L’Espion qui m’a larguée de Susanna Fogel : critique

Publié par Erica Farges le 8 août 2018

Synopsis : Audrey et Morgan, deux trentenaires vivant à Los Angeles, se retrouvent embarquées malgré elles dans une conspiration internationale lorsque l’ex-petit ami d’Audrey débarque à son appartement poursuivi par une équipe d’assassins. Les deux jeunes femmes sont contraintes d’échapper à leurs poursuivants à travers toute l’Europe, tout en tentant de sauver le monde avec l’aide d’un agent au charme « so british ».

♥♥♥♥♥

 

LEspion qui ma larguee de Susanna Fogel - affiche

L’Espion qui ma larguée de Susanna Fogel – affiche

L’Espion qui m’a larguée est le second long métrage de Susanna Fogel mais le premier à sortir dans les salles de cinéma françaises. Son œuvre précédente, Amies malgré lui avait été en effet diffusé directement en VOD. La réalisatrice, encore nouvelle, semble avoir une prédilection pour les buddy movies au féminin. Après une comédie romantique LGBT, la cinéaste offre une parodie de film d’espionnage mettant en avant deux meilleures amies. Elle a coécrit le script avec David Iserson, scénariste qui travaille généralement sur des séries. Le titre fait référence au dixième volet James Bond, L’Espion qui m’aimait, déjà repris pour le deuxième volet de la saga Austin Powers, Austin Powers 2: L’Espion qui m’a tirée. L’idée de base est assez enthousiasmante et le casting international rassemble de bons acteurs. Mila Kunis (Black Swan, Ted) et Kate McKinnon, humoriste connue pour ses imitations au Saturday Night Live qui s’est lancée sur le grand écran avec le remake de SOS Fantômes ou #Pire Soirée, interprètent le duo de copines inséparables. Justin Theroux (The Leftovers, La Fille du train) incarne Drew, l’ex-petit ami d’Audrey (Kunis). Sam Heughan, l’acteur écossais de la série Outlander, se met cette fois dans la peau d’un agent du MI6. On retrouve également Gillian Anderson, connue principalement sous les traits de Dana Scully dans X-Files, où elle incarne ici la chef des renseignements britanniques. Et puis, Kev Adams qui fait une brève apparition, mémorable cependant, comme chauffeur d’Uber.

 

Lespion qui ma larguee

L’espion qui ma larguée

 

Malheureusement, en voulant forcer le trait comique, tout l’humour mis en place dans ce film devient lourd et simpliste. La comédie de Susanna Fogel souffre tout du long de la comparaison qu’implique son titre avec la trilogie Austin Powers, qu’elle ne parvient pas à égaler, même si elle possède une identité propre. Les références aux films d’espionnage sont balancées presque frénétiquement sans jamais être revisitées pour offrir potentiellement des gags percutants entre dérision et action. Les péripéties s’enchaînent inutilement de manière fade, comme pour combler un vide scénaristique, ne servant que de prétexte à faire parcourir le monde ses protagonistes, ce qui n’apporte rien à l’intrigue. Le manque de rythme se ressent d’autant plus via sa trop longue durée, quasiment deux heures. Au final, les séquences post-génériques deviennent presque plus drôles que le film. La bande originale élaborée par Tyler Bates (L’Armée des morts, Watchmen, Atomic Blonde) parvient cependant, par moments, à donner un peu de cadence à l’ensemble. L’Espion qui m’a larguée peine ainsi à trouver son souffle pour assurer sa fonction de comédie divertissante, malgré l’originalité du concept initial. Le résultat est décevant et la parodie promise par le titre assez ratée.

 

Erica Farges  

 

 

   

  • L’ESPION QUI M’A LARGUÉE (The Spy Who Dumped Me)
  • Sortie salles : 8 août 2018
  • Réalisation : Susanna Fogel
  • Avec : Mila Kunis, Kate McKinnon, Justin Theroux, Gillian Anderson, Sam Heughan, Hasan Minhaj, Ivanna Sakhno, Paul Rheiser, Jane Curtin, Kev Adams, Fred Melamed, Justine Wachsberger
  • Scénario : Susanna Fogel et David Iserson
  • Production : Erica Huggins et Brian Grazer
  • Photographie : Barry Peterson
  • Montage : Jonathan Schwartz
  • Décors : Marc Homes
  • Costumes : Alex Bovaird
  • Musique : Tyler Bates
  • Distribution : Metropolitan FilmExport
  • Durée : 1h57

 

Commentaires

A la Une

Wild West : le nouveau vivier français du cinéma de genre

Cette nouvelle société de production, installée dans le sud-ouest de la France, va se consacrer entièrement aux films et séries… Lire la suite >>

Ned Beatty, acteur dans Délivrance, Network et Superman, nous a quittés

Disparu le 13 juin 2021 à l’âge de 83 ans, c’est en tant que second rôle que Ned Beatty se… Lire la suite >>

Toxic Avenger : Kevin Bacon incarnera le méchant dans le remake

L’acteur américain a rejoint le casting du prochain remake de Toxic Avenger, basé sur le film culte de Troma Entertainment, avec en… Lire la suite >>

Un remake de Christine en préparation par le créateur d’Hannibal

Produite par Sony et Blumhouse, la nouvelle adaptation de Christine, l’une des œuvres majeures de Stephen King, va être réalisée… Lire la suite >>

Carey Mulligan et Zoe Kazan dans la peau des journalistes qui ont fait tomber Harvey Weinstein

Le long métrage de Maria Schrader, réalisatrice de Unorthodox, va retracer l’enquête des deux journalistes du New York Times qui a… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 CONJURING : SOUS L'EMPRISE DU DIABLE 665 476 1 665 476
2 NOMADLAND 125 027 1 125 027
3 LE DISCOURS 121 740 1 121 740
4 THE FATHER 93 583 3 385 143
5 ADIEU LES CONS 88 201 34 1 683 963
6 DEMON SLAYER - KIMETSU NO YAIBA - LE FILM :... 49 311 4 659 599
7 TOM & JERRY 42 542 4 461 621
8 NOBODY 41 594 2 122 034
9 LES BOUCHETROUS 41 435 3 189 754
10 CHACUN CHEZ SOI 40 025 2 129 066

Source: CBO Box office

Nos Podcasts