Livre / Éloge de l’attraction. Capter, capturer, captiver : critique

Publié par Jacques Demange le 1 juillet 2019

Synopsis : L’attraction n’est-elle que le côté divertissant du cinéma ? Comment, dès lors, justi­fier sa présence manifeste dans les oeuvres des très grands cinéastes ? À commencer par trois ­films puissants de Kubrick : 2001, Orange mécanique et Barry Lyndon qui viennent respectivement, capter, capturer, captiver le spectateur pour le transporter jusqu’au seuil d’un ailleurs où il vibrera d’émotions. Cet essai veut forger théoriquement ces trois modalités de l’attraction et montrer comment elles nous permettent de mieux appréhender le phénomène de la fiction et la question de l’art au cinéma.

♥♥♥♥

 

Attraction - livre

Éloge de l’attraction. Capter, capturer, captiver

La question de l’attraction (entre motif narratif et dynamique formelle) est devenue l’une des clés d’entrée pour comprendre les enjeux historiques et esthétique du cinéma des premiers temps. Sous l’impulsion de différentes recherches (et en particulier celles d’André Gaudreault), la problématique de l’attraction est donc revenue au premier plan, entraînant dans son sillage de nouvelles publications à l’image du présent ouvrage qui cherche à élargir les limites historiques de son objet d’étude. En reprenant à son compte le caractère spectaculaire propre à la forme attractionnelle, Patrick Brun, docteur en Arts et sciences de l’Art, psychologue-clinicien, et déjà auteur de Poétique(s) du cinéma (L’Harmattan, 2003), propose une analyse marquée par son orientation ouvertement esthétique. La formulation de deux concepts généraux (« l’attraction centrifuge » et « l’attraction centripète » articulées autour de trois puissances agissantes :capter, capturer et captiver) permet le décryptage de plans (La Jetée), de séquences (2001, l’Odyssée de l’Espace ; Orange mécanique ; Barry Lindon ; Shining ; Psychose) ou de films entiers (Gerry ; Birdman) communément marqués par une dimension sensorielle. Car c’est la posture du spectateur qu’interroge principalement l’auteur. Porté par une volonté impressionniste, l’écrit cherche à décrire les émotions primaires produites par la mise en scène filmique sur l’intellect et la sensibilité du public. Si la valeur conceptuelle de l’ouvrage est certaine, on regrettera que le corpus choisi, s’étendant des années 1960 à nos jours, se réduise principalement à des productions proches du cinéma expérimental. À l’exception de la mention de Spectre et des films de Kubrick, qui occupent ici une place centrale, l’auteur aurait pu élargir son champ d’expertise à des œuvres ou à des genres plus populaires (le film d’action par exemple qui aurait parfaitement illustré les qualités de l’ « attraction centrifuge »). De la même manière, on aurait souhaité la présence de plus longs développements sur l’évolution technologique du cinéma, notamment ceux du numérique qui ont indéniablement transformé le spectacle cinématographique et les attractions qui lui sont consubstantiellement attachées. Ces petites lacunes n’enlèvent pourtant rien à la réussite de cet essai qui par son érudition et sa volonté de (re)découverte présente un indéniable intérêt théorique.

 

 

 

  • ÉLOGE DE L’ATTRACTION. CAPTER, CAPTURER, CAPTIVER
  • Auteur : Patrick Brun
  • Éditions : L’Harmattan
  • Collection : Champs visuels
  • Date de parution : 27 mai 2019
  • Format : 166 pages
  • Tarif : 18 €

Commentaires

A la Une

The Hexagonal Hive and a Mouse in a Maze : Tilda Swinton dévoile la bande-annonce de son premier documentaire

L’actrice oscarisée Tilda Swinton, reconnue pour son talent et sa polyvalence, va faire ses débuts derrière la caméra.    … Lire la suite >>

Johnny Depp incarnera Satan et rejoint Jeff Bridges en Dieu dans le prochain Terry Gilliam

Le réalisateur britannique, ex-membre des Monty Python, débutera en janvier le tournage de son prochain long-métrage, The Carnival at the End… Lire la suite >>

Alien Romulus : la franchise revient avec une bande-annonce prenante

Après un premier teaser sobrement efficace, le nouveau long-métrage de Fede Álvarez se dévoile à travers une nouvelle affiche et… Lire la suite >>

À couteaux tirés 3 : Andrew Scott, Josh O’Connor, Cailee Spaeny et Glenn Close au casting

Le troisième opus de la saga whodunit, créée par Rian Johnson avec en vedette Daniel Craig, dévoile son titre ainsi… Lire la suite >>

Wolfs : Brad Pitt et George Clooney se retrouvent à l’écran dans cette première bande-annonce

La nouvelle réalisation de Jon Watts, derrière les trois derniers Spider-Man, se dévoile dans un trailer rafraîchissant.      … Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 UN P'TIT TRUC EN PLUS 1 235 361 5 5 800 647
2 FURIOSA : UNE SAGA MAD MAX 245 808 2 604 612
3 LA PLANETE DES SINGES : LE NOUVEAU ROYAUME 235 173 4 2 077 422
4 BLUE & COMPAGNIE 135 264 4 985 281
5 ABIGAIL 80 662 1 80 662
6 LE DEUXIEME ACTE 80 199 3 418 739
7 MEMORY 58 633 1 58 633
8 MARCELLO MIO 52 638 2 139 279
9 SALEM 44 122 1 44 122
10 BACK TO BLACK 41 573 6 1 059 951

Source: CBO Box office

Nos Podcasts