Les Éternels de Chloé Zhao : critique

Publié par Jacques Demange le 3 novembre 2021

Synopsis : Depuis l’aube de l’humanité, les Éternels, un groupe de héros venus des confins de l’univers, protègent la Terre. Lorsque les Déviants, des créatures monstrueuses que l’on croyait disparues depuis longtemps, réapparaissent mystérieusement, les Éternels sont à nouveau obligés de se réunir pour défendre l’humanité.

♥♥♥♥♥

 

Les Eternels - affiche

Les Eternels – affiche

C’est peu dire que l’on attendait beaucoup des Éternels. Au-delà de l’adaptation d’une nouvelle saga Marvel, le film profitait de la présence de la réalisatrice oscarisée Chloé Zhao, par ailleurs créditée comme coscénariste, preuve de son implication en amont dans le processus créatif de l’œuvre. Les Éternels devait en ce sens emblématiser le renouveau du film du super-héros, prolongeant la récente réhabilitation des figures féminines que ce soit derrière ou devant la caméra. Rapidement pourtant, la production oblige le cinéphile à revoir ses attentes à la baisse. La tentation d’affilier le premier chapitre de cette nouvelle franchise aux précédents films de Zhao n’aboutit qu’à des appels du pied un peu poussifs. Certes, la représentation du groupe de super-héros pourrait renvoyer au motif de la communauté chère à la réalisatrice de Nomadland (2020), tandis que la valeur légendaire qui imprègne son récit n’est pas sans rappeler les références mythologiques qui nourrissaient The Rider (2017). On retiendra encore le souffle épique de ces plans larges sur des paysages naturels que l’on peut sans trop de peine considérer comme la principale signature de Zhao. Mais ces constats demeurent des détails bien vite dépassés par la logique interne de la machine Marvel. Toutes les micro-révolutions du scénario sont ainsi largement dominées par la description d’une lutte cosmique qui se constitue comme le principal et quasi-unique argument du film.

 

Les Eternels

Les Éternels de Chloé Zhao

 

Bien que la caractérisation des personnages profite d’un traitement original, affirmant une vraie volonté de bousculer les catégories établies (de la couleur de peau au genre sexuel), ces différences s’assument autant qu’elles se diluent dans la déclinaison de codes trop connus pour réellement surprendre. Si dans un récent entretien avec nos confrères de Télérama, la cinéaste a pu arguer que certains éléments techniques (les mouvements de caméra) ou de composition (recours à une lumière naturelle pour certaines séquences) lui avaient permis d’imprimer son identité sur la fabrique uniformisée des productions Disney, il reste difficile de considérer Les Éternels comme un blockbuster d’auteur.

 

Des batailles dopées aux effets spéciaux aux répliques humoristiques ponctuant les combats, il apparaît évident que Zhao n’est pas parvenue à imposer son rythme au grand huit commandité par le studio aux grandes oreilles. Si l’écurie Marvel semble bel et bien avoir accepté le changement, celui-ci demeure à la surface car, du seul point de vue artistique, la prise de risque affirme clairement ses limites.

 

Les Eternels de Chloe Zhao

Les Éternels de Chloé Zhao

 

Faudra-t-il alors se tourner vers le petit écran pour enfin voir apparaître le changement ? La série WandaVision (Jac Schaeffer, 2021) semble sur ce point montrer la voie. Du côté des salles obscures, Les Éternels rejoue le semi-échec de Black Widow (Cate Shortland, 2021), principalement portée par l’excellente interprétation de Scarlett Johansson. Dans le cas de Zhao, ce constat demeure plus frustrant encore, car c’est l’adaptation forcée d’un style qui prend forme devant nos yeux. Reste la force artificielle du spectacle pyrotechnique qui convaincra sans doute les inconditionnels de Marvel.

 

 

 

  • LES ÉTERNELS (The Eternals)
  • Sortie salles : 3 novembre 2021
  • Réalisation : Chloé Zhao
  • Avec : Salma Hayek, Angelina Jolie, Harish Patel, Dan Stevens, Harry Styles, Gemma Chan, Richard Madden, Kumail Nanjiani, Lia McHugh, Brian Tyree Henry, Lauren Ridloff, Barry Keoghan, Don Lee, Kit Harington, Haaz Sleiman, Zain al-Rafeea, Gil Birmingham
  • Scénario : Chloé Zhao et Patrick Burleigh
  • Production : Kevin Feige et Nate Moore
  • Photographie : Ben Davis
  • Musique : Ramin Djawadi
  • Montage : Craig Wood et Dylan Tichenor
  • Décors : Eve Stewart
  • Costumes : Sammy Sheldon
  • Distribution : The Walt Disney Company France
  • Durée : 156 minutes

 

Commentaires

A la Une

Disclaimer : Cate Blanchett et Kevin Kline dans une série d’Alfonso Cuarón

Apple continue d’attirer de grands noms sur sa plateforme de streaming en offrant une série à Alfonso Cuarón qui dirigera… Lire la suite >>

Renfield : Nicolas Cage en comte Dracula

Universal continue à développer son Dark Universe en s’attaquant au célèbre vampire avec Nicolas Cage et Nicholas Hoult.    … Lire la suite >>

David Gulpilil, du contrechamp au plein cadre

Emporté à l’âge de 68 ans par un cancer du poumon ce 29 novembre 2021, l’acteur australien aborigène David Gulpilil… Lire la suite >>

Stephen Sondheim, compositeur d’images

Disparu le 26 novembre 2021, le compositeur et parolier Stephen Sondheim a su marquer de sa personnalité certaines des plus… Lire la suite >>

Le Dernier Duel : Ridley Scott rejette l’échec sur les millenials et leurs smartphones

Un peu plus d’un mois après la sortie du Dernier Duel, Ridley Scott explique l’insuccès de son drame historique par… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 ENCANTO, LA FANTASTIQUE FAMILLE MADRIGAL 526 906 1 526 906
2 LES BODIN'S EN THAILANDE 330 688 2 910 869
3 HOUSE OF GUCCI 293 474 1 293 474
4 ALINE 191 109 3 1 087 526
5 LES ETERNELS 123 205 4 1 579 070
6 RESIDENT EVIL : BIENVENUE A RACCOON CITY 110 288 1 110 288
7 ON EST FAIT POUR S'ENTENDRE 102 040 2 260 962
8 DE SON VIVANT 90 106 1 90 106
9 SUPREMES 77 095 1 77 095
10 AMANTS 72 186 2 208 189

Source: CBO Box office

Nos Podcasts