César 2023 : le grand triomphe de La nuit du 12

Publié par CineChronicle le 25 février 2023
Palmares Cesar 2023

Cesar 2023 : Dominik Moll (La Nuit du 12), Benoît Magimel (Pacifiction), Virginie Efira (Revoir Paris), David Fincher (César d’Honneur)

Ce 24 février, la 48ème nuit des César s’est tenue à l’Olympia. Une cérémonie tranquille après plusieurs années houleuses, principalement marquée par le triomphe du thriller policier de Dominik Moll, La Nuit du 12, qui remporte six récompenses dont celle du meilleur film.

 

 

 

Cesar 2023 - affiche

César 2023 – affiche

Après quelques années de confusion semées par la crise sanitaire, les scandales sexistes, la remise en cause du fonctionnement de l’Académie et l’atmosphère maussade d’une édition 2022 marquée par le deuil de Gaspard Ulliel et le début du conflit en Ukraine, l’organisation des César a cette fois encore opté pour la sobriété.

 

L’acteur Tahar Rahim, qui présidait cette 48ème cérémonie, a ouvert les festivités par un discours dénué de toute controverse politique, véritable déclaration d’amour au cinéma, dans lequel il n’a pas manqué de souligner le rôle essentiel du public à la fabrique des films. Public d’ailleurs convié sur scène à ses côtés pour lancer la ronde des récompenses.

 

Pour la première fois, neuf personnalités se sont relayées pour annoncer les vainqueurs : une cérémonie rythmée par des performances inégales et parfois un brin poussives. On retiendra surtout l’hommage émouvant de Charlotte Gainsbourg à son père et le plaisir de voir ainsi ressuscités les décors de l’inoubliable Belle et la Bête de Jean Cocteau. Hommages rendus aussi à Jean-Luc Godard, Jacques Perrin, et Jean-Louis Trintignant qui nous ont quittés l’année passée.

 

Derrière l’apparence globale plutôt détendue de la soirée, les sketchs des artistes et discours des primés ont toutefois laissé poindre l’inquiétude déjà annoncée par le discours d’ouverture : une quasi-paranoïa des défenseurs du cinéma en salle, face aux géants des plateformes de streaming qui rassemblent de plus en plus de spectateurs. Alors que la fréquentation des salles est en hausse depuis le déconfinement, les principaux acteurs du cinéma français semblent se soucier d’un certain manque de réponse de la part du public.

 

Un autre spectre plane toujours sur l’Académie des César : la question de la représentation. Différents intervenants y ont fait allusion, notamment au sujet de la place des femmes. On déplore d’autant plus la nomination de certaines qu’aucune n’a décroché le César de la meilleure réalisation depuis que Tonie Marshall l’a remporté la première en l’an 2000.

 

Vainqueur annoncé de cette cérémonie, La Nuit du 12 de Dominik Moll remporte le César dans six des dix catégories où il était nommé, dont la meilleure réalisation et le meilleur film. L’équipe du film, émue, se réjouit d’ailleurs du succès d’une œuvre qui dénonce la misogynie et remercie « la vraie Clara » qui a inspiré le livre de Pauline Guéna, 18.3 : Une année à la PJ.

 

Parmi les succès escomptés, L’Innocent brille timidement avec le César de la meilleure actrice dans un second rôle, décerné à Noémie Merlant pour une prestation comique qui détonne dans sa filmographie, ainsi que le César du meilleur scénario original.

 

Pacifiction décroche quant à lui le prix de la meilleure photo et permet à Benoît Magimel de remporter celui du meilleur acteur pour la deuxième fois consécutive – du jamais vu aux César !

 

Malgré l’absence regrettable des Enfants des autres de Rebecca Zlotowski parmi les nommés, Virginie Efira est sacrée meilleure actrice pour Revoir Paris, première récompense obtenue en dix-huit ans de carrière. Elle dédie ce trophée à la réalisatrice Alice Winocour, elle aussi écartée des nominations et salue le travail des autres actrices en compétition.

 

Nommés respectivement dans six et huit catégories, le récit des attentats de 2015 Novembre et le vibrant En Corps repartent tous deux bredouille. Saint Omer d’Alice Diop, déjà récompensé par un Lion d’or à Venise, s’en tire honorablement avec le César du Meilleur premier film.

 

Le biopic Simone, le voyage du siècle s’est également illustré en raflant les César des meilleurs costumes et meilleurs décors pour le travail de précision opéré par les équipes dans cette retranscription historique.

 

Peu évoqué par les pronostiques, À plein temps d’Éric Gravel s’est lui aussi distingué en remportant les prix du meilleur montage et de la meilleure bande originale. Pour la première fois de l’histoire des César, ce dernier a d’ailleurs été remis à une femme, Irène Drésel, cinquième compositrice nommée dans cette catégorie depuis que la cérémonie existe.

 

Sans surprise, le très immersif Notre-Dame brûle repart avec le César des effets visuels. Celui de l’animation a pour sa part récompensé Ma famille afghane : un prix encourageant pour un film moins largement diffusé que ses concurrents en lisse.

 

Dans la catégorie des films étrangers, le thriller espagnol As Bestas tire son épingle du jeu au milieu de sérieux compétiteurs déjà tous primés à Cannes.

 

On notera aussi la remise d’un César d’honneur à David Fincher pour l’ensemble de sa carrière. Pour l’occasion, son ami et acolyte Brad Pitt s’est joint aux réjouissances et lui a offert un discours plein d’humour.

 

Si les disparités restent prégnantes, si certains films dominent ostensiblement la compétition au détriment d’autres qui, par défaut, s’en retrouvent purement et simplement écartés, cette 48ème nuit des César semble malgré tout emprunter la voie de l’apaisement et d’une possible conciliation. Reste à espérer que toute la « grande famille du cinéma français » soit véritablement amenée à prendre part à la fête dans les années qui viennent.

 

Aésane Geeraert

 

PALMARÈS CÉSAR 2023

César du meilleur film

  1. Les Amandiers
  2. En corps
  3. L’Innocent
  4. La Nuit du 12
  5. Pacifiction – Tourment sur les îles

 

César de la meilleure réalisation

  1. Cédric Klapisch pour En corps
  2. Louis Garrel pour L’Innocent
  3. Cédric Jimenez pour Novembre
  4. Dominik Moll pour La Nuit du 12
  5. Albert Serra pour Pacifiction – Tourment sur les îles

 

César de la meilleure actrice

  1. Fanny Ardant dans Les Jeunes Amants
  2. Juliette Binoche dans Ouistreham
  3. Laure Calamy dans A plein temps
  4. Virginie Efira dans Revoir Paris
  5. Adèle Exarchopoulos dans Rien à foutre

 

César du meilleur acteur

  1. Jean Dujardin dans Novembre
  2. Louis Garrel dans L’Innocent
  3. Vincent Macaigne dans Chronique d’une liaison passagère
  4. Benoît Magimel dans Pacifiction – Tourment sur les îles
  5. Denis Ménochet dans Peter von Kant

 

César de la meilleure actrice dans un second rôle

  1. Judith Chemla dans Le Sixième Enfant
  2. Anaïs Demoustier dans Novembre
  3. Anouk Grinberg dans L’Innocent
  4. Lyna Khoudri dans Novembre
  5. Noémie Merlant dans L’Innocent

 

César du meilleur acteur dans un second rôle

  1. François Civil dans En corps
  2. Bouli Lanners dans La Nuit du 12
  3. Micha Lescot dans Les Amandiers
  4. Pio Marmaï dans En corps
  5. Roschdy Zem dans L’Innocent

 

César du meilleur espoir féminin

  1. Marion Barbeau dans En corps
  2. Guslagie Malanda dans Saint Omer
  3. Rebecca Marder dans Une jeune fille qui va bien
  4. Nadia Tereszkiewicz dans Les Amandiers
  5. Mallory Wanecque dans Les Pires

 

César du meilleur espoir masculin

  1. Bastien Bouillon dans La Nuit du 12
  2. Stefan Crepon dans Peter von Kant
  3. Dimitri Doré dans Bruno Reidal, confession d’un meurtrier
  4. Paul Kircher dans Le Lycéen
  5. Aliocha Reinert dans Petite nature

 

César du meilleur film d’animation

  1. Ernest et Célestine – Le voyage en Charabie réalisé par Jean-Christophe Roger et Julien Chheng
  2. Ma famille afghane réalisé par Michaela Pavlatova
  3. Le Petit Nicolas, qu’est-ce qu’on attend pour être heureux ? réalisé par Amandine Fredon et Benjamin Massoubre

 

César du meilleur film documentaire

  1. Allons enfants réalisé par Thierry Demaizière et Alban Turlai
  2. Les Années Super 8 réalisé par Annie Ernaux et David Ernaux-Briot
  3. Le Chêne réalisé par Laurent Charbonnier et Michel Seydoux
  4. Jane par Charlotte réalisé par Charlotte Gainsbourg
  5. Retour à Reims [Fragments] réalisé par Jean-Gabriel Périot

 

César du meilleur premier film

  1. Bruno Reidal, Confessions d’un meurtrier réalisé par Vincent Le Port
  2. Falcon Lake réalisé par Charlotte Le Bon
  3. Les Pires réalisé par Lise Akoka et Romane Guéret
  4. Saint Omer réalisé par Alice Diop
  5. Le Sixième enfant réalisé par Léopold Legrand

 

César du meilleur film étranger

  1. As Bestas deRodrigo Sorogoyen
  2. Close de Lukas Dhont
  3. La Conspiration du Caire de Tarik Saleh
  4. EO de Jerzy Skolimowski
  5. Sans filtre de Ruben Östlund

 

César du meilleur scénario original

  1. Eric Gravel pour A plein temps
  2. Valeria Bruni-Tedeschi, Noémie Lvovsky et Agnès de Sacy pour Les Amandiers
  3. Cédric Klapisch et Santiago Amigorena pour En corps
  4. Louis Garrel, Tanguy Viel et Naïla Guiguet pour L’Innocent
  5. Alice Diop, Amrita David et Marie NDiaye pour Saint Omer

 

César de la meilleure adaptation

  1. Michel Hazanavicius pour Coupez !
  2. Thierry de Peretti et Jeanne Aptekman pour Enquête sur un scandale d’Etat
  3. Gilles Marchand et Dominik Moll pour La Nuit du 12

 

César de la meilleure musique originale

  1. Irène Drésel pour A plein temps
  2. Alexandre Desplat pour Coupez !
  3. Grégoire Hetzel pour L’Innocent
  4. Olivier Marguerit pour La Nuit du 12
  5. Marc Verdaguer et Joe Robinson pour Pacifiction – Tourment sur les îles
  6. Anton Sanko pour Les Passagers de la nuit

 

César du meilleur son

  1. Cyril Moisson, Nicolas Moreau et Cyril Holtz pour En corps
  2. Laurent Benaïm, Alexis Meynet et Olivier Guillaume pour L’Innocent
  3. Cédric Deloche, Alexis Place, Gwénnolé Leborgne et Marc Doisne pour Novembre
  4. François Maurel, Olivier Mortier et Luc Thomas pour La Nuit du 12
  5. Jordi Ribas, Benjamin Laurent et Bruno Tarrière pour Pacifiction – Tourment sur les îles

 

César de la meilleure photo

  1. Julien Poupard pour Les Amandiers
  2. Alexis Kavyrchine pour En corps
  3. Patrick Ghairineghelli pour La Nuit du 12
  4. Artur Tort pour Pacifiction – Tourment sur les îles
  5. Claire Mathon pour Saint Omer

 

César du meilleur montage

  1. Mathilde Van Moortel pour A plein temps
  2. Anne-Sophie Bion pour En corps
  3. Pierre Deschamps pour L’Innocent
  4. Laure Gardette pour Novembre
  5. Laurent Rouan pour La Nuit du 12

 

César des meilleurs costumes

  1. Caroline de Vivaise pour Les Amandiers
  2. Pierre-Jean Larroque pour Couleurs de l’incendie
  3. Emmanuelle Youchnovski pour En attendant Bojangles
  4. Corinne Bruand pour L’Innocent
  5. Praxedès de Villalonga pour Pacifiction – Tourment sur les îles
  6. Gigi Lepage pour Simone, le voyage du siècle

 

César des meilleurs décors

  1. Emmanuelle Duplay pour Les Amandiers
  2. Sebastian Birchler pour Couleurs de l’incendie
  3. Michel Barthélémy pour La Nuit du 12
  4. Sebastian Vogler pour Pacifiction – Tourment sur les îles
  5. Christian Marti pour Simone, le voyage du siècle

 

César des meilleurs effets visuels

  1. Guillaume Marien pour Les Cinq Diables
  2. Sébastien Rame pour Fumer fait tousser
  3. Laurens Hermann pour Notre-Dame brûle
  4. Mikaël Tanguy pour Novembre
  5. Marco del Bianco pour Pacifiction – Tourment sur les îles

 

César du meilleur film de court métrage de fiction

  1. Haut les cœursréalisé par Adrian Moyse Dullin
  2. Partir un jour réalisé par Amélie Bonnin
  3. Le Roi David réalisé par Lila Pinell
  4. Les Vertueuses réalisé par Stéphanie Halfon

 

César du meilleur film de court métrage documentaire

  1. Churchill, Polar Bear Townréalisé parAnnabelle Amoros
  2. Ecoutez le battement de nos imagesréalisé parAudrey Jean-Baptiste Et Maxime Jean-Baptiste
  3. Maria Schneider, 1983 réalisé par Elisabeth Subrin

 

César du meilleur film de court métrage d’animation

  1. Câline réalisé parMargot Reumont
  2. Noir-Soleilréalisé parMarie Larrivé
  3. La Vie sexuelle de mamie réalisé parUrška Djukić et Emilie Pigeard

 

César d’honneur

  1. David Fincher pour l’ensemble de sa carrière

Commentaires

A la Une

Beetlejuice Beetlejuice : la nouvelle bande annonce sort de terre

La suite des aventures de Beetlejuice, le personnage emblématique de Tim Burton, se dévoile dans une bande-annonce déjantée.    … Lire la suite >>

Bugonia : Yorgos Lanthimos, Emma Stone et Jesse Plemons de nouveau réunis

Le trio, actuellement en France pour la promotion de Kinds of Kindness, en compétition au 77e du festival de Cannes,… Lire la suite >>

The Ploughmen : Ed Harris va réaliser un film noir avec Owen Teague, Nick Nolte et Bill Murray

L’acteur et réalisateur adaptera le roman de Kim Zupan, avec Owen Teague, Nick Nolte et Bill Murray devant la caméra,… Lire la suite >>

Les Linceuls : Premier teaser pour le nouveau cauchemar de David Cronenberg

Présenté en compétition au festival de Cannes, le film met en scène Vincent Cassel et Diane Kruger dans un étrange… Lire la suite >>

Kathryn Bigelow s’associe à Netflix pour son prochain long-métrage

Les équipes de Netflix ont confirmé cette semaine lors de leur présentation aux annonceurs que la réalisatrice Kathryn Bigelow travaillait… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 UN P'TIT TRUC EN PLUS 1 310 277 3 3 433 739
2 LA PLANETE DES SINGES : LE NOUVEAU ROYAUME 633 463 2 1 566 193
3 BLUE & COMPAGNIE 284 442 2 737 655
4 LE DEUXIEME ACTE 242 657 1 242 657
5 BACK TO BLACK 115 316 4 960 934
6 THE FALL GUY 98 633 3 544 960
7 FRERES 81 369 4 584 559
8 LES INTRUS 80 889 1 80 889
9 LE TABLEAU VOLE 65 547 3 270 286
10 N'AVOUE JAMAIS 48 191 4 513 920

Source: CBO Box office

Nos Podcasts