Livre / Youssef Chahine, le révolutionnaire tranquille : critique

Publié par Jacques Demange le 1 décembre 2018

Résumé : En une quarantaine de films, l’auteur de Gare centrale, Alexandrie pourquoi ?, Le Sixième Jour et Le Destin aura raconté les grands bouleversements du monde arabe du XXₑ siècle et inscrit l’Égypte sur la carte de la cinéphilie mondiale. Du drame intimiste à la comédie musicale en passant par le péplum et le documentaire, le cinéaste né dans la cosmopolite Alexandrie et formé en Amérique n’a pas seulement revisité tous les genres cinématographiques, il les a mixés et réinventés.

♥♥♥♥

 

Youssef-Chahine-le-revolutionnaire-tranquille

Youssef Chahine, le révolutionnaire tranquille

À l’occasion de l’exposition Youssef Chahine organisée à la Cinémathèque française (du 14 novembre 2018 au 28 juillet 2019), les éditions Capricci ont eu la bonne idée de publier un (court mais dense) ouvrage porté par les voix du souvenir. Loin de la forme essayiste ou de la non moins traditionnelle approche monographique, ce Youssef Chahine, le révolutionnaire tranquille se divise en deux parties d’égale importance. Dans la première, Tewfik Hakem, journaliste et producteur de l’émission radiophonique « À plus d’un titre » (France Culture), raconte dans une lettre adressée au réalisateur disparu sa rencontre décisive avec ses films. De Gare centrale au court métrage documentaire Le Caire raconté par Youssef Chahine, Hakem décrit les points de rencontre d’une mémoire commune, tout en analysant avec une subjectivité assumée les formes et les figures d’une œuvre marquée du double-sceau de « l’observateur lucide » et du « conteur romantique ». La seconde partie est une retranscription des cinq épisodes de l’émission « À voix nue » diffusés sur France Culture en juillet 2004. Au micro, Chahine revient sur l’ensemble de sa carrière, remontant le fil d’une histoire où se croisent Hamlet, Nasser, Omar Sharif, Mohsen Mohieddine, Faten Hamama, Henri Langlois, Souleymane Cissé… Sa vision du cinéma, le réalisateur la décline à travers différentes réflexions sur l’art, la religion, la maladie, la société, ou la politique qui profitent d’une liberté de ton et d’une franchise enthousiasmante. Son rejet du système stanislavskien, ou sa détestation concernant La Ballade de Narayama de Imamura répondent à sa passion pour Shakespeare et à son grand amour pour la direction des comédiens. Entre l’Égypte, l’Amérique, la France, et les nombreux festivals internationaux qui accueillirent et célébrèrent ses œuvres, Chahine entreprend un voyage de grand ampleur, défiant les idées préconçues (l’étiquette « néoréaliste » qui accompagna la sortie de ses premiers films, ses rapports tendancieux avec les institutions religieuses et politiques, sa réputation de cinéaste provocateur) pour rappeler l’importance d’une recherche consacrée à la vérité et qui transparaît dans les relations contrariées décrites par ses productions les plus autobiographiques (la quadrilogie d’Alexandrie). En annexes, Tewfik Hakem propose une filmographie commentée comprenant la totalité des films du réalisateur (même l’invisible Sables d’or). Aux fiches techniques et synopsis s’ajoutent  d’instructifs commentaires rappelant la singularité de chaque métrage tout en les reliant à l’ensemble d’une œuvre plurielle mais unique, et dont le présent ouvrage propose une formidable exploration.

 

 

 

  • YOUSSEF CHAINE, LE RÉVOLUTIONNAIRE TRANQUILLE
  • Auteur : Tewfik Hakem
  • Éditions : Capricci
  • Collection : La première collection
  • Date de parution : 8 novembre 2018
  • Format : 128 pages
  • Tarif : 14 €

Commentaires

A la Une

L’actrice et chanteuse Olivia Newton-John est décédée à l’âge de 73 ans

La célèbre interprète de Sandy Olsson dans la comédie musicale Grease a poussé son dernier souffle des suites d’un long… Lire la suite >>

L’Exorciste : Le producteur Jason Blum donne des nouvelles du remake

À l’occasion du Festival international du film de Locarno où il devrait recevoir le prix du Meilleur producteur indépendant, Jason… Lire la suite >>

Les femmes prennent de l’importance dans les films de mafieux

Alors que Prime Vidéo a récemment sorti l’intégralité des épisodes de Bang Bang Baby, de nombreux films et séries utilisent… Lire la suite >>

White Noise : Adam Driver dans la comédie noire du réalisateur de Marriage Story

Le prochain film de Noah Baumbach, sur une terrifiante et hilarante famille américaine d’aujourd’hui, avec Adam Driver, aura droit à… Lire la suite >>

The Veil : Elisabeth Moss à la tête de la nouvelle série du créateur de Peaky Blinders

Alors que la saison 5 de The Handmaid’s Tale est attendue pour la rentrée, l’actrice Elisabeth Moss est annoncée dans… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 BULLET TRAIN 460 136 1 460 136
2 LES MINIONS 2 : IL ETAIT UNE FOIS GRU 251 426 5 3 145 264
3 THOR : LOVE AND THUNDER 250 210 4 2 379 227
4 KRYPTO ET LES SUPER-ANIMAUX 222 730 2 556 091
5 TOP GUN : MAVERICK 165 278 11 5 877 276
6 DUCOBU PRESIDENT ! 132 886 4 870 163
7 MENTEUR 109 332 4 694 419
8 L'ANNEE DU REQUIN 79 534 1 79 534
9 LA NUIT DU 12 54 557 4 296 044
10 JOYEUSE RETRAITE 2 52 910 3 300 700

Source: CBO Box office

Nos Podcasts