Scream de Tyler Gillett et Matt Bettinelli-Olpin : critique

Publié par CineChronicle le 14 janvier 2022

Synopsis : Vingt-cinq ans après que la paisible ville de Woodsboro a été frappée par une série de meurtres violents, un nouveau tueur revêt le masque de Ghostface et prend pour cible un groupe d’adolescents. Il est déterminé à faire ressurgir les sombres secrets du passé.

♥♥♥♥

 

Scream - affiche 2022

Scream – affiche 2022

Alors que la mode des « legacyquels » commence à sérieusement mal vieillir, comme le soulignait de manière très acide le nouveau Matrix : Resurrections, la voilà qui se frotte à la franchise la plus avide de commentaire meta : Scream, cinquième opus qui affiche sa volonté de revenir aux origines de la saga en omettant le numéro de son épisode. Initiée en 1996 par Wes Craven, à un moment où l’horreur au cinéma vivotait via des suites plus qu’oubliables, cette saga est venue joyeusement déconstruire les codes du slasher. Avec l’introduction dans son propre univers de la franchise Stab, décalque fictionné de Scream, les suites de la saga en arrivaient même à porter un discours sur leur propre nature de suite. Le quatrième opus, sorti onze ans après le troisième, essayait déjà de jouer le rôle du film d’héritage, de passer le flambeau du casting original à une nouvelle génération d’acteurs. Mais la maladresse de son discours sur la société du spectacle, qui était déjà daté lors de sa sortie, posait beaucoup de questions sur la pertinence d’un cinquième épisode. Dans tous les cas, ce premier opus sans Wes Craven (décédé en 2015) a bien conscience que le temps a passé depuis 2011, et que, dans le cinéma d’horreur, les lignes ont beaucoup bougé. La fameuse « elevated horror » de Jordan Peele et Ari Aster est passée par là, et quand le premier film arrivait en vraie résurrection du genre, ce cinquième volet semble bien conscient qu’il fait office de vétéran. Il assume de fait, dans son discours méta toujours aussi explicitement exposé, sa volonté de rester sur ses acquis.

 

Neve Campbell et Courteney Cox - Scream 2022

Neve Campbell et Courteney Cox – Scream 2022

 

Scream demeure un slasher, qui met en scène une bande d’ados qui se font massacrer l’un après l’autre, et dans laquelle un nerd de cinéma horrifique explicite les codes du film dans lesquels ils se trouvent. On retrouve le trio Neve Campbell – Courteney Cox – David Arquette, en soutien effacé à l’intrigue menée surtout par un casting de jeunes premiers issus, comme leurs aînés à l’époque, de la série : Melissa Barrera, habituée des telenovelas mexicaines, ainsi que Mikey Madison (Better Things), Jack Quaid (Vinyl), Dylan Minette (13 Reasons Why), Mason Gooding (Love), ou encore Jasmin Brown (The Leftovers).

 

Les plus audacieux auraient pu rêver d’un virage complet de Scream en direction de l’« elevated horror », virage auquel les réalisateurs de Wedding Nightmare préfèrent une fidélité à toute épreuve aux codes originels du genre du slasher. Mais leur image prend néanmoins la mesure de la maturité qui est attendue dans la réalisation de l’horreur au cinéma depuis le retour des auteurs sur le devant de cette scène. Dans Scream 2022, la mort est beaucoup moins édulcorée que dans ses prédécesseurs. Sans être spécialement plus gore, elle est montrée comme beaucoup plus organique, plus choquante.

 

Melissa Barrera - Scream 2022

Melissa Barrera – Scream 2022

 

Si les rires demeurent présents dans la salle, la tension est beaucoup plus forte que dans les opus précédents. D’autant plus que, comme le film l’explique encore lui-même, des choix forts sont faits sur les personnes sur lesquelles s’abat le redoutable couteau de Ghostface. La mort d’un des personnages iconiques vient même redonner une intensité tragique à une série de péripéties qui relevaient plus du divertissement fun à la Die Hard.

 

Dans la lignée du premier volet, qui abordait l’impact de la violence au cinéma sur la jeunesse, ainsi que du quatrième volet, qui traitait, non sans maladresse, de l’impact des réseaux sociaux sur la jeunesse, ce cinquième opus porte lui aussi un discours sur le rapport de la société au spectacle. En l’occurrence, le discours, dans la même logique que Matrix : Resurrections, porte ici sur les demandes de plus en plus pesantes des communautés de fans.

 

Ghostface - Scream 2022

Ghostface – Scream 2022

 

Les grands méchants du film ne sont ni plus ni moins que des caricatures de fans toxiques, qui exigent de voir tous leurs désirs accomplis par les réalisateurs, ceux de Stab 8, en l’occurrence. Les plus antipathiques au film pourront y voir une certaine hypocrisie des réalisateurs de ce nouveau Scream, qui tentent bien moins que ce qu’ils font espérer à leurs personnages. De l’autre côté, on pourra saluer la volonté jusqu’au-boutiste des réalisateurs de perpétuer l’exercice de style de Wes Craven, ne serait-ce que pour l’hommage.

 

Incontestablement, tout le monde s’accordera à remarquer la fidélité ultime à son principe de cette franchise, qui n’a peut-être pas encore connu sa suite de trop.

 

Théotime Roux

 

 

 

  • SCREAM
  • Sortie salles : 12 janvier 2022
  • Réalisation : Matt Bettinelli-Olpin et Tyler Gillett
  • Avec : Melissa Barrera, Jenna Ortega, Mikey Madison, Jack Quaid, Dylan Minnette, Mason Gooding, Jasmin Savoy Brown, Sonia Ammarr, Marley Shelton, Courteney Cox, David Arquette, Neve Campbell…
  • Scénario : James Vanderbilt et Guy Busick
  • Production : Paul Neinstein, William Sherak et James Vanderbilt
  • Photographie : Brett Jutkiewicz
  • Décors : Chad Keith
  • Costumes : Emily Gunshor
  • Distribution : Paramount Pictures
  • Durée : 1 h 54

 

Commentaires

A la Une

Bones and All : Une bande-annonce pour le film de Luca Guadagnino avec Timothée Chalamet

Le prochain film du réalisateur de Call Me By Your Name, Bones and All, avec Timothée Chalamet, se dévoile dans… Lire la suite >>

Matrix : Un spectacle de danse adapté par le réalisateur Danny Boyle

Trois ans après son dernier film Yesterday et la réalisation de la série Pistols, Danny Boyle ne semble pas près… Lire la suite >>

Longing : Richard Gere à l’affiche du remake du film israélien

Le réalisateur israélien Savi Gabizon sera à la tête du remake de son propre film Longing, sorti en 2017, avec… Lire la suite >>

The Gray House : Kevin Costner et Morgan Freeman à la production d’une série d’espionnage

Les sociétés des productions de Kevin Costner et Morgan Freeman s’associent pour produire une série limitée d’espionnage avec des femmes… Lire la suite >>

Here : Tom Hanks, Paul Bettany et Robin Wright dans le prochain Robert Zemeckis

Alors que son adaptation en live action de Pinocchio est sortie sur Disney+ début septembre, son réalisateur Robert Zemeckis va… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 AVATAR (REP 2022) 335 359 1 335 359
2 UNE BELLE COURSE 180 034 1 180 034
3 DON'T WORRY DARLING 151 272 1 151 272
4 LES ENFANTS DES AUTRES 142 402 1 142 402
5 KOMPROMAT 126 665 3 468 529
6 REVOIR PARIS 117 695 3 375 320
7 CHRONIQUE D'UNE LIAISON PASSAGERE 82 643 2 202 433
8 LE VISITEUR DU FUTUR 59 583 3 290 613
9 BULLET TRAIN 46 357 8 1 514 561
10 TAD L'EXPLORATEUR ET LA TABLE D'EMERAUDE 44 274 5 440 198

Source: CBO Box office

Nos Podcasts