Martin Scorsese Leonardo DiCaprio et Robert de Niro

Martin Scorsese, Leonardo DiCaprio et Robert de Niro

Des bruits de couloir laissent entendre que le budget croissant du western de Martin Scorsese avec Leonardo DiCaprio et Robert De Niro refroidirait Paramount, et que le projet pourrait rejoindre le calendrier de Netflix.

 

 

 

Après sa fresque historique The Irishman, distribué par Netflix et peu récompensé durant cette saison de prix, Martin Scorsese a confié plus tôt ce mois-ci s’atteler à son nouveau projet. L’adaptation du livre Killers of The Flower Moon du journaliste David Grann, un thriller avec Robert De Niro et Leonardo DiCaprio, les deux acteurs fétiches du cinéaste. Le réalisateur projette de tourner depuis au moins trois ans ce film qui aborde le sort d’Amérindiens, les Osages, et les crimes dont ils ont été victimes après avoir été parqués sur des terres d’Oklahoma riches en pétrole. Des événements se déroulant au début des années 1920, mis au jour par une enquête du FBI.

 

Dans son entretien accordé aux Cahiers du Cinéma paru dans le numéro de février, Scorsese est revenu sur le long-métrage censé être en pré-production depuis novembre et dont le tournage devrait débuter le mois prochain. Il a notamment révélé les rôles attribués aux deux stars, De Niro jouant William Hale, « roi des collines Osages » autoproclamé, reconnu coupable de nombreux meurtres, et DiCaprio héritant du « rôle principal ». Et s’il promet que ce nouvel opus produit par Paramount sera riche, brossant nombre de problématiques de l’Histoire des États-Unis à cette période clé, une ombre au tableau semble se dessiner.

 

Selon certaines rumeurs relayées sur Twitter et notamment colportées par Richard Rushfield, éditeur en chef de la newsletter dédiée aux potins artistiques d’Hollywood The Ankler, le budget croissant du film atteindrait déjà les 225 millions de dollars. Une somme colossale sur laquelle Paramount émettrait quelques réserves. Pour cette même raison, explique l’auteur, Martin Scorsese pourrait confier son projet à Netflix, comme il l’avait fait pour The Irishman, également très coûteux en effets spéciaux (150 millions de budget).

 

Le scepticisme présumé du studio peut s’expliquer par le flop de Silence, avant-dernière fiction scorsesienne, avec Andrew Garfield et Adam Driver en prêtres jésuites portugais du XVIIe siècle, sortie en 2016. Le cinéaste de 77 ans avait déjà rencontré des difficultés pour faire produire son film, – des réserves qu’il attribue au thème de la religion. Distribué à 46 millions de dollars, Silence n’en a finalement rapporté que 23, soit la moitié. Un facteur qui selon BFM Business aurait contribué au départ du PDG de Paramount, Brad Grey, en 2017.

 

Mais l’histoire entre la société de production et le réalisateur italo-américain ne limite pas à ces accrocs. En effet, leur collaboration a permis à quelques succès scorsesiens de voir le jour, comme Shutter Island, Le Loup de Wall Street, ou encore Hugo Cabret. Les deux partenaires peuvent encore trouver un terrain d’entente.

 

 

Commentaires

A la Une

Call Me By Your Name : le réalisateur confirme la suite avec le casting du premier film au complet

La pépite aux allures de dolce vita oscarisée pour son scénario en 2018, va bien connaître une suite sur grand… Lire la suite >>

Hollywood : premières images de la minisérie Netflix de Ryan Murphy

La nouvelle série progressiste du créateur de Glee et American Horror Story sera consacrée à un groupe de talents dans… Lire la suite >>

Confinement : le CNC adopte des mesures d’urgence et autorise la diffusion anticipée de 31 films en VOD

Ce 2 avril, le CNC a fait connaître une liste de mesures palliatives pour endiguer la crise de l’audiovisuel et… Lire la suite >>

Nicole Kidman bientôt dans une série Amazon adaptée d’un roman de Janelle Brown

La star hollywoodienne va jouer l’une des deux héroïnes du prochain livre de Janelle Brown, Pretty Things, à paraître chez… Lire la suite >>

Confinement : les courts de ArtFX du Festival de Clermont-Ferrand 2020 à découvrir en ligne

Le festival propose aux retardataires de rattraper l’édition de février 2020 en publiant chaque semaine, exceptionnellement pendant le confinement, une salve… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 LA BONNE EPOUSE 171 000 1 171 000
2 EN AVANT 94 057 2 609 438
3 DE GAULLE 83 266 2 595 179
4 INVISIBLE MAN 59 311 3 620 402
5 RADIOACTIVE 36 738 1 36 738
6 L'APPEL DE LA FORET 34 114 4 1 179 087
7 10 JOURS SANS MAMAN 26 608 4 1 107 557
8 LE CAS RICHARD JEWELL 25 649 4 773 799
9 SONIC LE FILM 24 216 5 2 062 770
10 DARK WATERS 22 173 3 270 545

Source: CBO Box office

Nos Podcasts