ADN de Maiwenn

ADN de Maïwenn

Cinq ans après Mon roi, Maïwenn est de retour à la réalisation avec ADN, un drame familial et intimiste, avec Fanny Ardant, Louis Garrel et Marine Vacth.

 

 

 

ADN de Maiwenn

ADN de Maïwenn

Ce premier trailer promet une œuvre à l’image des précédentes de Maïwenn : forte, émouvante et pleine de sincérité. Une fois de plus, l’actrice-réalisatrice s’attaque à des thématiques délicates entre la question du deuil et de la transmission, la quête identitaire et l’exploration de ses origines. Le tout traité avec une pointe d’humour et de légèreté.

 

En plus d’assurer la mise en scène de son nouveau long-métrage, Maïwenn y incarne également le premier rôle : celui de Neige, une mère divorcée de trois enfants qui doit affronter la mort d’Emir, son grand-père algérien dont elle était très proche, et qui l’a élevée et protégée de la toxicité de ses parents. Le décès de ce pilier de la famille va déclencher une tempête familiale. Neige va faire face à une profonde crise identitaire et vouloir comprendre et connaître son ADN.

 

Pour ce film coécrit avec Mathieu Demy, Maïwenn s’est entourée d’un casting solide. À ses côtés, Fanny Ardant dans le rôle de la mère égocentrique, Louis Garrel, qui prêtera ses traits à François, l’ami de Neige, et qui viendra apporter un contrepoint comique à l’ambiance générale du film. On retrouvera également Marine Vacth (L’amant double, Jeune et Jolie), le metteur en scène Alain Françon et le jeune Dylan Robert, révélé au grand public pour son rôle dans Shéhérazade qui lui va valu le César du meilleur espoir masculin.

 

À l’occasion d’un entretien avec Télérama, Maïwenn s’est confiée sur son enfance et les relations complexes qu’elle entretenait avec ses parents. Elle évoque également son grand-père, dont elle reconnaît s’être beaucoup inspirée pour le film, et sa volonté de renouer avec l’Algérie. Un cinquième long-métrage qui s’annonce donc très personnel.

 

Produit par Why Not Productions et distribué par Le Pacte, ADN a reçu le label Cannes 2020 et est présenté au festival de Deauville. Il est attendu sur les écrans le 28 octobre 2020.

 

Commentaires

A la Une

Blacula revient d’entre les morts dans une nouvelle version

La MGM et les producteurs Deon Taylor et Roxanne Avent Taylor préparent une relecture de Blacula, classique de l’horreur et… Lire la suite >>

Colin Farrell et Rachel Weisz dans une relecture du mythe œdipien de Todd Solondz

Après The Lobster de Yorgos Lanthimos, Colin Farrell et Rachel Weisz vont se retrouver dans le nouveau film cauchemardesque et… Lire la suite >>

Zoë Kravitz passe à la réalisation avec Pussy Island

Zoë Kravitz fera ses débuts derrière la caméra avec Pussy Island, qui mettra en vedette Channing Tatum dans la peau… Lire la suite >>

Wild West : le nouveau vivier français du cinéma de genre

Cette nouvelle société de production, installée dans le sud-ouest de la France, va se consacrer entièrement aux films et séries… Lire la suite >>

Ned Beatty, acteur dans Délivrance, Network et Superman, nous a quittés

Disparu le 13 juin 2021 à l’âge de 83 ans, c’est en tant que second rôle que Ned Beatty se… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 CONJURING : SOUS L'EMPRISE DU DIABLE 665 476 1 665 476
2 NOMADLAND 125 027 1 125 027
3 LE DISCOURS 121 740 1 121 740
4 THE FATHER 93 583 3 385 143
5 ADIEU LES CONS 88 201 34 1 683 963
6 DEMON SLAYER - KIMETSU NO YAIBA - LE FILM :... 49 311 4 659 599
7 TOM & JERRY 42 542 4 461 621
8 NOBODY 41 594 2 122 034
9 LES BOUCHETROUS 41 435 3 189 754
10 CHACUN CHEZ SOI 40 025 2 129 066

Source: CBO Box office

Nos Podcasts