Deauville 2016/ The Fits de Anna Rose Holmer : critique

Publié par Antoine Gaudé le 10 septembre 2016

Synopsis : Toni, 11 ans, s’entraîne dans la salle de boxe de son grand frère. Elle découvre qu’à l’étage au-dessus, un groupe de filles apprennent une variante très physique du hip hop, le drill. Attirée par leur énergie, leur force, leur assurance, Toni abandonne peu à peu la boxe pour la danse…

♥♥♥♥♥

 

The Fits de Anna Rose Holmer - affiche

The Fits de Anna Rose Holmer – affiche

The Fits d’Anna Rose Holmer, reparti avec le Prix de la Critique au dernier festival de Deauville, est un premier long métrage pétrie de bonnes intentions dans sa volonté d’opposer le monde viril de la boxe à celui plus féminin de la danse, mixte entre naturalisme et film d’horreur, placé du point de vue d’une jeune fille de 11 ans, Toni (Royalty Hightower). Malheureusement, la mise en scène démonstrative ne dépasse jamais vraiment l’exercice de style un peu vain. Anna Rose Holmer travaille ainsi toute une symbolique de l’adolescence – la puberté féminine vue comme une maladie infectieuse -, mais à force d’exaltation formelle et autres postures auteuristes, elle finit par manquer complètement le traitement de son beau sujet. Son scénario oublie totalement la danse et la boxe – les deux sports pourtant les plus cinématographiques – ainsi que leur inscription dans un contexte social particulier. Elle occulte l’interaction avec le milieu et ne sort jamais du « mystère » qui tourne autour de ces « convulsions », the fits donc, en version originale. Un mystère forcément redondant dont la cinéaste ne parvient pas à transcender sa véritable nature, surnaturelle ou scientifique. Les relations entre Toni et son frère ou Toni et ses copines n’enrichissent jamais vraiment la personnalité de l’héroïne qui reste du début à la fin une jeune solitaire peu expressive. C’est donc une vraie déception. Sa trajectoire indécise –  de sa quête de féminité dans la danse à son dégoût de la puberté – avait de quoi livrer un portrait universaliste des peurs de ces pré-adolescentes en pleine métamorphose dont le subconscient, ici mal géré par l’aspect du film d’horreur, joue parfois de bien vilains tours.

.

.

.

  • THE FITS de Anna Rose Holmer en salles le 11 janvier 2017.
  • Avec : Royalty Hightower, Alexis Neblett, Da’Sean Minor, Antonio A.B. Grant Jr, Inayah Rodgers, Mikyla Burnam, Lauren Gibson…
  • Scénario : Anna Rose Holmer, Saela Davis, Lisa Kjerulff
  • Production : Anna Rose Holmer, Lisa Kjerulff
  • Photographie : Paul Yee
  • Montage : Saela Davis
  • Décors : Charlotte Royer
  • Costumes : Zachary Sheets
  • Musique : Danny Bensi, Saunder Jurriaans
  • Distribution : ARP Sélection
  • Durée : 1h12

.

Commentaires

A la Une

L’actrice et chanteuse Olivia Newton-John est décédée à l’âge de 73 ans

La célèbre interprète de Sandy Olsson dans la comédie musicale Grease a poussé son dernier souffle des suites d’un long… Lire la suite >>

L’Exorciste : Le producteur Jason Blum donne des nouvelles du remake

À l’occasion du Festival international du film de Locarno où il devrait recevoir le prix du Meilleur producteur indépendant, Jason… Lire la suite >>

Les femmes prennent de l’importance dans les films de mafieux

Alors que Prime Vidéo a récemment sorti l’intégralité des épisodes de Bang Bang Baby, de nombreux films et séries utilisent… Lire la suite >>

White Noise : Adam Driver dans la comédie noire du réalisateur de Marriage Story

Le prochain film de Noah Baumbach, sur une terrifiante et hilarante famille américaine d’aujourd’hui, avec Adam Driver, aura droit à… Lire la suite >>

The Veil : Elisabeth Moss à la tête de la nouvelle série du créateur de Peaky Blinders

Alors que la saison 5 de The Handmaid’s Tale est attendue pour la rentrée, l’actrice Elisabeth Moss est annoncée dans… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 BULLET TRAIN 460 136 1 460 136
2 LES MINIONS 2 : IL ETAIT UNE FOIS GRU 251 426 5 3 145 264
3 THOR : LOVE AND THUNDER 250 210 4 2 379 227
4 KRYPTO ET LES SUPER-ANIMAUX 222 730 2 556 091
5 TOP GUN : MAVERICK 165 278 11 5 877 276
6 DUCOBU PRESIDENT ! 132 886 4 870 163
7 MENTEUR 109 332 4 694 419
8 L'ANNEE DU REQUIN 79 534 1 79 534
9 LA NUIT DU 12 54 557 4 296 044
10 JOYEUSE RETRAITE 2 52 910 3 300 700

Source: CBO Box office

Nos Podcasts