Vinyl - la série rock de HBO

Vinyl – la série rock de HBO

À l’occasion du lancement sur HBO de Vinyl, la nouvelle série phare de Martin Scorsese, Mick Jagger et Terence Winter, retour en images de CineChronicle sur la soirée de présentation du pilote, organisée par OCS et Canalsat au Palais de Tokyo, en compagnie de Philippe Manœuvre, rédacteur en chef de Rock & Folk, et Charlotte Blum, auteure de plusieurs ouvrages sur les séries.

 

 

 

Vinyl série - affiche OCS

Vinyl série – affiche OCS

Le 10 février au soir au Palais de Tokyo, OCS et Canalsat proposaient de découvrir l’épisode-pilote de 2 heures de VINYL, la nouvelle série événement, imaginée et coproduite par Martin Scorsese, Mick Jagger et Terence Winter. CineChronicle était présent pour capturer en vidéo et suspendre dans le temps cette soirée, en compagnie du rockeux dans l’âme Philippe Manœuvre, et Charlotte Blum, auteure notamment de SÉRIES une addiction planétaire. Ils évoquent l’approche de ce récit situé sur la scène musicale new-yorkaise des années 70, le rock aujourd’hui et la place de la musique dans les séries.

 

Vinyl sera diffusée tous les lundis soirs en US+24 sur OCS City, disponible dans les offres CANAL, dès ce 15 février. OCS propose en outre une soirée spéciale dès 20h50 avec la diffusion du pilote, suivi du documentaire Shine A Light, tous deux réalisés par Martin Scorsese. Au vu du pilote, VINYL a déjà toutes les qualités requises pour devenir l’une des plus grandes séries sur le rock jamais conçue. Non seulement elle marque les retrouvailles de Martin Scorsese avec d’une part Terence Winter (BOARDWALK EMPIRE, LE LOUP DE WALL STREET), et d’autre part Mick Jagger (Shine a Light), mais l’Italo-Américain est sans doute LE réalisateur idoine pour dépeindre toute cette effervescence musicale.

 

Cette série se définit un peu comme le point culminant de son travail, après ses documentaires sur Bob Dylan (No Direction Home, 2005), George Harrison (Living in the Material World, 2011) et les Stones. Le pilote pose rapidement les bases et donne le ton, se révélant comme Les Affranchis et Casino dans le monde de la musique. On reconnaît d’emblée la patte du cinéaste. Tout y est : la voix off, les flashbacks, le New York nocturne, le plein de hits, les travellings, la coke, le crime, le sang versé, la folie permanente et les accès de violence.  Le récit se déroule en outre en 1973, l’année de sortie de Mean Streets où Scorsese a commencé à donner de l’importance à la musique dans ses films. La reconstitution de cet univers dans l’Amérique de Nixon, située à une période charnière – à savoir au croisement des musiques punk, disco, hip-hop et new wave – reste crédible, prenante et immersive. Scorsese, Winter et Jagger semblent aussi pointilleux sur les décors, les accessoires, les costumes et l’atmosphère que le perfectionniste Matthew Weiner pour Mad Men.

 

Bobby Cannavale dans Vinyl - série HBO

Bobby Cannavale dans Vinyl – série HBO

 

Sexe, drogue et rock’n’roll prennent ainsi toute leur ampleur et enveloppe le personnage central, Richie Finestra, patron du label American Century Records, en phase d’être revendu à Polygram. On le découvre dès l’ouverture dans sa voiture, au bord de gouffre, attendant d’être livré de sa dose de came par le dealer du coin dans une ruelle sordide, avant d’être attiré le son d’un concert des New York Dolls. Dans une alternance de flashbacks, le récit retrace les quelques jours qui précèdent et suit la trajectoire de cet homme qui met tout en œuvre pour faire renaître sa maison de disque et trouver un nouveau son. Bobby Cannavale, qui avait raflé un Emmy Award pour sa prestation de Gyp Rosetti dans Boardwalk Empire, révèle une performance assez dingue, passant par toutes les phases émotionnelles et par tous les délires de ceux qu’il côtoie. Il nous immerge ainsi dans bouillonnement de ce business au cœur de la culture américaine.

 

Les personnages, qui gravitent autour de lui, parviennent quelque peu à trouver leur place, comme Ray Romano parfaitement méconnaissable dans le rôle d’un de ses associés, la jolie Juno Temple en assistante ambitieuse, ou encore Olivia Wilde – plus en retrait néanmoins -, qui incarne son épouse et ancienne actrice/mannequin calme et posée. Au casting, on peut aussi découvrir James Jagger (fils de Mick) en leader d’un groupe punk, après avoir joué entre autres dans le biopic Sex & Drugs & Rock’n’Roll de Mat Whitecross. On croise également le personnage du manager de Robert Plant, leader de Led Zeppelin, et bien d’autres. Dans la série, de nombreuses autres icônes du rock sont et seront dépeintes au fil des épisodes, comme Lou Reed, Elvis, Little Richard, Otis Redding ou encore feu David Bowie, qui nous a quitté le 10 janvier à l’âge de 69 ans, dans sa période Diamond Dogs (son 8e album, 1974).

 

Rappelons que l’idée de Vinyl émane de Mick Jagger qui avait d’abord envisagé ce projet au cinéma, avant de se transformer, grâce à HBO, en une série palpitante de dix épisodes qui devrait nous enivrer de ses meilleurs tubes rock des 40 dernières années. C’est ce qui fait toute la force du petit écran et de ce pilote signé par Martin Scorsese, lauréat d’un Emmy Award pour celui de Boardwalk Empire, qui laissera sa place à d’autres réalisateurs pour les épisodes à suivre.

 

Découvrez notre reportage sur la soirée de présentation du pilote, organisée par OCS et Canalsat au Palais de Tokyo.

.

.

Commentaires

A la Une

Michael Mann lance un site dédié au processus de création de tous ses films

The Michael Mann Archives a été lancé le 16 juillet dernier, et le premier film accessible aux abonnés est aussi… Lire la suite >>

Spermageddon : un film d’animation norvégien prometteur

Originals Factory a acquis les droits de distribution en France de cette comédie musicale animée autour du sexe, qui sera… Lire la suite >>

The Substance : le film de body horror avec Demi Moore se dévoile dans un teaser intriguant

Le nouveau film de Coralie Fargeat verra s’affronter Demi Moore et Margaret Qualley autour de cette fameuse substance.    … Lire la suite >>

Gladiator II : une bande-annonce épique et intense pour la suite de l’épopée historique

Ridley Scott nous replonge dans l’arène du Colisée de Rome, avec Paul Mescal pour marcher dans les pas de son… Lire la suite >>

Emmanuelle : La relecture se dévoile dans une bande-annonce sensuelle et mystérieuse

Le nouveau long-métrage d’Audrey Diwan, avec Noémie Merlant dans le rôle-titre, révèle les premières images de cette nouvelle version du… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 MOI, MOCHE ET MECHANT 4 1 400 169 1 1 400 169
2 LE COMTE DE MONTE-CRISTO 1 076 425 3 3 539 650
3 VICE-VERSA 2 860 850 4 6 296 623
4 UN P'TIT TRUC EN PLUS 310 660 11 8 388 607
5 SANS UN BRUIT : JOUR 1 104 468 3 740 382
6 HORIZON : UNE SAGA AMERICAINE, CHAPITRE 1 71 398 2 193 015
7 LONGLEGS 69 851 1 69 851
8 TO THE MOON 60 663 1 60 663
9 BAD BOYS : RIDE OR DIE 53 569 6 1 175 179
10 ELYAS 45 371 2 147 466

Source: CBO Box office

Nos Podcasts