Les Oeillades 2018 / Les Invisibles de Louis-Julien Petit : critique

Publié par Sévan Lesaffre le 23 novembre 2018

Synopsis : Suite à une décision municipale, l’Envol, centre d’accueil pour femmes SDF, va fermer. Il ne reste plus que trois mois aux travailleuses sociales pour tenter de réinsérer les femmes dont elles s’occupent : falsifications, pistons, mensonges… Désormais, tout est permis !

 

♥♥♥♥

 

Les Invisibles - affiche

Les Invisibles – affiche

Après Discount et Carole Matthieu, Les Invisibles, troisième long-métrage de Louis-Julien Petit, est une comédie sociale ayant pour point de départ le documentaire/livre Sur la route des invisibles : Femmes dans la rue de la réalisatrice Claire Lajeunie. Cette dernière, qui cosigne le scénario, racontait déjà l’exclusion et la pauvreté au travers de multiples visages, de l’enfance à la retraite en passant par toutes les cases de la précarité et du salariat peu rémunéré dans Pauvres de nous pour France 5. À son tour, Les Invisibles est un projet réaliste, combattif, engagé, dépeignant la réalité que l’on ne veut pas voir, que l’on ne regarde plus. Tourné dans les Hauts-de-France, le film dénonce l’injustice sociale et met en scène des portraits de femmes oubliées et fragilisées. L’Envol, un centre d’accueil pour femmes sans domicile fixe, va fermer suite à une décision municipale. Les travailleuses sociales, interprétées par Audrey Lamy (Tout ce qui brilleLa Belle et la BêteMa Reum), Corinne Masiero (Louise WimmerDe rouille et d’os), Noémie Lvovsky (Tristesse ClubRosalie BlumChocolat), et Déborah Lukumuena révélée dans Divines, s’unissent durant trois mois pour réinsérer coûte que coûte les femmes dont elles s’occupent. Au programme, falsifications, pistons, mensonges… pour la bonne cause, évidemment. Cette ode féministe aussi lumineuse que poignante fait la part belle au vivre ensemble, à l’entraide, à la gaieté, oscillant à toute allure entre éclat de rire et émotion afin de sensibiliser voire déranger le spectateur.

 

Les Invisibles

Les Invisibles

 

Autour des comédiennes, le metteur en scène opte pour l’immersion —effet renforcé par la caméra à l’épaule, par la spontanéité des dialogues improvisés— en réunissant une quinzaine d’actrices non-professionnelles qui ont connu la rue et mettent leur parcours personnel au service du film. Ici, les femmes sont mises sur un pied d’égalité malgré des écarts entre les techniques de jeu. Complexes, solidaires, touchantes, ces battantes incarnent de vrais personnages de cinéma. Parmi elles, Catherine, Julie ou encore Chantal, lesquelles ont emprunté un pseudonyme comme Edith Piaf, Dalida, Brigitte Bardot ou Brigitte Macron, pour se hisser avec humour au niveau des célébrités. L’intensité de leur thérapie va crescendo jusqu’à la bouleversante séquence de l’expulsion par le démantèlement du camp en pleine nuit. Natalie Beder, dans le rôle de l’assistante sociale, a le dernier mot. Néanmoins, les protagonistes repartent la tête haute, souriantes, fières.

 

En somme, Les Invisibles reprend tous les codes et composants de la tragi-comédie afin de créer une « bienveillante passerelle » mettant la lumière sur les minorités. Louis-Julien Petit donne à voir une aventure humaine porteuse d’espoir, à la tonalité à la fois drôle, émouvante et solaire. Il a lui-même oeuvré durant un an en tant que bénévole dans des centres d’accueil pour femmes.

 

 

 

  • LES INVISIBLES
  • Sortie salles : 9 janvier 2019
  • Réalisation : Louis-Julien Petit
  • Avec : Audrey Lamy, Corinne Masiero, Noémie Lvovsky, Déborah Lukumena, Sarah Suco, Brigitte Sy, Pablo Pauly, Quentin Faure, Natalie Beder…
  • Scénario : Louis-Julien Petit, Marion Doussot, Claire Lajeunie
  • Production : Liza Benguigui
  • Photographie : David Chambille
  • Montage : Antoine Vareille
  • Son : Julien Blasco, Sylvianne Bouget, Bruno Mercère
  • Musique : Laurent Perez Del Mar
  • Distribution : Apollo Films
  • Durée : 1h42

 

Commentaires

A la Une

Cannes 2024 : Le Studio Ghibli sera récompensé d’une Palme d’or d’honneur

Pour la première fois de son histoire, le comité d’organisation du Festival de Cannes va décerner une Palme d’Or d’honneur… Lire la suite >>

Y a-t-il un flic : Pamela Anderson rejoint Liam Neeson dans le remake 

Le projet de remake de la saga Y a-t-il un flic va raviver la nostalgie de nombreux fans, avec l’arrivée de… Lire la suite >>

Cannes 2024 : La Quinzaine des Cinéastes dévoile sa sélection officielle

La 56e sélection de la Quinzaine des Cinéastes se révèle avec des films indépendants, engagés et atypiques à travers le… Lire la suite >>

Cannes 2024 : La sélection de la Semaine de la Critique

La Semaine de la Critique, qui aura lieu entre le 15 et le 23 mai, a dévoilé sa sélection qui vise… Lire la suite >>

Cannes 2024 : La sélection officielle dévoilée

La sélection officielle de cette 77e édition du Festival de Cannes promet d’être intéressante. Un nouveau film de Yórgos Lánthimos avec Emma… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 S.O.S FANTOMES : LA MENACE DE GLACE 308 185 1 308 185
2 KUNG FU PANDA 4 300 396 3 1 460 893
3 GODZILLA X KONG : LE NOUVEL EMPIRE 245 400 2 688 104
4 NOUS, LES LEROY 204 366 1 204 366
5 DUCOBU PASSE AU VERT ! 163 343 2 394 526
6 LA MALEDICTION : L'ORIGINE 104 374 1 104 374
7 DUNE DEUXIEME PARTIE 92 500 7 3 957 190
8 LE MAL N'EXISTE PAS 69 187 1 69 187
9 PAS DE VAGUES 63 322 3 328 687
10 ET PLUS SI AFFINITES 58 491 2 208 240

Source: CBO Box office

Nos Podcasts