Livre / Éloge de l’attraction. Capter, capturer, captiver : critique

Publié par Jacques Demange le 1 juillet 2019

Synopsis : L’attraction n’est-elle que le côté divertissant du cinéma ? Comment, dès lors, justi­fier sa présence manifeste dans les oeuvres des très grands cinéastes ? À commencer par trois ­films puissants de Kubrick : 2001, Orange mécanique et Barry Lyndon qui viennent respectivement, capter, capturer, captiver le spectateur pour le transporter jusqu’au seuil d’un ailleurs où il vibrera d’émotions. Cet essai veut forger théoriquement ces trois modalités de l’attraction et montrer comment elles nous permettent de mieux appréhender le phénomène de la fiction et la question de l’art au cinéma.

♥♥♥♥

 

Attraction - livre

Éloge de l’attraction. Capter, capturer, captiver

La question de l’attraction (entre motif narratif et dynamique formelle) est devenue l’une des clés d’entrée pour comprendre les enjeux historiques et esthétique du cinéma des premiers temps. Sous l’impulsion de différentes recherches (et en particulier celles d’André Gaudreault), la problématique de l’attraction est donc revenue au premier plan, entraînant dans son sillage de nouvelles publications à l’image du présent ouvrage qui cherche à élargir les limites historiques de son objet d’étude. En reprenant à son compte le caractère spectaculaire propre à la forme attractionnelle, Patrick Brun, docteur en Arts et sciences de l’Art, psychologue-clinicien, et déjà auteur de Poétique(s) du cinéma (L’Harmattan, 2003), propose une analyse marquée par son orientation ouvertement esthétique. La formulation de deux concepts généraux (« l’attraction centrifuge » et « l’attraction centripète » articulées autour de trois puissances agissantes :capter, capturer et captiver) permet le décryptage de plans (La Jetée), de séquences (2001, l’Odyssée de l’Espace ; Orange mécanique ; Barry Lindon ; Shining ; Psychose) ou de films entiers (Gerry ; Birdman) communément marqués par une dimension sensorielle. Car c’est la posture du spectateur qu’interroge principalement l’auteur. Porté par une volonté impressionniste, l’écrit cherche à décrire les émotions primaires produites par la mise en scène filmique sur l’intellect et la sensibilité du public. Si la valeur conceptuelle de l’ouvrage est certaine, on regrettera que le corpus choisi, s’étendant des années 1960 à nos jours, se réduise principalement à des productions proches du cinéma expérimental. À l’exception de la mention de Spectre et des films de Kubrick, qui occupent ici une place centrale, l’auteur aurait pu élargir son champ d’expertise à des œuvres ou à des genres plus populaires (le film d’action par exemple qui aurait parfaitement illustré les qualités de l’ « attraction centrifuge »). De la même manière, on aurait souhaité la présence de plus longs développements sur l’évolution technologique du cinéma, notamment ceux du numérique qui ont indéniablement transformé le spectacle cinématographique et les attractions qui lui sont consubstantiellement attachées. Ces petites lacunes n’enlèvent pourtant rien à la réussite de cet essai qui par son érudition et sa volonté de (re)découverte présente un indéniable intérêt théorique.

 

 

 

  • ÉLOGE DE L’ATTRACTION. CAPTER, CAPTURER, CAPTIVER
  • Auteur : Patrick Brun
  • Éditions : L’Harmattan
  • Collection : Champs visuels
  • Date de parution : 27 mai 2019
  • Format : 166 pages
  • Tarif : 18 €

Commentaires

A la Une

Austin Butler incarnera Elvis Presley dans le biopic réalisé par Baz Luhrmann

Le réalisateur de Moulin Rouge a enfin trouvé l’acteur qui tiendra le rôle principal de son biopic sur le King,… Lire la suite >>

Babylon : Brad Pitt et Emma Stone pressentis dans le prochain Damien Chazelle

Damien Chazelle aurait prévu de s’entourer de Brad Pitt et d’Emma Stone, qu’il retrouverait après La La Land, pour Babylon,… Lire la suite >>

Un trailer pour The King’s Man : Première Mission

La genèse des Kingsman, l’organisation britannique, sera dévoilée dans un film dérivé dont le premier trailer vient d’être mis en… Lire la suite >>

Lashana Lynch incarnera une espionne 007 dans le prochain James Bond

L’actrice britannique Lashana Lynch incarnera Nomi, une espionne 007, dans le prochain James Bond, avec Daniel Craig.      … Lire la suite >>

Christoph Waltz de retour dans le rôle de Blofeld dans Bond 25

L’acteur Christoph Waltz incarnera de nouveau l’antagoniste Ernst Stavro Blofeld, ennemi juré de James Bond et grand adorateur de chats… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 SPIDER-MAN : FAR FROM HOME 1 370 178 1 1 370 178
2 TOY STORY 4 926 491 2 2 432 170
3 IBIZA 300 924 1 300 924
4 YESTERDAY 215 264 1 215 264
5 PARASITE 134 542 5 1 110 526
6 ALADDIN 106 764 7 2 261 240
7 MEN IN BLACK : INTERNATIONAL 103 988 4 882 778
8 BEAUX-PARENTS 75 339 3 432 873
9 X-MEN : DARK PHOENIX 71 312 5 1 360 369
10 MADE IN CHINA 62 339 2 235 622

Source: CBO Box office

Nos Podcasts