Donald Trump

Donald Trump

En moquant le triomphe de Bong Joon-ho aux Oscars, le président des États-Unis a suscité l’affliction, mais aussi permis aux distributeurs de Parasite de réagir en laissant parler leur créativité.

 

 

 

Bong joon-ho

Bong Joon-ho (Parasite) – Oscars 2020

La séquence a déjà été visionnée dans le monde entier. Lors d’un rassemblement le 20 février dans le Colorado, Donald Trump s’est encore illustré, offrant à ses partisans un décryptage personnel de la cérémonie des Oscars, qui a récompensé Parasite de Bong Joon-ho.

 

Si le point de vue du président américain sur Hollywood, – qui ne le porte pas vraiment dans son cœur -, est peu surprenant, ce dernier s’est particulièrement attardé sur la victoire du film sud-coréen :

 

« À quel point les Oscars étaient-ils mauvais cette année ?  […]  Le gagnant est… un film de la Corée du Sud ! […] Nous avons assez de problèmes avec la Corée du Sud en matière de commerce. En plus de cela, ils lui donnent le meilleur film de l’année ? », a-t-il fustigé, acquiescé par la foule. Sans surprise encore, celui qui brigue un nouveau mandat préfère en revenir aux bons vieux classiques américains, « Retournons à Autant en emporte le vent. Pouvons-nous revenir à Autant en emporte le vent, s’il vous plaît ? », a-t-il ajouté, à nouveau soutenu par son public.

 

Une saillie gratuite dont Trump a le secret, et qui n’a pas manqué d’irriter nombre de cinéphiles, mais surtout d’amuser les distributeurs du long-métrage, qui a remporté quatre Oscars et ressort actuellement en Europe dans une version noir et blanc et bientôt en IMAX. En commençant par Neon, qui distribue Parasite aux États-Unis. Le compte Twitter de la société a répondu avec ironie, en citant la vidéo : « Understandable, he can’t read » (Compréhensible, il ne peut pas lire), faisant référence aux sous-titres du film. Un message approuvé par plus de 180.000 internautes.

 

Les homologues français de Neon ne sont pas en reste. Puisque le distributeur national, The Jokers, a également répondu au président sur le réseau social, parodiant l’affiche du film en couvrant la tête des protagonistes avec des masques à l’effigie de Donald Trump, et un slogan « From South Covfefe with love », un clin d’œil au tweet incompréhensible du chef d’état américain. Pour couronner le tout, ces derniers ont rajouté un petit jeu de mot pour agrémenter leur message « ImPEACH him ! », pour rappeler la procédure de destitution dont faisait l’objet l’actuel locataire de la Maison Blanche – avant d’être acquitté par le Sénat américain.

 

Pour cette même raison, Brad Pitt en a aussi pris pour son grade. N’appréciant pas que l’acteur ait soutenu sa destitution lors de son discours de remerciement en recevant sa statuette pour son rôle dans Once Upon A Time… in Hollywood, Donald Trump au cours du même événement, l’a qualifié de « petit prétentieux ». Le message est clair, pour Trump, le cinéma est politique, ou il n’a pas lieu d’être.

 

 

 

Commentaires

A la Une

Confinement : le CNC adopte des mesures d’urgence et autorise la diffusion anticipée de 31 films en VOD

Ce 2 avril, le CNC a fait connaître une liste de mesures palliatives pour endiguer la crise de l’audiovisuel et… Lire la suite >>

Nicole Kidman bientôt dans une série Amazon adaptée d’un roman de Janelle Brown

La star hollywoodienne va jouer l’une des deux héroïnes du prochain livre de Janelle Brown, Pretty Things, à paraître chez… Lire la suite >>

Confinement : les courts de ArtFX du Festival de Clermont-Ferrand 2020 à découvrir en ligne

Le festival propose aux retardataires de rattraper l’édition de février 2020 en publiant chaque semaine, exceptionnellement pendant le confinement, une salve… Lire la suite >>

Confinement : Samuel L. Jackson se met à la poésie avec « Stay The F**k at Home »

En narrateur bien inspiré, Samuel L. Jackson se transforme en conteur pour égayer vos soirées de confinement.      … Lire la suite >>

Peninsula : un premier teaser explosif pour la suite de Dernier train pour Busan

Les premières images de Peninsula de Yeon Sang-ho montrent Séoul ravagée par l’épidémie de zombies, plongée dans le chaos.  … Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 LA BONNE EPOUSE 171 000 1 171 000
2 EN AVANT 94 057 2 609 438
3 DE GAULLE 83 266 2 595 179
4 INVISIBLE MAN 59 311 3 620 402
5 RADIOACTIVE 36 738 1 36 738
6 L'APPEL DE LA FORET 34 114 4 1 179 087
7 10 JOURS SANS MAMAN 26 608 4 1 107 557
8 LE CAS RICHARD JEWELL 25 649 4 773 799
9 SONIC LE FILM 24 216 5 2 062 770
10 DARK WATERS 22 173 3 270 545

Source: CBO Box office

Nos Podcasts