Oscars 2020 : Parasite crée la surprise et domine la Cérémonie

Publié par Joanna Wadel le 10 février 2020
Oscars 2020

Oscars 2020

Contre toute attente, la 92e cérémonie des Oscars a récompensé Parasite, devenu le premier métrage non-anglophone à être sacré Meilleur film. Second, 1917 de Sam Mendes domine le palmarès technique, tandis que Joker offre à Joaquin Phoenix sa statuette tant attendue. Voici le palmarès complet des Oscars 2020.

 

 

 

Oscars 2020 - Courtesy The Academy

Oscars 2020 – Courtesy The Academy

Graal des professionnels du cinéma, les Oscars ont été décernés cette nuit du 9 février pour la 92e fois de l’Histoire, à Los Angeles. Nommés le 13 janvier par l’Académie, Parasite, 1917, Once Upon a Time… in Hollywood et Joker ont mené la danse, grands favoris de cette saison de remise des prix.

 

Avec 6 nominations Parasite de Bong Joon-Ho s’est largement imposé et repart avec 4 prestigieuses statuettes, dont celles du Meilleur film et du Meilleur réalisateur. Une victoire surprenante bien que le film, Palme d’or 2019, a déjà été primé à 27 reprises notamment pour son scénario, sa distribution et sa direction.

 

Récompensé de 3 Oscars, dont ceux de la Meilleure photographie et des Meilleurs effets visuels, 1917 termine second. Le drame de Sam Mendes, dont la qualité avait été saluée d’un Golden Globe pour sa réalisation, et de 7 BAFTA, devance de peu Once Upon a Time… in Hollywood (2 Oscars dont Meilleurs décors et direction artistique) et Le Mans 66 de James Mangold, pourtant peu cité jusqu’ici (2 Oscars, Meilleur montage de son et Meilleur montage).

 

Seule réalisatrice à se hisser dans le peloton de tête, Greta Gerwig et sa revisite des Filles du Docteur March n’a guère séduit, excepté pour ses costumes. Idem pour Scandale de Jay Roach, qui hérite de l’Oscar des Meilleures coiffures et maquillages. Un prix mérité et attendu. Peu primé, Jojo Rabbit, la tendre satire de Taika Waititi a surpris, remportant le Meilleur scénario adapté. Marriage Story de Noah Baumbach a offert à Netflix sa seule statuette de la soirée, celle de son actrice Laura Dern. The Irishman et Les Deux papes ont été délaissés, tandis que leurs têtes d’affiches Joe Pesci et Anthony Hopkins étaient absents.

 

Du côté des acteurs, les performances de Joaquin Phoenix (Meilleur acteur dans un premier rôle pour Joker), et Renée Zellwegger (Meilleure actrice dans un premier rôle pour Judy), ont été ovationnées. Nommée comme Meilleure actrice et Meilleure actrice dans un second rôle, Scarlett Johansson repart bredouille, au profit de Laura Dern, son premier Oscar. La comédienne honorée la veille aux Independent Spirit Awards officialise sa « Dernaissance », une reconnaissance tardive après ses débuts en 1985 chez David Lynch.

 

Quant à Brad Pitt, dont le rôle dans Once Upon a Time… lui avait déjà valu 6 prix, s’est vu remettre l’Oscar du Meilleur acteur dans un second rôle. Une récompense tardive mais amplement méritée. C’est la première statuette que reçoit l’acteur de sa carrière pour sa qualité d’interprète, il avait déjà été reconnu en tant que producteur.

 

Sacré Meilleur film international, Parasite confirme son essor fulgurant, devançant Les Misérables de Ladj Ly, son concurrent français. La fin d’un parcours international glorieux pour le premier film du cinéaste nommé aux César et soutenu par Mathieu Kassovitz. Alors que Douleur et Gloire a été couronné aux Goya, Pedro Almodovar est reparti les mains vides.

 

À l’animation, les votants ont préféré le charme de Toy Story 4 à l’émouvant J’ai perdu mon corps de Jérémy Clapain. Le Français Bruno Collet qui concourrait pour le Meilleur court-métrage avec Mémorable s’est également incliné devant Hair Love de Matthew A. Cherry, l’histoire craquante d’un papa qui tente de dompter les cheveux de sa fille.

 

Dépourvue de présentateur pour la deuxième année consécutive, la cérémonie a débuté à deux heures du matin (20 heures outre-Atlantique) en musique avec un show de Janelle Monae, qui ornée d’une couronne de fleurs rappelant Midsommar, a invité le parterre de stars à donner de la voix – avec plus ou moins de succès. En discours d’ouverture, Steve Martin et Chris Rock n’ont pas hésité à parler du « manque de vagins » et des Noirs bien cachés parmi les nommés. Une réalité difficile à nier, qu’avait pointée Joaquin Phoenix aux BATFA.

 

 

 

 

 

 

 

 

Le sacre de Bong Joon-ho 

 

Agréable coup de théâtre, alors que Joker, Once Upon a Time… et 1917 étaient donnés gagnants, Parasite a effectué une percée inattendue dans le palmarès, raflant les titres du Meilleur scénario original, Meilleur film international, Meilleur réalisateur et Meilleur film pour Bong Joon-Ho. Un véritable sacre pour le Sud-Coréen, sans précédent pour le pays dans l’Histoire des Oscars.

 

Le cinéaste a tenu à saluer Martin Scorsese, citant ses propres mots : « Quand j’étais jeune et que j’étudiais le cinéma, il y avait un dicton que j’avais ancré profondément dans mon cœur », a-t-il commencé, avant de citer son modèle « ‘Le plus personnel est le plus créatif ‘ cela nous vient de Martin Scorsese. ». C’est la première fois qu’un film non-anglophone obtient la statuette tant convoitée.

 

Sororité et femmes à l’honneur 

 

Le Girl power était de mise durant la soirée, et ce depuis le tapis rouge, où Nathalie Portman arborait une cape Dior brodée de noms des réalisatrices « boudées » par l’Académie. Venues remettre l’Oscar de la Meilleure musique, Sigourney Weaver, Gal Gadot et Brie Larson s’en sont donné à cœur joie, évoquant la création d’un Fight Club dont les perdants devraient justifier de « ce que c’est d’être une femme réalisatrice ». « Toutes les femmes sont des super-héroïnes », s’est exclamée Weaver.

 

Autre fait marquant, la cheffe Eímear Noone a été première femme de l’Histoire des Oscars à diriger l’orchestre de la cérémonie. Déjà récompensée à quatre reprises, la compositrice Hildur Guðnadóttir a triomphé pour la bande-originale de Joker, l’emportant sur de grands noms tels que John Williams et Alexandre Desplat.

 

Eminem et Elton John en live

 

Les bêtes de scène étaient réunies pour cette 92e édition. La surprise musicale du soir revient à Eminem. Le rappeur a fait irruption pour un live inédit, entonnant Lose Yourself, son titre phare et chanson d’8 Mile, oscarisée en 2003. Une performance qui a réveillé l’assemblée, et enflammé les réseaux. Elton John, primé pour la Meilleure chanson originale a offert une version du titre gagnant, I’m Gonna love me again (Rocketman). Le tout dans un décor travaillé aux couleurs extravagantes des costumes du chanteur.

 

Retrouvez à présent la liste complète du palmarès et des nommés, catégorie par catégorie.

 

 

PALMARÈS OSCARS 2020

MEILLEUR FILM

  1. Le Mans 66
  2. The Irishman
  3. Jojo Rabbit
  4. Joker
  5. Les Filles du Docteur March
  6. Marriage Story
  7. Once Upon A Time… in Hollywood
  8. Parasite
  9. 1917

MEILLEUR RÉALISATEUR

  1. Martin Scorsese pour The Irishman
  2. Todd Phillips pour Joker
  3. Sam Mendes pour 1917
  4. Quentin Tarantino pour Once Upon A Time… in Hollywood
  5. Bong Joon-Ho pour Parasite

MEILLEUR ACTEUR

  1. Antonio Banderas pour Douleur et Gloire
  2. Leonardo DiCaprio pour Once Upon a Time… in Hollywood
  3. Adam Driver pour Marriage Story
  4. Joaquin Phoenix pour Joker
  5. Jonathan Pryce pour Les Deux Papes

MEILLEURE ACTRICE

  1. Cynthia Erivo pour Harriet
  2. Scarlett Johansson pour Marriage Story
  3. Saoirse Ronan pour Les Filles du Docteur March
  4. Charlize Theron pour Scandale
  5. Renée Zellweger pour Judy

MEILLEUR ACTEUR DANS UN SECOND RÔLE

  1. Tom Hanks pour A Beautiful Day in The Neighborhood
  2. Anthony Hoptkins pour Les Deux Papes
  3. Al Pacino pour The Irishman
  4. Joe Pesci pour The Irishman
  5. Brad Pitt pour Once Upon A Time… in Hollywood

MEILLEURE ACTRICE DANS UN SECOND RÔLE

  1. Kathy Bates pour Richard Jewell
  2. Laura Dern pour Marriage Story
  3. Scarlett Johansson pour Jojo Rabbit
  4. Florence Pugh pour Les Filles du Docteur March
  5. Margot Robbie pour Scandale

MEILLEUR SCÉNARIO ORIGINAL

  1. Rian Johnson pour À couteaux tirés
  2. Noah Baumbach pour Marriage Story
  3. Sam Mendes et Krysty Wilson-Cairns pour 1917
  4. Quentin Tarantino pour Once Upon A Time… In Hollywood
  5. Bong Joon-Ho et Han Jin Won pour Parasite

MEILLEUR SCÉNARIO ADAPTÉ

  1. The Irishman
  2. Jojo Rabbit
  3. Joker
  4. Les Filles du Docteur March
  5. Les Deux Papes

MEILLEURS DÉCORS ET DIRECTION ARTISTIQUE

  1. The Irishman
  2. Jojo Rabbit
  3. 1917
  4. Once Upon A Time… in Hollywood
  5. Parasite

MEILLEURS COSTUMES

  1. Sandy Powell et Christopher Peterson pour The Irishman
  2. Mayes C.Rubeo pour Jojo Rabbit
  3. Mark Bridges pour Joker
  4. Jacqueline Durran pour Les Filles du Docteur March
  5. Arianne Phillips pour Once Upon A Time… in Hollywood

MEILLEURS MAQUILLAGES ET COIFFURES

  1. Scandale
  2. Joker
  3. Judy
  4. Maléfique : Le Pouvoir du Mal
  5. 1917

MEILLEURE PHOTOGRAPHIE

  1. Rodrigo Prieto pour The Irishman
  2. Lawrence Sher pour Joker
  3. Jarin Blaschke pour The Lighthouse
  4. Roger Deakins pour 1917
  5. Robert Richardson pour Once Upon A Time… in Hollywood

MEILLEUR MONTAGE

  1. Michael McCusker et Andrew Buckland pour Le Mans 66
  2. Thelma Shoonmaker pour The Irishman
  3. Tom Eagles pour Jojo Rabbit
  4. Jeff Groth pour Joker
  5. Yang Jinmo pour Parasite

MEILLEUR MONTAGE DE SON

  1. Donald Sylvester pour Le Mans 66
  2. Alan Robert Murray pour Joker
  3. Oliver Tarney et Rachael Tate pour 1917
  4. Wylie Stateman pour Once Upon A Time… in Hollywood
  5. Matthew Wood et David Acord pour Star Wars : L’Ascension de Skywalker

MEILLEUR MIXAGE DE SON

  1. Ad Astra
  2. Le Mans 66
  3. Joker
  4. 1917
  5. Once Upon A Time… in Hollywood

MEILLEURS EFFETS VISUELS

  1. Avengers : Endgame
  2. The Irishman
  3. Le Roi Lion
  4. 1917
  5. Star Wars : L’Ascension de Skywalker

MEILLEURE CHANSON ORIGINALE

  1. « I can’t let you throw yourself away » de Toy Story 4
  2. « I’m Gonna love me again » de RocketMan
  3. « I’m standing with you » de Breakthrough
  4. « Into the unknown » de La Reine des Neiges 2
  5. « Stand up » de Harriett

MEILLEURE MUSIQUE DE FILM

  1. Hildur Guðnadóttir pour Joker
  2. Alexandre Desplat pour Les Filles du Docteur March
  3. Randy Newman pour Marriage Story
  4. Thomas Newman pour 1917
  5. John Williams pour Star Wars : L’Ascension de Skywalker

MEILLEUR FILM INTERNATIONAL

  1. Corpus Christi (Pologne)
  2. Honeyland (Macédoine du Nord)
  3. Les Misérables (France)
  4. Douleur et Gloire (Espagne)
  5. Parasite (Corée du Sud)

MEILLEUR FILM D’ANIMATION

  1. Dragons 3 : Le monde caché
  2. J’ai perdu mon corps
  3. Klaus
  4. Monsieur Link
  5. Toy Story 4

MEILLEUR DOCUMENTAIRE

  1. American Factory
  2. The Cave
  3. The Edge of Democracy
  4. Honeyland
  5. For Sama

MEILLEUR COURT-MÉTRAGE DE FICTION (EN LIVE ACTION)

  1. Brotherhood
  2. Nefta Football Club
  3. The Neighbors’ Window
  4. Saria
  5. A Sister

MEILLEUR COURT-MÉTRAGE D’ANIMATION

  1. Dcera
  2. Hair Love
  3. Kitbull
  4. Mémorable
  5. Sister

MEILLEUR COURT-MÉTRAGE DOCUMENTAIRE

  1. In the Abscence
  2. Learning to skateboard in a Warzone (If you’re a girl)
  3. Life Overtakes Me
  4. Louis Superman
  5. Walk Run Cha-Cha

Commentaires

A la Une

Les cinémas rouvriront à partir du 22 juin

C’est désormais officiel, le gouvernement a annoncé ce 28 mai la reprise d’activité des cinémas pour le 22 juin prochain…. Lire la suite >>

Cannes 2020 : la sélection officielle dévoilée le 3 juin

La liste des cinquante films labellisés Cannes 2020 sera révélée le 3 juin prochain depuis l’UGC Normandie, et diffusée en… Lire la suite >>

Killers of The Flower Moon : Apple pourrait hériter du nouveau Scorsese

La plateforme de streaming d’Apple serait sur le point d’ajouter le prochain long-métrage de Martin Scorsese à son catalogue. Une… Lire la suite >>

Labyrinthe : Scott Derrickson réalisera la suite du film culte de Jim Henson

Le long-métrage TriStar porté par David Bowie se dote d’une suite dirigée par Scott Derrickson, près de trente-quatre ans après… Lire la suite >>

Blue Movie, le porno satirique que Stanley Kubrick a manqué de réaliser

Le réalisateur d’Orange Mécanique s’est vu un jour proposer de porter à l’écran un récit parodique sur l’industrie pornographique, l’histoire… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 LA BONNE EPOUSE 171 000 1 171 000
2 EN AVANT 94 057 2 609 438
3 DE GAULLE 83 266 2 595 179
4 INVISIBLE MAN 59 311 3 620 402
5 RADIOACTIVE 36 738 1 36 738
6 L'APPEL DE LA FORET 34 114 4 1 179 087
7 10 JOURS SANS MAMAN 26 608 4 1 107 557
8 LE CAS RICHARD JEWELL 25 649 4 773 799
9 SONIC LE FILM 24 216 5 2 062 770
10 DARK WATERS 22 173 3 270 545

Source: CBO Box office

Nos Podcasts