Court-Métrage / Anomalie de Michael Jeanpert : critique

Publié par CineChronicle le 20 avril 2023

Synopsis : Adam est fou amoureux de Liv, mais la jeune femme vient de perdre son mari et refuse de s’engager. Sans explication, elle l’envoie chez l’étrange et obscur Zieggler, où tout le monde semble savoir ce qu’Adam ignore sur sa propre existence.

♥♥♥♥

 

Anomalie - Affiche

Anomalie – Affiche

Si la science-fiction est un genre rare au sein des longs-métrages français, elle est en revanche bien plus représentée dans le domaine du court. Nombre de jeunes cinéastes se sont ainsi illustrés dans le genre, comme Seth Ickerman avec Blood Machine ou Guillaume Talvas avec Apologie des zèbres albinos. Pour son nouveau court, Michael Jeanpert utilise lui aussi la science-fiction, pour aborder un sujet très contemporain, le rapport de l’homme à l’intelligence artificielle. Anomalie a remporté plus de cinquante prix en festivals à travers le monde et a participé à plusieurs évènements importants comme Les Utopiales de Nantes et le festival de Trieste Science+Fiction. Selon le réalisateur, c’est aussi « un des films les plus vus sur la nouvelle plateforme Vidiverse, dédiée au cinéma indépendant et créée par Alex Proyas (The Crow, Dark City, I, Robot), qui adore le film et qui le met régulièrement en avant. » Le récit prend ici place dans un avenir proche, où des androïdes ultra perfectionnés sont fabriqués en masse pour servir l’espèce humaine. Un postulat certes maintes fois exploité, mais qui bénéficie d’une idée aussi simple que pertinente, traitée sous le prisme de l’intimité. L’intrigue se déroule essentiellement dans l’appartement d’un couple en se concentrant sur ses rapports ambigus. Visiblement influencé par A.I. Intelligence artificielle de Steven Spielberg, Jeanpert brouille volontiers la frontière entre humain et machine, requestionnant sans cesse notre empathie. Face à ces deux êtres dysfonctionnels, dont on ne sait pas bien lequel est le plus humain, un profond malaise s’installe chez le spectateur. 

 

Roberto Calvet - Anomalie

Roberto Calvet – Anomalie de Michael Jeanpert

 

Si le réalisateur traite sa thématique avec sérieux, il sait aussi saupoudrer l’ensemble d’un peu d’humour décalé. La rencontre des deux robots, pourtant semblables par nature, se transforme ainsi par moments en dialogue de sourds qui vient mettre finalement en évidence deux êtres profondément opposés. Là où ses semblables se soumettent sans broncher, notre héros est animé d’un amour inconditionnel qui transcende sa propre condition. Un parcours qui s’achève lors d’un final rappelant autant A.I. que Blade Runner, où la machine éprise de liberté devient plus pure que son créateur.

 

Ces belles trouvailles d’écriture sont soutenues par un traitement visuel à la hauteur des ambitions. Jeanpert exploite ainsi avec intelligence des moyens que l’on devine limités, pour faire croire à son monde et à son intrigue. La lumière, dans des teintes grises et bleues, fait des merveilles quand il s’agit de jeter une ambiance étrange, empreinte de tristesse, en plus d’installer une certaine tension. Les grands rais de lumière filtrant par les fenêtres laissent augurer de la décadence du monde extérieur, qui menace l’intimité des personnages. Et si les extérieurs en question se limitent à une poignée de plans d’ensemble de la ville, Michael Jeanpert parvient à installer une atmosphère de décrépitude assez efficace.

 

Plus qu’une peur du remplacement de l’espèce humaine par des simulacres artificiels, Anomalie instille une crainte plus terrible encore : celle que l’homme ne perde lui-même son humanité en se créant un jumeau à son image pour mieux l’asservir.

 

Timothée Giret

 

 

 

  • ANOMALIE
  • Disponible sur YouTube depuis le 6 avril 2023
  • Réalisation : Michael Jeanpert
  • Avec : Roberto Calvet, Fleur Geffrier, Étienne Baret, Vincent Deniard, Cédric Maruani, Alexis Loizon…
  • Scénario : Michael Jeanpert
  • Production : François Philippe, Mikael Bozo
  • Photographie : Thomas Cousin
  • Montage : Michael Jeanpert
  • Décors : Thierry Jaulin
  • Costumes : David Labrousse
  • Musique : Christophe La Pinta
  • Durée : 26 minutes

 

Commentaires

A la Une

César 2024 : Anatomie d’une Chute rafle la mise avec six récompenses

L’Olympia accueillait la 49e Cérémonie des César ce vendredi 23 février. Si les récompenses n’ont pas créé de grandes surprises,… Lire la suite >>

Micheline Presle, star de Falbalas et du Diable au Corps, s’éteint à 101 ans

La doyenne du cinéma français, qui a partagé l’affiche avec les plus grands de l’époque comme Paul Newman et Erroll Flynn, nous a quittés ce 21 février.

Jurassic World 4 : Gareth Edwards en pourparlers pour réaliser le prochain volet

Après le départ de David Leitch, c’est Gareth Edwards, réalisateur de Rogue One, qui serait envisagé par Universal pour reprendre les rênes de l’univers Jurassic Park.

American Nails : Abel Ferrara prépare un film de gangsters moderne avec Asia Argento et Willem Dafoe

Abel Ferrara, réalisateur de Bad Lieutenant et de The King of New York prépare une histoire de gangsters moderne située en Italie, avec Asia Argento et Willem Defoe dans les rôles principaux.

Christopher Nolan aimerait réaliser un film d’horreur

À l’occasion d’un entretien avec la British Film Institute de Londres, Christopher Nolan, réalisateur d’Oppenheimer, de la trilogie The Dark Knight…

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 BOB MARLEY : ONE LOVE 772 865 1 772 865
2 MAISON DE RETRAITE 2 526 067 1 526 067
3 COCORICO 383 132 2 967 838
4 CHIEN & CHAT 314 952 1 314 952
5 MADAME WEB 207 894 1 207 894
6 LE DERNIER JAGUAR 177 731 2 400 111
7 LA ZONE D'INTERET 130 142 3 535 450
8 DAAAAAALI ! 116 376 2 325 922
9 TOUT SAUF TOI 112 338 4 451 874
10 SANS JAMAIS NOUS CONNAITRE 74 540 1 74 540

Source: CBO Box office

Nos Podcasts