Maggie a un plan de Rebecca Miller: critique

Publié par Lucia Miguel le 18 avril 2016

Synopsis: Maggie, trentenaire, éternelle célibataire et new-yorkaise, a bien l’intention de faire un bébé toute seule, mais elle rencontre John, professeur anthropologie et écrivain en devenir, dont elle tombe immédiatement amoureuse. John, lui, n’est pas très heureux en mariage avec la tumultueuse Georgette qui ne vit que pour sa carrière. Il la quitte pour Maggie, qui attend désormais un bébé, mais après quelques années de vie commune, Maggie a un autre plan en tête et aimerait jeter à nouveau John dans les bras de Georgette…

♥♥♥♥

 

Maggie a un plan de Rebecca Miller - affiche

Maggie a un plan de Rebecca Miller – affiche

Après Les vies privées de Pippa Lee en 2009, Rebecca Miller revient avec un autre film indépendant qui soulève à nouveau les problématiques de l’âge adulte, comme le mariage, la vie de couple, la maternité, l’épanouissement professionnel et personnel. La fille de l’écrivain Arthur Miller dépeint dans Maggie a un plan, présenté aux festivals de Sundance, Berlin et Toronto, un New York qu’elle ne connaît que trop bien ; cette ville cosmopolite et branchée dans laquelle elle a grandi et son enfance passée dans le fameux Hôtel Chelsea. Le personnage qui dirige cette balade dans Manhattan est Maggie (Greta Gerwig), une trentenaire célibataire qui enseigne dans une petite université, férue de littérature et impatiente d’avoir un enfant. Si elle ne rêve pas forcément d’une famille, elle est bien décidée à devenir mère célibataire et part donc en quête du « donnant idéal ». En chemin, elle s’éprend de l’un de ses collègues professeurs, un écrivain suffisant et dépressif, marié à une professeure de sociologie, aussi glaciale qu’autoritaire. Cette rencontre change leur vie : l’une va abandonner ses projets de maternité, l’autre sa stabilité familiale. Mais celle qui pensait tenir les rênes de sa vie tombe enceinte. Maggie a un plan renvoie à des oeuvres phares comme Annie Hall (Woody Allen, 1977), La Femme de l’Aviateur (Éric Rohmer, 1981) ou plus encore aux screwball comedies issues de l’âge d’or hollywoodien. Rebecca Miller évite ainsi brillamment l’écueil des clichés, même si la caractérisation des personnages peut au départ pointer dans cette direction. De la hipster farfelue au mari docile et pitoyable jusqu’à l’épouse délaissée au caractère insupportable, Miller brise les codes, détourne les attentes et gère avec brio le ton dérisoire de son récit. Quant à Greta Gerwig, elle réaffirme ici son talent, après (FRANCES HA – notre critique) et Mistress América de Noah Baumbach. Si la caméra de Rebecca Miller se concentre essentiellement sur elle, soulignons néanmoins la prestation formidable de Julianne Moore, dans la continuité de son personnage névrosé de MAPS TO THE STARS de David Cronenberg (notre critique). Idem pour Ethan Hawke, toujours égal à lui-même, et Bill Hader. Maggie a un plan se révèle ainsi dans l’air du temps ; la fraîcheur de Gerwig et l’intelligence des dialogues dépassent le postulat de départ et les archétypes des productions indépendantes habituelles ; le nouveau film de Rebecca Miller devient une grande farce sur le monde moderne.

.

.

.

  • MAGGIE A UN PLAN (Maggie’s plan) de Rebecca Miller en salles le 27 avril 2016
  • Avec : Greta Gerwig, Ethan Hawke, Julianne Moore, Bill Hader, Maya Rudolph, Jackson Fraser, Travis Fimmel…
  • Scénario : Rebecca Miller sur une idée de Karen Rinaldi
  • Production : Rachel Horovitz, Damon Cardasis, Rebecca Miller
  • Photographie : Sam Levy
  • Montage : Sabine Hoffmann
  • Décors : Alexandra Schaller
  • Costumes : Malgosia Turzanska
  • Musique : Michael Rohatyn
  • Distribution : Diaphana
  • Durée : 1h38

.

Commentaires

A la Une

Cannes 2024 : La sélection officielle dévoilée

La sélection officielle de cette 77e édition du Festival de Cannes promet d’être intéressante. Un nouveau film de Yórgos Lánthimos avec Emma Stone, le retour de la saga Mad Max, un projet de Francis Ford Coppola vieux de presque 40 ans, et bien d’autres surprises…

Cannes 2024 : Megalopolis de Francis Ford Coppola présenté sur la Croisette

Le réalisateur de 85 ans signe son retour avec son film autofinancé Megalopolis, qui sera présenté en compétition à la 77e édition du Festival de Cannes. 

George Lucas recevra une Palme d’Or d’honneur lors du 77e Festival de Cannes

Dans une galaxie pas si lointaine, à Cannes, lors de la Cérémonie de clôture du 77e festival, George Lucas, célèbre scénariste, réalisateur et producteur de la saga Star Wars, recevra une Palme d’Or d’honneur.

Dune 3 et Nuclear War : les prochains projets de Denis Villeneuve

La collaboration entre Denis Villeneuve et Legendary ne semble pas prête de s’arrêter. Après le succès du second volet des aventures de Paul Atréides, les prochains projets du réalisateur pour le studio…

Un Matrix 5 en préparation chez Warner Bros avec Drew Goddard à la réalisation

Le studio lance le développement d’une suite de la saga Matrix qui marque un tournant pour la franchise car il ne sera pas réalisé par les Wachowski.

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 GODZILLA X KONG : LE NOUVEL EMPIRE 442 704 1 442 704
2 KUNG FU PANDA 4 334 599 2 1 160 497
3 DUCOBU PASSE AU VERT ! 231 183 1 231 183
4 ET PLUS SI AFFINITES 149 749 1 149 749
5 DUNE DEUXIEME PARTIE 143 811 6 3 864 690
6 PAS DE VAGUES 94 548 2 265 365
7 IL RESTE ENCORE DEMAIN 87 633 4 465 632
8 LA PROMESSE VERTE 74 908 2 251 189
9 SIDONIE AU JAPON 53 732 1 53 732
10 LE JEU DE LA REINE 49 130 2 156 002

Source: CBO Box office

Nos Podcasts