit l’un des épisodes de la troisième saison de Love Death and Robots. Avec Michael Fassbender et Tilda Swinton en tête d’affiche, The Killer devrait être l’un des grands évènements de l’année 2023 pour Netflix.

 

Beau is afraid poster

Beau is afraid poster

Beau is Afraid d’Ari Aster (date de sortie inconnue)

En retraçant sur plusieurs décennies le portrait intime d’un grand entrepreneur campé par Joaquin Phoenix, Beau is Afraid semble s’éloigner du registre horrifique auquel Ari Aster, réalisateur d’Hérédité et de Misdommar, nous avait habitués. Mais derrière ce pitch mystérieux, le nouveau long-métrage du cinéaste devrait réserver son lot de surprises inattendues, voire surnaturelles.

 

Le Livre des solutions de Michel Gondry (date de sortie inconnue)

Absent des écrans de cinéma depuis 2015, Michel Gondry revient avec un film sur un réalisateur en mal de créativité. Le metteur en scène d’Eternal Sunshine of the Spotless Mind et de La Science des rêves devrait encore une fois faire preuve de la créativité débordante qui le caractérise. Il pourra également compter sur la présence de Pierre Niney dans le rôle principal, ainsi que sur Blanche Gardin et Vincent Elbaz pour les personnages secondaires.

 

Ferrari de Michael Mann (date de sortie inconnue)

Véritable arlésienne dans la carrière de Michael Mann, ce biopic d’Enzo Ferrari en développement depuis de nombreuses années devrait enfin parvenir à nos écrans en 2023. C’est Adam Driver qui y incarnera le célèbre constructeur automobile, aux côtés de Penélope Cruz dans le rôle de Laura Ferrari. Le film sera surtout pour Mann l’occasion de revenir au cinéma, huit ans après l’échec financier de Hacker.

 

Adam Driver en Enzo Ferrari sur le tournage a Modene en Italie. Credit photo Lorenzo Sisti

Adam Driver en Enzo Ferrari sur le tournage à Modène en Italie. Crédit photo Lorenzo Sisti

 

Io Capitano de Matteo Garrone (date de sortie inconnue)

Après un détour du côté du conte avec sa version de Pinocchio en 2020, Matteo Garrone revient à un genre plus proche de ses habitudes, avec l’odyssée de deux migrants sénégalais tentant tant bien que mal de rejoindre l’Italie. Mené par deux acteurs débutants (Seydou Sarr et Moustapha Fall), Io Capitano devrait renouer avec le style âpre et sans concession de Garrone. Le cinéaste étant un habitué des palmarès cannois, on peut vraisemblablement s’attendre à voir le film au sein de la sélection 2023.

 

Jeanne du Barry de Maïwenn (date de sortie inconnue)

Si l’arrivée d’un nouveau film signé Maïwenn est toujours un petit évènement dans le cinéma d’auteur français, Jeanne du Barry devrait d’autant plus attirer la curiosité. Johnny Depp fait ici son retour devant la caméra dans le rôle de Louis XV, qu’il interprétera intégralement en français. L’actrice-réalisatrice endosse quant à elle le rôle-titre de ce biopic historique de la dernière favorite de Louis XV.

 

Johnny Depp - Jeanne du Barry de Maiwenn

Johnny Depp dans Jeanne du Barry de Maïwenn

 

May December de Todd Haynes (date de sortie inconnue)

Après avoir vu sa relation faire les choux gras des tabloïds, un célèbre couple doit faire face à un nouveau bouleversement. Une actrice vient passer quelques temps chez eux pour se préparer à incarner le rôle de l’épouse dans un film. Après Cate Blanchett et Rooney Mara dans Carol, Todd Haynes réunit un nouveau duo de comédiennes avec Julianne Moore et Natalie Portman pour une réflexion sur la famille et sur le métier d’acteur.

 

Napoléon de Ridley Scott (date de sortie inconnue)

Enchaînant depuis quelques années les projets à un rythme effréné, Ridley Scott devrait signer avec cette biographie de Bonaparte, l’un de ses films les plus ambitieux. Entre scènes de batailles titanesques et performance habitée de Joaquin Phoenix dans le rôle-titre, Napoléon devrait être l’un des moments forts de l’année sur Apple TV.

 

Joaquin Phoenix - Napoleon de Ridley Scott

Joaquin Phoenix – Napoléon de Ridley Scott

 

La Bête de Bertrand Bonello (date de sortie inconnue)

Ce mélodrame de science-fiction prend place dans un futur proche où les émotions sont devenues une menace. Ce projet aurait dû marquer les retrouvailles entre Bertrand Bonello et le regretté Gaspard Ulliel, neuf ans après Saint Laurent. C’est le britannique George MacKay, révélé dans 1917, qui reprendra le personnage destiné à Ulliel, aux côtés de Léa Seydoux, qui endosse le rôle principal.

 

Killers Of The Flower Moon de Martin Scorsese (date de sortie inconnue)

Après The Irishman pour Netflix, Martin Scorsese collabore avec Apple TV pour son nouveau film. Adapté du livre-enquête du même nom, Killers Of The Flower Moon raconte l’histoire vraie des meurtres de plusieurs membres de la tribu indienne d’Osage dans les années 1920, après que ces derniers ont découvert du pétrole sur leurs terres. Si la simple présence de Scorsese aux commandes intrigue déjà, le casting qui réunira pour la première fois Robert De Niro et Leonardo DiCaprio devant la caméra de leur réalisateur fétiche, rend Killers Of The Flower Moon encore plus excitant.

 

Leonardo DiCaprio et Lily Gladstone -Killers of the Flower Moon

Leonardo DiCaprio et Lily Gladstone – Killers of the Flower Moon de Martin Scorsese

 

Poor Things de Yórgos Lánthimos (date de sortie inconnue)

Une jeune femme enceinte se donne la mort pour échapper à son mari violent. Son repos sera pourtant de courte durée puisqu’à l’issue d’une délicate opération, son corps est ramené à la vie avec le cerveau de son enfant à naître. Ce pitch hautement improbable n’est pas celui d’un obscur film d’horreur, mais bien celui de Poor Things, prochain film de Yórgos Lánthimos. Habitué des scénarios surprenants, le réalisateur de The Lobster, adapte ici le roman Pauvres Créatures d’Alasdair Gray, et dirige à nouveau Emma Stone après La Favorite. Willem Dafoe, Mark Ruffalo et Margaret Qualley sont également à l’affiche. Si Poor Things ne dispose pour le moment d’aucune date de sortie, on peut envisager sa présence au Festival de Cannes ; Lánthimos étant coutumier des sélections cannoises.

 

Argylle de Matthew Vaughn (date de sortie inconnue)

Autre cinéaste britannique à avoir cédé aux sirènes d’Apple TV. Matthew Vaughn signe avec Argylle le blockbuster de l’année pour la plateforme de streaming à la pomme. Ce thriller d’espionnage adapté d’un roman éponyme pourra aussi compter sur une distribution de haute volée, avec Henry Cavill, Sam Rockwell, Samuel L. Jackson, Bryce Dallas Howard, Bryan Cranston, et la chanteuse Dua Lipa dans son premier rôle à l’écran.

 

Dua Lipa et Henry Cavill - Argylle

Dua Lipa et Henry Cavill – Argylle de Matthew Vaughn

 

Civil War d’Alex Garland (date de sortie inconnue)

Après la science-fiction, avec Ex Machina et Annihilation, et l’horreur, avec Men, le scénariste-réalisateur Alex Garland s’attaque au film de guerre mâtiné d’anticipation. Si le scénario reste encore mystérieux, on sait déjà que Kirsten Dunst devrait tenir le rôle principal, aux côtés de Karl Glusman et Wagner Moura.

 

The Way of the Wind de Terrence Malick (date de sortie inconnue)

Le christianisme ayant toujours irrigué sa filmographie, il était finalement logique que Terrence Malick se penche sur Jésus Christ lui-même. The Way of the Wind devrait relater de façon très atmosphérique sa vie. C’est l’acteur et poète Géza Röhrig, vu dans Le fils de Saul, qui interprétera le rôle, tandis que le Belge Matthias Schoenaerts incarnera Saint-Pierre. Face à eux, l’oscarisé Mark Rylance devrait jouer pas moins de quatre versions différentes de Satan pour autant de performances d’acteur qu’on a hâte de découvrir.

 

Matthias Schoenaerts et Geza Rohrig - The Way of the Wind

Matthias Schoenaerts et Géza Röhrig – The Way of the Wind de Terrence Malick

 

How Do You Live ? d’Hayao Miyazaki (date de sortie inconnue)

Le Vent se lève en 2014 devait être son dernier long-métrage, mais neuf ans plus tard, le maître Miyazaki ne semble toujours pas prêt à prendre sa retraite. How Do You Live ? racontera l’histoire et le cheminement intellectuel et spirituel d’un jeune garçon parti vivre chez son oncle suite au décès de son père. Un synopsis dans lequel on peut déjà retrouver des motifs chers à Miyazaki, comme le passage de l’enfance à l’âge adulte. Prévu pour une sortie le 14 juillet au Japon, How Do You Live ? ne dispose pour le moment d’aucune date de sortie internationale, mais devrait sans aucun doute arriver sur les écrans français au cours de l’année.

 

Timothée Giret

Commentaires

A la Une

Le calendrier festif de l’épouvante en dix films

Halloween, Krampus, Carrie, Les Dents de la Mer, Serial Mother… Ces films ont un point commun. Tous célèbrent des moments… Lire la suite >>

Jason Bourne : Un nouveau film en préparation pour la saga d’espionnage culte 

Si la présence de Matt Damon est incertaine, le réalisateur Edward Berger, connu pour À l’Ouest rien de nouveau, serait… Lire la suite >>

S.O.S. Fantômes – La Menace de Glace : Première bande-annonce pour le nouvel opus de la franchise culte

Ce nouveau film réalisé par Gil Kenan mettra à nouveau en scène les personnages du film original et les nouveaux… Lire la suite >>

Veteran : Michael Mann prépare un remake du film coréen à succès

Le réalisateur de Heat s’intéresse à un remake du thriller de Ryoo Seung-wan, cinquième plus gros succès local en Corée… Lire la suite >>

They Follow : Près de dix ans plus tard, la suite d’It Follows est enfin annoncée

Le réalisateur américain David Robert Mitchell reviendra derrière la caméra pour ce second opus, titré They Follow, et toujours en… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 HUNGER GAMES : LA BALLADE DU SERPENT ET DE L'OISEAU... 613 191 1 613 191
2 LE GARCON ET LE HERON 211 402 3 1 230 940
3 L'ABBE PIERRE - UNE VIE DE COMBATS 194 933 2 545 497
4 THE MARVELS 183 845 2 552 852
5 FIVE NIGHTS AT FREDDY'S 174 414 2 668 407
6 3 JOURS MAX 116 797 4 1 732 373
7 COMME PAR MAGIE 101 739 1 101 739
8 ET LA FETE CONTINUE ! 78 090 1 78 090
9 SECOND TOUR 73 953 4 938 758
10 KILLERS OF THE FLOWER MOON 68 770 5 1 214 779

Source: CBO Box office

Nos Podcasts