Synopsis : Ethan Hunt et son équipe de l’IMF se lancent dans leur mission la plus périlleuse à ce jour : traquer une effroyable nouvelle arme avant que celle-ci ne tombe entre de mauvaises mains et menace l’humanité entière. Le contrôle du futur et le destin du monde sont en jeu. Alors que les forces obscures de son passé ressurgissent, Ethan s’engage dans une course mortelle autour du globe. Confronté à un puissant et énigmatique ennemi, Ethan réalise que rien ne peut se placer au-dessus de sa mission – pas même la vie de ceux qu’il aime.

♥♥♥♥

 

Mission Impossible Dead Reckoning - affiche

Mission Impossible Dead Reckoning (partie 1) – affiche

Cinq ans après le carton de Mission impossible : Fallout, Tom Cruise et le scénariste-réalisateur Christopher McQuarrie ont décuplé leurs ambitions. Le septième opus, Dead Reckoning, se voit ainsi divisé en deux parties, dont un premier volet d’une durée de deux heures quarante-cinq vendu sur de nouvelles cascades, repoussant les limites du vraisemblable. Si les presque trois heures de métrage de ce premier acte pouvaient légitimement inquiéter quant au rythme du film, les doutes sont progressivement balayés pour ne plus revenir. Car Mission impossible : Dead Reckoning (partie 1) est savamment pensé, écrit, et monté pour sans cesse relancer l’intérêt du spectateur. En imbriquant parfaitement scènes d’action, d’humour et de dialogues dynamiques, Christopher McQuarrie livre un long-métrage dans lequel l’ennui est banni. Là où l’opus précédent souffrait par moments de son statut de chapitre intermédiaire, se devant de résoudre les intrigues des épisodes 4 et 5, ce septième volet jouit au contraire d’une liberté absolue. N’ayant plus à se perdre dans des digressions parfois dispensables, le film file droit à l’essentiel avec ses personnages et, bien sûr, son action. Sur ce dernier point, la mise en scène de McQuarrie s’est encore affutée, jusqu’à livrer de purs moments de cinéma. La traque dans les couloirs de l’aéroport d’Abou Dabi est ainsi un véritable tour de force de montage, impliquant jusqu’à cinq points de vue différents. Avec une aisance folle, le film nous balade de personnage en personnage et nous perd pour mieux nous retrouver ensuite. Si toutes les tentatives ne sont pas aussi abouties et que le film semble parfois s’égarer entre la légèreté de ses péripéties et le sérieux du fond, il recèle néanmoins de belles réussites d’écriture.

 

Hayley Atwell et Tom Cruise - Mission Impossible Dead Reckoning

Hayley Atwell et Tom Cruise – Mission Impossible Dead Reckoning (partie 1)

 

Car avant d’être un réalisateur, McQuarrie est un scénariste. Oscarisé pour le script d’Usual Suspect, il s’est fait une spécialité de créer des personnages iconiques en une poignée de scènes. Mission Impossible Dead Reckoning (partie 1) en est une nouvelle démonstration. Car outre les cascades épiques et les scènes d’action menées à une cadence infernale, la principale attraction de cette première partie est le nouveau personnage campé par Haley Atwell. Huit ans après avoir doté la saga de son meilleur personnage féminin avec Ilsa Faust (Rebecca Fergusson), Christopher McQuarrie récidive et réussit à nouveau sa tâche avec brio.

 

Dans un registre bien différent de cette espionne de choc, Grace ressemble plutôt à une version aboutie du personnage de Thandiwe Newton dans Mission Impossible 2. Engagée dans un charmant petit jeu de séduction et de tromperie avec Ethan Hunt, Grace s’intègre avec aisance et naturel dans la fine équipe de l’IMF (Impossible Mission Force), et y apporte même un petit vent de fraîcheur. Si cette nouvelle héroïne est une franche réussite, McQuarrie a en revanche été moins inspiré par l’antagoniste, Gabriel, qu’il essaie péniblement de rentrer au chausse-pied dans le passé d’Ethan. La tentative de faire de ce nouveau bad guy la Némésis absolue du héros apparaît surtout comme artificielle et un peu vaine, malgré le charisme de l’acteur Esai Morales (Master Gardener).

 

Tom Cruise et Rebecca Ferguson - Mission Impossible Dead Reckoning

Rebecca Ferguson et Tom Cruise – Mission Impossible Dead Reckoning (partie 1)

 

Mais la vraie menace de ce septième opus n’est pas un personnage de chair et de sang mais une entité impalpable et omniprésente. À travers cette menace immatérielle, le film devient un récit très actuel sur la peur de l’intelligence artificielle et la soumission de l’homme à la technologie. En opposition à cet ennemi froid et désincarné, Ethan Hunt apparaît d’autant plus comme le dernier rempart d’une humanité tout en physicalité. Le parallèle avec la carrière de Tom Cruise est limpide. Depuis des années, la star met un point d’honneur à effectuer lui-même une partie de ses cascades et mise avant tout sur la physicalité et l’authenticité. Chaque nouveau tournage voit l’acteur se lancer dans de nouveaux défis toujours plus extrêmes, dont on nous promet qu’ils ont étés tournés en conditions réelles, sans effets spéciaux numériques.

 

Bien sûr, les choses ne sont pas si simples et les productions Cruise sont bien plus dépendantes des images de synthèse que ce que la promotion officielle veut bien laisser entendre (le nombre de plans truqués de Top Gun Maverick est similaire à celui des autres blockbusters actuels). Il n’empêche qu’il se dégage des derniers films de l’acteur -ce Mission Impossible Dead Reckoning (partie 1) en tête-, un vrai sentiment de danger et d’humanité. Soit, tout ce dont une grande partie du cinéma à grand spectacle actuel est dénuée. Une nouvelle mission cinématographique accomplie pour l’agent Tom Cruise !

 

Timothée Giret

 

 

 

  • MISSION IMPOSSIBLE DEAD RECKONING, PARTIE 1
  • Sortie : 12 juillet 2023
  • Réalisation et Scénario : Christopher McQuarrie
  • Avec : Tom Cruise, Simon Pegg, Rebecca Ferguson, Hayley Atwell, Ving Rhames, Vanessa Kirby, Esai Morales, Pom Klementieff, Cary Elwes, Henry Czerny…
  • Production : Tom Cruise, Christopher McQuarrie, Jake Myers
  • Photographie : Fraser Taggart
  • Montage : Eddie Hamilton
  • Décors : Gary Freeman
  • Costumes : Jill Taylor
  • Musique : Lorne Balfe
  • Distribution : Paramount Pictures
  • Durée : 2 h 43

 

Commentaires

A la Une

César 2024 : Anatomie d’une Chute rafle la mise avec six récompenses

L’Olympia accueillait la 49e Cérémonie des César ce vendredi 23 février. Si les récompenses n’ont pas créé de grandes surprises,… Lire la suite >>

Micheline Presle, star de Falbalas et du Diable au Corps, s’éteint à 101 ans

La doyenne du cinéma français, qui a partagé l’affiche avec les plus grands de l’époque comme Paul Newman et Erroll Flynn, nous a quittés ce 21 février.

Jurassic World 4 : Gareth Edwards en pourparlers pour réaliser le prochain volet

Après le départ de David Leitch, c’est Gareth Edwards, réalisateur de Rogue One, qui serait envisagé par Universal pour reprendre les rênes de l’univers Jurassic Park.

American Nails : Abel Ferrara prépare un film de gangsters moderne avec Asia Argento et Willem Dafoe

Abel Ferrara, réalisateur de Bad Lieutenant et de The King of New York prépare une histoire de gangsters moderne située en Italie, avec Asia Argento et Willem Defoe dans les rôles principaux.

Christopher Nolan aimerait réaliser un film d’horreur

À l’occasion d’un entretien avec la British Film Institute de Londres, Christopher Nolan, réalisateur d’Oppenheimer, de la trilogie The Dark Knight…

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 BOB MARLEY : ONE LOVE 772 865 1 772 865
2 MAISON DE RETRAITE 2 526 067 1 526 067
3 COCORICO 383 132 2 967 838
4 CHIEN & CHAT 314 952 1 314 952
5 MADAME WEB 207 894 1 207 894
6 LE DERNIER JAGUAR 177 731 2 400 111
7 LA ZONE D'INTERET 130 142 3 535 450
8 DAAAAAALI ! 116 376 2 325 922
9 TOUT SAUF TOI 112 338 4 451 874
10 SANS JAMAIS NOUS CONNAITRE 74 540 1 74 540

Source: CBO Box office

Nos Podcasts