Maggie a un plan de Rebecca Miller: critique

Publié par Lucia Miguel le 18 avril 2016

Synopsis: Maggie, trentenaire, éternelle célibataire et new-yorkaise, a bien l’intention de faire un bébé toute seule, mais elle rencontre John, professeur anthropologie et écrivain en devenir, dont elle tombe immédiatement amoureuse. John, lui, n’est pas très heureux en mariage avec la tumultueuse Georgette qui ne vit que pour sa carrière. Il la quitte pour Maggie, qui attend désormais un bébé, mais après quelques années de vie commune, Maggie a un autre plan en tête et aimerait jeter à nouveau John dans les bras de Georgette…

♥♥♥♥

 

Maggie a un plan de Rebecca Miller - affiche

Maggie a un plan de Rebecca Miller – affiche

Après Les vies privées de Pippa Lee en 2009, Rebecca Miller revient avec un autre film indépendant qui soulève à nouveau les problématiques de l’âge adulte, comme le mariage, la vie de couple, la maternité, l’épanouissement professionnel et personnel. La fille de l’écrivain Arthur Miller dépeint dans Maggie a un plan, présenté aux festivals de Sundance, Berlin et Toronto, un New York qu’elle ne connaît que trop bien ; cette ville cosmopolite et branchée dans laquelle elle a grandi et son enfance passée dans le fameux Hôtel Chelsea. Le personnage qui dirige cette balade dans Manhattan est Maggie (Greta Gerwig), une trentenaire célibataire qui enseigne dans une petite université, férue de littérature et impatiente d’avoir un enfant. Si elle ne rêve pas forcément d’une famille, elle est bien décidée à devenir mère célibataire et part donc en quête du « donnant idéal ». En chemin, elle s’éprend de l’un de ses collègues professeurs, un écrivain suffisant et dépressif, marié à une professeure de sociologie, aussi glaciale qu’autoritaire. Cette rencontre change leur vie : l’une va abandonner ses projets de maternité, l’autre sa stabilité familiale. Mais celle qui pensait tenir les rênes de sa vie tombe enceinte. Maggie a un plan renvoie à des oeuvres phares comme Annie Hall (Woody Allen, 1977), La Femme de l’Aviateur (Éric Rohmer, 1981) ou plus encore aux screwball comedies issues de l’âge d’or hollywoodien. Rebecca Miller évite ainsi brillamment l’écueil des clichés, même si la caractérisation des personnages peut au départ pointer dans cette direction. De la hipster farfelue au mari docile et pitoyable jusqu’à l’épouse délaissée au caractère insupportable, Miller brise les codes, détourne les attentes et gère avec brio le ton dérisoire de son récit. Quant à Greta Gerwig, elle réaffirme ici son talent, après (FRANCES HA – notre critique) et Mistress América de Noah Baumbach. Si la caméra de Rebecca Miller se concentre essentiellement sur elle, soulignons néanmoins la prestation formidable de Julianne Moore, dans la continuité de son personnage névrosé de MAPS TO THE STARS de David Cronenberg (notre critique). Idem pour Ethan Hawke, toujours égal à lui-même, et Bill Hader. Maggie a un plan se révèle ainsi dans l’air du temps ; la fraîcheur de Gerwig et l’intelligence des dialogues dépassent le postulat de départ et les archétypes des productions indépendantes habituelles ; le nouveau film de Rebecca Miller devient une grande farce sur le monde moderne.

.

.

.

  • MAGGIE A UN PLAN (Maggie’s plan) de Rebecca Miller en salles le 27 avril 2016
  • Avec : Greta Gerwig, Ethan Hawke, Julianne Moore, Bill Hader, Maya Rudolph, Jackson Fraser, Travis Fimmel…
  • Scénario : Rebecca Miller sur une idée de Karen Rinaldi
  • Production : Rachel Horovitz, Damon Cardasis, Rebecca Miller
  • Photographie : Sam Levy
  • Montage : Sabine Hoffmann
  • Décors : Alexandra Schaller
  • Costumes : Malgosia Turzanska
  • Musique : Michael Rohatyn
  • Distribution : Diaphana
  • Durée : 1h38

.

Commentaires

A la Une

Bones and All : Une bande-annonce pour le film de Luca Guadagnino avec Timothée Chalamet

Le prochain film du réalisateur de Call Me By Your Name, Bones and All, avec Timothée Chalamet, se dévoile dans… Lire la suite >>

Matrix : Un spectacle de danse adapté par le réalisateur Danny Boyle

Trois ans après son dernier film Yesterday et la réalisation de la série Pistols, Danny Boyle ne semble pas près… Lire la suite >>

Longing : Richard Gere à l’affiche du remake du film israélien

Le réalisateur israélien Savi Gabizon sera à la tête du remake de son propre film Longing, sorti en 2017, avec… Lire la suite >>

The Gray House : Kevin Costner et Morgan Freeman à la production d’une série d’espionnage

Les sociétés des productions de Kevin Costner et Morgan Freeman s’associent pour produire une série limitée d’espionnage avec des femmes… Lire la suite >>

Here : Tom Hanks, Paul Bettany et Robin Wright dans le prochain Robert Zemeckis

Alors que son adaptation en live action de Pinocchio est sortie sur Disney+ début septembre, son réalisateur Robert Zemeckis va… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 AVATAR (REP 2022) 335 359 1 335 359
2 UNE BELLE COURSE 180 034 1 180 034
3 DON'T WORRY DARLING 151 272 1 151 272
4 LES ENFANTS DES AUTRES 142 402 1 142 402
5 KOMPROMAT 126 665 3 468 529
6 REVOIR PARIS 117 695 3 375 320
7 CHRONIQUE D'UNE LIAISON PASSAGERE 82 643 2 202 433
8 LE VISITEUR DU FUTUR 59 583 3 290 613
9 BULLET TRAIN 46 357 8 1 514 561
10 TAD L'EXPLORATEUR ET LA TABLE D'EMERAUDE 44 274 5 440 198

Source: CBO Box office

Nos Podcasts