Mia Goth et Anya Taylor-Joy - Emma

Mia Goth et Anya Taylor-Joy – Emma

Adaptation consacrée à la dernière héroïne de Jane Austen, Emma, le premier film de la photographe Autumn de Wilde promet à travers ces premières images de faire honneur au personnage phare de la littérature anglaise.

 

 

 

Emma - affiche

Emma – affiche

Après l’Emma Bovary de Flaubert, c’est au tour d’Emma Woodhouse, l’entremetteuse de Jane Austen, de connaître plusieurs versions sur grand écran. La jeune femme mondaine, avide de créer des unions dans son cercle d’amis, aura notamment inspiré Amy Heckerling avec Clueless en 1995, et Douglas McGrath, qui en 1996 lui a donné les traits de Gwyneth Paltrow dans Emma, l’entremetteuse.

 

C’est désormais à la jeune Anya Taylor-Joy (The Witch, Split, Glass ou encore Peaky Blinders) de se voir confier le rôle. Créée en 1814 par l’auteure d’Orgueil et Préjugés, Emma Woodhouse est une jeune fille de 21 ans, issue de la bourgeoisie provinciale anglaise du début du XIXe siècle. Décrite comme « belle, intelligente et riche », elle s’applique à organiser des rencontres parmi les célibataires de son entourage.

 

Le trailer de la nouvelle adaptation, qui débarquera dans les salles obscures dès février 2020, est à l’image de sa réalisatrice Autumn de Wilde, photographe de groupes de rock, qui signe ici son premier film. Pourvu d’un solide casting britannique, avec Gemma Whelan (Yara Greyjoy dans Game of Thrones), Bill Nighty (The Constant Gardener, Pirates des Caraïbes), Mia Goth (Suspiria) ou encore Josh O’Connor (Doctor Who, The Crown) en têtes d’affiche, le film s’annonce comme visuel et bien rythmé.

 

L’aperçu qu’en offrent les premières images est sans appel. Dans l’écrin d’une reconstitution scrupuleuse, avec des costumes signés Alexandra Byrne (Neverland, Marie Stuart, Reine d’Écosse, Les Gardiens de la Galaxie) empreints de la fantaisie des toilettes de la Régence (1811-1820), Autumn de Wilde semble parvenir à restituer la fraîcheur et la spontanéité du style délicat, piqué d’humour de Jane Austen.

 

Avec un éclat qui peut rappeler Marie-Antoinette de Sofia Coppola, ou certains aspects de Bright Star de Jane Campion, Emma semble être une promesse élégante et pleine d’énergie.

 

Joanna Wadel

 

Commentaires

A la Une

We Are Who We Are : premier teaser pour la minisérie de Luca Guadagnino

Deux adolescents qui échangent sur les rochers d’une plage italienne. Le teaser de la première série du réalisateur de Call… Lire la suite >>

Le bassin de la Villette va accueillir un cinéma flottant

Dans le cadre de l’ouverture de la saison de Paris Plages, le bassin de la Villette sera le théâtre d’un… Lire la suite >>

La suite de Ready Player One va sortir en roman dans les prochains mois

Intitulée Ready Player Two, la suite du roman Player One paraîtra le 24 novembre prochain aux États-Unis.      … Lire la suite >>

The Hand of God : Paolo Sorrentino retourne à Naples pour son prochain film pour Netflix

Probablement dédié à l’illustre footballeur Diego Maradona, The Hand of God marque le retour du réalisateur dans sa ville natale… Lire la suite >>

I’m Thinking of Ending Things : l’intriguant thriller écrit par Charlie Kaufman pour Netflix

Le scénariste adepte des histoires sinueuses a écrit et réalisé l’adaptation du roman horrifique I’m Thinking of Ending Things de… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 LA BONNE EPOUSE 126 691 17 507 224
2 LES PARFUMS 121 018 1 121 018
3 EN AVANT 86 495 18 769 385
4 DE GAULLE 75 074 18 791 823
5 L'OMBRE DE STALINE 55 652 3 140 532
6 INVISIBLE MAN 43 454 19 715 734
7 THE DEMON INSIDE 32 818 3 83 050
8 L'APPEL DE LA FORET 25 662 20 1 229 062
9 NOUS, LES CHIENS... 24 040 3 46 153
10 10 JOURS SANS MAMAN 22 575 20 1 151 800

Source: CBO Box office

Nos Podcasts