Indésirables de Philippe Barassat: critique

Publié par Julie Braun le 12 mars 2015

Synopsis : Aldo, jeune infirmier sans souci est très amoureux de Lucie, étudiante dont il partage la vie. Il perd son emploi. Pour continuer à payer les études de sa fiancée, il devient accompagnant sexuel pour personnes handicapées, poussé par deux amis de Lucie, non-voyants, qui lui trouvent de bonnes raisons morales de le faire. Les rencontres se suivent et ne se ressemblent pas, de la douce et sentimentale Stéphana au cynique Emmerich, en passant par l’étrange couple formé par Andréas et sa soeur mutique… Sa nouvelle activité, qu’il cache à Lucie, l’entraîne dans des expériences insolites et dérangeantes, dont il sortira profondément transformé.

 

♥♥♥♥♥

 

Indesirables de Philippe Barassat - affiche

Indésirables de Philippe Barassat – affiche

Indésirables est un film ovni par excellence. Dans Folle de Rachid en transit sur mars (2001), il nous avait offert une compilation de ses courts-métrages en nous transportant dans un univers poétique barré. Philippe Barassat aborde aujourd’hui, pour son troisième long métrage, le sujet tabou de l’assistanat sexuel, pratique marginale et peu connue. Un jeune infirmier, Aldo (Jérémie Elkaïm), se prostitue un peu par hasard afin de subvenir à ses besoins et à celui de sa compagne. Cependant, sa clientèle n’est pas une clientèle habituelle, elle est constituée exclusivement de personnes handicapées. Philippe Barassat pose un regard délicat mais sans complaisance sur ce métier tout en prenant le parti de tout montrer. Si certaines imperfections techniques, dues à un budget très restreint, se perçoivent dans certains plans un peu grossiers, elles participent sans doute aussi au charme d’Indésirables. Le choix judicieux du noir et blanc lui confère ainsi une esthétique visuelle qui atténue cette réalité difficile, comme la douleur de certains corps meurtris et abîmés, indésirables. Sa mise en scène devient onirique, grâce également à la combinaison de l’image et de la chanson Dégueulasse d’Elisa Point, qui donne à la narration tout son lyrisme. Jérémie Elkaïm effectue ici certainement l’une de ses plus belles interprétations dans le rôle de ce jeune homme décomplexé de tout. Il parvient à transcender son personnage de manière sensuelle au travers d’une intelligence de jeu remarquable. Face à lui, Béatrice de Staël, qui a joué plusieurs rôles secondaires dans les films de Valérie Donzelli (ex-compagne de Jérémie Elkaïm), incarne une aveugle qui va l’initier à cette pratique. La complicité des deux acteurs, qui se connaissent, transparaît à l’écran. Leurs scènes apparaissent comme des parenthèses érotiques, presque amoureuses, alors qu’elles sont le début de la prostitution d’Aldo.

 

Jeremie Elkaim et Beatrice de Stael dans Indesirables de Philippe Barassat

Jeremie Elkaïm et Béatrice de Staël dans Indésirables de Philippe Barassat

 

Indésirables entremêle ainsi avec habileté les thématiques du handicap et de la prostitution et pose la question de la légitimité de cette profession marginalisée. Elephant man de David Lynch dépeignait la mise au pilori d’un être difforme et sans défense. Philippe Barassat met l’accent ici sur les personnes en marge de la société, considérées comme indésirables. Il donne à ces individus, que certains qualifient de ‘monstres’, une véritable humanité sans jamais tomber dans le pathos. Si les êtres ‘normaux’ semblent détenir le pouvoir, celui-ci s’inverse nous exposant des paraplégiques, des aveugles, des femmes brûlées ou des géants inhumains sans compassion et prêts à tout pour asseoir leur supériorité. Mais leur handicap disparaît progressivement pour laisser place aux notions universelles sur le désir, l’amour et la haine. On retient notamment l’interprétation remarquable d’Hervé Chenais, dénué de bras et de jambes. Dans son approche presque prophétique, il fait basculer le récit dans une violence quasi insupportable. Indésirables se révèle dès lors non pas comme une œuvre sur la normalité mais sur l’humanité…

 

 

 >> NOTRE INTERVIEW AVEC BÉATRICE DE STAËL  SUR INDÉSIRABLES <<

 

  • INDESIRABLES réalisé par Philippe Barassat en salles le 18 Mars 2015
  • Avec : Jérémie Elkaïm, Béatrice de Staël, Bastien Bouillon, Valentine Catzéflis, Magalie Le Naour-Saby, Rémi Lange, Eve Bitoun, Hervé Chenais…
  • Scénario : Philippe Barassat, Frédéric Le Coq
  • Production : Béatrice de Staël, Frédéric Gastineau, Frédéric Le Coq, Sylvie Renon
  • Photographie : Lazare Pedron
  • Montage : Thibaut Coqueret
  • Musique : Laurent Borel, Barcys N.G, Elisa Point
  • Distribution : Zelig Films
  • Durée : 1h36

 .

Commentaires

A la Une

The Hexagonal Hive and a Mouse in a Maze : Tilda Swinton dévoile la bande-annonce de son premier documentaire

L’actrice oscarisée Tilda Swinton, reconnue pour son talent et sa polyvalence, va faire ses débuts derrière la caméra.    … Lire la suite >>

Johnny Depp incarnera Satan et rejoint Jeff Bridges en Dieu dans le prochain Terry Gilliam

Le réalisateur britannique, ex-membre des Monty Python, débutera en janvier le tournage de son prochain long-métrage, The Carnival at the End… Lire la suite >>

Alien Romulus : la franchise revient avec une bande-annonce prenante

Après un premier teaser sobrement efficace, le nouveau long-métrage de Fede Álvarez se dévoile à travers une nouvelle affiche et… Lire la suite >>

À couteaux tirés 3 : Andrew Scott, Josh O’Connor, Cailee Spaeny et Glenn Close au casting

Le troisième opus de la saga whodunit, créée par Rian Johnson avec en vedette Daniel Craig, dévoile son titre ainsi… Lire la suite >>

Wolfs : Brad Pitt et George Clooney se retrouvent à l’écran dans cette première bande-annonce

La nouvelle réalisation de Jon Watts, derrière les trois derniers Spider-Man, se dévoile dans un trailer rafraîchissant.      … Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 UN P'TIT TRUC EN PLUS 814 901 6 6 615 548
2 BAD BOYS : RIDE OR DIE 380 123 1 380 123
3 LA PETITE VADROUILLE 160 161 1 160 161
4 FURIOSA : UNE SAGA MAD MAX 129 139 3 733 751
5 LA PLANETE DES SINGES : LE NOUVEAU ROYAUME 124 678 5 2 202 100
6 BLUE & COMPAGNIE 73 907 5 1 059 188
7 ABIGAIL 40 364 2 121 026
8 LE DEUXIEME ACTE 36 950 4 455 689
9 MEMORY 28 125 2 86 758
10 MARCELLO MIO 23 269 3 162 548

Source: CBO Box office

Nos Podcasts