Donald Trump

Donald Trump

En moquant le triomphe de Bong Joon-ho aux Oscars, le président des États-Unis a suscité l’affliction, mais aussi permis aux distributeurs de Parasite de réagir en laissant parler leur créativité.

 

 

 

Bong joon-ho

Bong Joon-ho (Parasite) – Oscars 2020

La séquence a déjà été visionnée dans le monde entier. Lors d’un rassemblement le 20 février dans le Colorado, Donald Trump s’est encore illustré, offrant à ses partisans un décryptage personnel de la cérémonie des Oscars, qui a récompensé Parasite de Bong Joon-ho.

 

Si le point de vue du président américain sur Hollywood, – qui ne le porte pas vraiment dans son cœur -, est peu surprenant, ce dernier s’est particulièrement attardé sur la victoire du film sud-coréen :

 

« À quel point les Oscars étaient-ils mauvais cette année ?  […]  Le gagnant est… un film de la Corée du Sud ! […] Nous avons assez de problèmes avec la Corée du Sud en matière de commerce. En plus de cela, ils lui donnent le meilleur film de l’année ? », a-t-il fustigé, acquiescé par la foule. Sans surprise encore, celui qui brigue un nouveau mandat préfère en revenir aux bons vieux classiques américains, « Retournons à Autant en emporte le vent. Pouvons-nous revenir à Autant en emporte le vent, s’il vous plaît ? », a-t-il ajouté, à nouveau soutenu par son public.

 

Une saillie gratuite dont Trump a le secret, et qui n’a pas manqué d’irriter nombre de cinéphiles, mais surtout d’amuser les distributeurs du long-métrage, qui a remporté quatre Oscars et ressort actuellement en Europe dans une version noir et blanc et bientôt en IMAX. En commençant par Neon, qui distribue Parasite aux États-Unis. Le compte Twitter de la société a répondu avec ironie, en citant la vidéo : « Understandable, he can’t read » (Compréhensible, il ne peut pas lire), faisant référence aux sous-titres du film. Un message approuvé par plus de 180.000 internautes.

 

Les homologues français de Neon ne sont pas en reste. Puisque le distributeur national, The Jokers, a également répondu au président sur le réseau social, parodiant l’affiche du film en couvrant la tête des protagonistes avec des masques à l’effigie de Donald Trump, et un slogan « From South Covfefe with love », un clin d’œil au tweet incompréhensible du chef d’état américain. Pour couronner le tout, ces derniers ont rajouté un petit jeu de mot pour agrémenter leur message « ImPEACH him ! », pour rappeler la procédure de destitution dont faisait l’objet l’actuel locataire de la Maison Blanche – avant d’être acquitté par le Sénat américain.

 

Pour cette même raison, Brad Pitt en a aussi pris pour son grade. N’appréciant pas que l’acteur ait soutenu sa destitution lors de son discours de remerciement en recevant sa statuette pour son rôle dans Once Upon A Time… in Hollywood, Donald Trump au cours du même événement, l’a qualifié de « petit prétentieux ». Le message est clair, pour Trump, le cinéma est politique, ou il n’a pas lieu d’être.

 

 

 

Commentaires

A la Une

David Gulpilil, du contrechamp au plein cadre

Emporté à l’âge de 68 ans par un cancer du poumon ce 29 novembre 2021, l’acteur australien aborigène David Gulpilil… Lire la suite >>

Stephen Sondheim, compositeur d’images

Disparu le 26 novembre 2021, le compositeur et parolier Stephen Sondheim a su marquer de sa personnalité certaines des plus… Lire la suite >>

Le Dernier Duel : Ridley Scott rejette l’échec sur les millenials et leurs smartphones

Un peu plus d’un mois après la sortie du Dernier Duel, Ridley Scott explique l’insuccès de son drame historique par… Lire la suite >>

Ridley Scott donne des nouvelles des séries Alien et Blade Runner

Au micro de la BBC, Ridley Scott a confirmé la progression du développement des séries adaptées de ses films à… Lire la suite >>

Oppenheimer : Les enjeux du prochain film de Christopher Nolan

La pandémie, qui a stoppé le monde sur près de deux ans, a également provoqué le divorce entre Christopher Nolan… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 LES BODIN'S EN THAILANDE 580 181 1 580 181
2 ALINE 301 206 2 896 417
3 LES ETERNELS 209 800 3 1 455 865
4 ON EST FAIT POUR S'ENTENDRE 158 922 1 158 922
5 AMANTS 136 003 1 136 003
6 MOURIR PEUT ATTENDRE 83 764 7 3 892 174
7 AFFAMES 75 483 1 75 483
8 MARATHON ONE PIECE 1000 LOGS 69 460 1 69 460
9 VENOM : LET THERE BE CARNAGE 63 113 5 1 586 933
10 ILLUSIONS PERDUES 60 444 5 752 693

Source: CBO Box office

Nos Podcasts