La Communion de Jan Komasa : critique

Publié par Erica Farges le 5 mars 2020

Synopsis : Daniel, 20 ans, se découvre une vocation spirituelle dans un centre de détention pour la jeunesse mais le crime qu’il a commis l’empêche d’accéder aux études de séminariste. Envoyé dans une petite ville pour travailler dans un atelier de menuiserie, il se fait passer pour un prêtre et prend la tête de la paroisse. L’arrivée du jeune et charismatique prédicateur bouscule alors cette petite communauté conservatrice.

♥♥♥♥

 

La Communion - affiche

La Communion – affiche

Inspiré d’un fait divers, La Communion était, à l’instar de Parasite et Les Misérables, en lice pour l’Oscar du Meilleur film étranger cette année. De l’histoire vraie, Jan Komasa et le scénariste-journaliste Mateusz Pacewicz ont seulement conservé l’élément du jeune homme qui s’est fait passer pour un prêtre pendant trois mois dans une petite commune rurale polonaise s’avérant même plus convaincant que son prédécesseur. Bien que peu connu et rarement commenté, ce phénomène des prêtres imposteurs est assez courant dans le monde entier. En Espagne, un homme a même officié sans aucune formation séminariste pendant douze ans avant d’être démasqué ! À l’événement réel, couvert par Pacewicz au moment des faits, le réalisateur et le scénariste ajoutent des composantes dramatiques, tels que le passé criminel et carcéral de Daniel (Bartosz Bielenia) ainsi que la tragédie qui a tué plusieurs habitants du village juste avant l’arrivée du faux prêtre. Outre Bartosz Bielenia (1983, série diffusée sur Netflix), l’acteur principal qui campe parfaitement le rôle de ce meurtrier converti à la foi pendant son séjour de plusieurs années en centre de détention, La Communion possède des atouts de réalisation indéniables. Cette performance qui fait ressortir l’ambigüité et les contradictions du personnage résonne avec le ton du long-métrage construit entièrement sur un jeu de contrastes et de dissonances.

 

La Communion

La Communion

 

La mise en scène en décor naturel ponctue l’ambiance feutrée de moments de violence extrême. L’idée d’opposition se retrouve également dans les mouvements de caméra. Les séquences en milieu carcéral sont majoritairement tournées caméra à l’épaule et épousent les mouvements de Daniel, tandis qu’un cadre fixe est utilisé le reste du temps. Ceci crée une tension et une oppression permanentes qui rappellent constamment le risque que la fraude soit révélée au grand jour. Au-delà, de cette évocation constante de l’enjeu, la rigidité du cadre enferme les personnages dans leur solitude et montre l’isolement de ce petit village au sein d’une Pologne fragmentée. Autre disparité, malgré un sujet qui prêtait plutôt à un traitement dramatique, on bascule souvent vers la comédie. Les situations engendrées par l’utilisation d’une fausse identité, ainsi que l’immense écart entre l’ancienne vie du protagoniste et ses nouvelles fonctions, servent de ressorts comiques.

 

La Communion

La Communion

 

Par cette réalisation contrastée, l’écueil d’un point de vue tout noir ou tout blanc est évité, amenant inversement plusieurs questionnements. Quelle est la pertinence de l’enseignement en séminaire que reçoivent les futurs prêtes ? Que signifie vraiment la croyance ? Est-ce qu’aller à l’Église rend notre foi authentique ? Sur quels préceptes se fonde le dogme chrétien officiel ? Jusqu’où un acte, le plus abominable qu’il soit, définit un individu ? La rédemption est-elle toujours possible ? Malgré leur résonance universelle, toutes ces interrogations viennent surtout bousculer la structure sociale sur laquelle repose la Pologne, pays à majorité écrasante catholique et considérée comme l’un des plus pratiquant d’Europe.

 

 

 

  • LA COMMUNION (Corpus Christi)
  • Sortie salles : 4 mars 2020
  • Réalisation : Jan Komasa
  • Avec : Bartosz Bielenia, Eliza Rycembel, Aleksandra Konieczna, Tomasz Zietek, Leszek Lichota, Lukasz Simlat, Lidia Bogacz, Barbara Kurzaj, Bogdan Brzyski, Juliusz Chrzastowski, Andrzej Franczyk
  • Scénario : Mateusz Pacewicz
  • Production : Leszek Bodzak, Aneta Cebula-Hickinbotham, Malgorzata Jurczak, Marta Kraus, Anna Limbach-Uryn, Patrice Nezan, Jakub Szurmiej, Laurent Versini, Piotr Walter, Manuel Rougeron, Frederic Berardi, Marek Jastrzebski
  • Photographie : Piotr Sobocinski Jr.
  • Montage : Przemyslaw Chruscielewski
  • Décors : Marek Zawierucha
  • Costumes : Dorota Roqueplo
  • Musique : Evgueni Galperine et Sacha Galperine
  • Distribution : Bodega Films
  • Durée : 1h58

 

Commentaires

A la Une

L’actrice et chanteuse Olivia Newton-John est décédée à l’âge de 73 ans

La célèbre interprète de Sandy Olsson dans la comédie musicale Grease a poussé son dernier souffle des suites d’un long… Lire la suite >>

L’Exorciste : Le producteur Jason Blum donne des nouvelles du remake

À l’occasion du Festival international du film de Locarno où il devrait recevoir le prix du Meilleur producteur indépendant, Jason… Lire la suite >>

Les femmes prennent de l’importance dans les films de mafieux

Alors que Prime Vidéo a récemment sorti l’intégralité des épisodes de Bang Bang Baby, de nombreux films et séries utilisent… Lire la suite >>

White Noise : Adam Driver dans la comédie noire du réalisateur de Marriage Story

Le prochain film de Noah Baumbach, sur une terrifiante et hilarante famille américaine d’aujourd’hui, avec Adam Driver, aura droit à… Lire la suite >>

The Veil : Elisabeth Moss à la tête de la nouvelle série du créateur de Peaky Blinders

Alors que la saison 5 de The Handmaid’s Tale est attendue pour la rentrée, l’actrice Elisabeth Moss est annoncée dans… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 BULLET TRAIN 460 136 1 460 136
2 LES MINIONS 2 : IL ETAIT UNE FOIS GRU 251 426 5 3 145 264
3 THOR : LOVE AND THUNDER 250 210 4 2 379 227
4 KRYPTO ET LES SUPER-ANIMAUX 222 730 2 556 091
5 TOP GUN : MAVERICK 165 278 11 5 877 276
6 DUCOBU PRESIDENT ! 132 886 4 870 163
7 MENTEUR 109 332 4 694 419
8 L'ANNEE DU REQUIN 79 534 1 79 534
9 LA NUIT DU 12 54 557 4 296 044
10 JOYEUSE RETRAITE 2 52 910 3 300 700

Source: CBO Box office

Nos Podcasts