Synopsis de A Beautiful Day : La fille d’un sénateur disparaît. Joe, un vétéran brutal et torturé, se lance à sa recherche. Confronté à un déferlement de vengeance et de corruption, il est entraîné malgré lui dans une spirale de violence…

♥♥♥♥

 

A Beautiful Day de Lynne Ramsay - affiche

A Beautiful Day de Lynne Ramsay – affiche

A Beautiful Day (You Were Never Really Here) marquait cette année le retour de Lynne Ramsay en Compétition officielle au Festival de Cannes, après l’excellent We need to talk about Kevin en 2011. Le film est reparti avec deux récompenses, Prix du Scénario et prix d’interprétation masculine pour Joaquin Phoenix. La Britannique impose ici non seulement la patte d’une réalisatrice efficace et talentueuse mais aussi la performance de son acteur, dans la peau d’un homme de main en proie à ses démons, qui va tenter de sauver la fille mineure d’un sénateur d’un réseau de prostitution et de trouver son salut. Ce qu’on retient, c’est avant tout la capacité de Ramsay à savoir installer et maintenir une véritable tension nerveuse et violente. Elle signe un thriller puissant et tiré au cordeau, qui atteint son apogée grâce à la photographie intense de Thomas Townend, qui capture la ville nocturne, et à la musique électro immersive de Jonny Greenwood. Avec A beautiful Day, tiré librement du roman de Jonathan Ames, elle explore certaines de ses thématiques récurrentes, comme l’enfance et ses traumatismes, mais aussi la vengeance et la corruption de l’élite politique. Dès lors, le récit qu’elle propose est une structure fragmentée par des flashbacks qui dévoilent les maux de cet homme, aux tendances suicidaires et adepte de l’auto-asphyxie. Si la narration peut paraître souvent elliptique, Ramsay parsème habilement son intrigue d’indices qui permettent de combler les manques.

 

A Beautiful Day - You Were Never Really Here

A Beautiful Day – You Were Never Really Here

 

Tel un fantôme obsessionnel armé de son marteau, cet homme, déchiré par une enfance maltraitée et par des événements post-traumatiques liés à la guerre et à ses anciennes fonctions au FBI et dans les Marines, vit toujours auprès de sa mère (Judith Roberts) qui représente sa seule étincelle de vie. Le jour où il est embauché pour retrouver la jeune fille disparue (Ekaterina Samsonov, aussi vue dans Wonderstruck) d’un sénateur de New York (Alessandro Nivola), sa quête le plonge dans un véritable bain de sang et dans un abîme sordide et mortel. La mise en scène s’avère radicale, racée, rythmée et introspective pour mieux suivre ce vétéran qui évolue entre rage et désespoir. La thématique de la vengeance est aussi abordée avec maîtrise. Ramsay détourne la mécanique d’une intrigue qui pouvait s’avérer prévisible, déjouant les attentes du spectateur. Un pivot narratif donc, qui nous plonge dans la discorde et la tourmente émotionnelle de cet homme. Avec A Beautiful Day, celle qui fut attachée au tumulte Jane Got a Gun avant son abandon impose une vision singulière, nourrie de moments émouvants, de fulgurances visuelles et poétiques, et même d’une infime dose d’humour bienvenue. Lynne Ramsay prouve ici qu’elle est une grande réalisatrice.

 

 

.

  • Notes de la rédaction cannoise
  • Philippe Descottes ♥♥♥♥♥
  • Antoine Gaudé ♥♥♥♥♥

.

.

.

  • A BEAUTIFUL DAY (You were never really here)
  • Sorties salles : 8 novembre 2017
  • Réalisation : Lynne Ramsay
  • Avec : Joaquin Phoenix, Ekaterina Samsonov, Alessandro Nivola, Alex Manette, John Doman, Judith Roberts, Jason Babinsky, Frank Pando, Kate Easton, Madison Arnold…
  • Scénario : Lynne Ramsay, d’après l’oeuvre e Jonathan Ames
  • Production : Pascal Caucheteux, Rosa Attab, James Wilson, Lynne Ramsay
  • Photographie : Thomas Townend
  • Montage : Joe Bini
  • Décors : Tim Grimes
  • Costumes : Malgosia Turzanska
  • Musique : Jonny Greenwood
  • Distribution : SND
  • Durée : 1h35

.

Commentaires

A la Une

Première image d’Emma Stone en Cruella De Vil

La première photo d’Emma Stone dans le rôle de Cruella De Vil a été dévoilée par Disney à l’occasion de… Lire la suite >>

The Mandalorian : le trailer de la série Star Wars

Lucasfilm a profité de la D23 pour dévoiler le trailer tant attendu de The Mandalorian. La série raconte les aventures… Lire la suite >>

Trailer de La Belle et le Clochard en live-action 

Le premier trailer de La Belle et le Clochard mettant en scène de vrais chiens a été dévoilé par Disney… Lire la suite >>

Trailer de Motherless Brooklyn de et avec Edward Norton

Edward Norton revient à la fois devant et derrière la caméra pour Motherless Brooklyn, où il incarne un détective privé… Lire la suite >>

Un trailer de Bombshell avec Charlize Theron, Nicole Kidman et Margot Robbie

Lionsgate a diffusé le premier trailer de Bombshell, film consacré au scandale de Fox News et porté par le trio Margot… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 ONCE UPON A TIME... IN HOLLYWOOD 1 132 221 1 1 132 221
2 LE ROI LION 696 877 5 8 388 607
3 FAST & FURIOUS : HOBBS & SHAW 616 366 2 1 747 507
4 COMME DES BETES 2 377 267 3 1 639 901
5 C'EST QUOI CETTE MAMIE ?! 318 179 2 743 557
6 DORA ET LA CITE PERDUE 245 156 1 245 156
7 TOY STORY 4 115 532 8 4 285 567
8 PLAYMOBIL, LE FILM 100 902 2 277 849
9 SPIDER-MAN : FAR FROM HOME 92 421 7 3 136 801
10 PERDRIX 59 482 1 59 482

Source: CBO Box office

Nos Podcasts