Série / Franklin : critique

Publié par CineChronicle le 20 mai 2024

Synopsis : À 70 ans, sans formation diplomatique, Benjamin Franklin convainc la France, une monarchie absolue, de financer l’éclosion de la démocratie américaine. Grâce à sa notoriété, son charisme et son ingéniosité, il déjoue espions britanniques, informateurs français et collègues hostiles, tout en découvrant la vie à la Cour de Louis XVI, ses codes et ses plaisirs. Il orchestre l’alliance franco-américaine de 1778 et la paix avec l’Angleterre en 1783. Auteur et signataire de la Déclaration d’indépendance, Benjamin Franklin est l’un des Pères fondateurs des États-Unis, et une figure majeure de l’histoire moderne.

♥♥♥♥

 

Franklin - affiche Apple TV

Franklin – affiche Apple TV

Franklin, la nouvelle série exclusive de la plateforme Apple TV+, plonge les spectateurs dans l’effervescence diplomatique du XVIIIe siècle, au cœur des relations franco-américaines, à l’aube de la naissance des États-Unis. Incarné avec brio par Michael Douglas, Benjamin Franklin se révèle sous un jour inédit. Le récit propose une perspective captivante d’un moment crucial de la carrière de cet inventeur et homme politique de génie, tout en offrant une réflexion pertinente sur les jeux de pouvoir et les relations internationales de cette époque. La grande histoire et les petites se mêlent dans un récit qui s’attache à relater aussi fidèlement que possible les évènements. L’arrivée de Franklin, les élans démocratiques du marquis de La Fayette, les négociations officieuses à la bougie, absolument tout respire l’authenticité dans cette reconstitution proprement fascinante de la fin du XVIIIe siècle. Alors que la monarchie française vit ses derniers soubresauts, le Nouveau Monde fascine à la cour comme dans les rues de Paris. Franklin, véritable chien dans un jeu de quilles, fait une entrée fracassante dans la capitale et impose d’emblée sa légende et une aura…électrique ! Sous les acclamations, telle une rock star, il agace autant qu’il envoute. L’acteur chevronnée Michael Douglas apporte une profondeur et une humanité à ce personnage historique. Sa performance permet de redécouvrir Benjamin Franklin non seulement comme l’homme de savoir et le patriote que l’on connaît, mais aussi comme une figure complexe et perspicace, naviguant entre les intrigues et les subtilités de la cour française.

 

Michael Douglas - Franklin Credit Apple TV

Michael Douglas – Franklin / Crédit Apple TV+

 

Les autres membres du casting proposent des compositions tout aussi soignées, à commencer par Thibault de Montalembert dans le rôle du Comte de Vergennes et l’excellent Eddie Marsan (Une belle fin) en John Adams (futur deuxième président des États-Unis). Ludivine Sagnier, Assaad Bouab ou encore Jeanne Balibar (géniale Barbara dans le film de Mathieu Amalric) brillent également, le tout servi par de savoureux dialogues, en anglais et en français dans le texte. Les difficultés de compréhension entre les deux langues sont très intelligemment mises en avant, et certains échanges se révèlent particulièrement piquants.

 

Les aspirants historiens retrouveront tout le sel des grands personnages de l’époque, comme Louis XVI et sa célèbre passion pour les serrures ou encore le caractère androgyne du Chevalier d’Éon – illustré par un très bel échange avec Franklin : “Que suis-je ? Je suis…une réalité qui n’a pas encore de nom”.

 

La série se compose principalement d’échanges entre les aristocrates et nobles décideurs de l’époque, et il est quelque peu regrettable néanmoins que le peuple soit totalement oublié du récit. Un personnage issu de ce groupe social aurait apporté un éclairage original et nouveau sur la situation du pays et sur la révolte en Amérique – nouvelle démocratie républicaine où le peuple doit justement se diriger seul.

 

Ludivine Sagnier - Franklin - Credit Apple TV

Ludivine Sagnier – Franklin / Crédit Apple TV+

 

Les décors et les costumes sont magnifiques, et constituent à la fois une plongée dans l’Histoire et un véritable régal pour les yeux, sans travestir l’univers en un monde factice. La photographie évoque les grandes fresques picturales de l’époque, entre les couleurs chaudes et le faste des compositions.

 

Le générique d’introduction est un hommage direct aux caricatures de l’époque, qui jouaient un rôle crucial dans la critique sociale et politique, notamment en ce qui concerne le roi et la monarchie. Ces dessins, souvent grossiers, visaient à ridiculiser le roi Louis XVI et les nobles, les représentant de manière grotesque pour dénoncer leurs excès et leur déconnexion avec le peuple. Et être la cible de ces moqueries était la pire des humiliations – “En France, le vice est sans conséquence, mais le ridicule est fatal ». 

 

Franklin est une mini-série qui réussit donc à captiver par son authenticité historique et ses performances remarquables, particulièrement celle de Michael Douglas. Elle aurait quand même gagné à encore faire preuve d’un peu plus d’audace. Mais si épisodes souffrent d’une certaine monotonie et d’un manque d’ampleur épique, les dialogues savoureux et les reconstitutions minutieuses offrent une immersion fascinante dans le XVIIIe siècle.

 

Christophe Laurent

 

 

 

  • FRANKLIN
  • Diffusion : Du 12 avril au 17 mai 2024 sur Apple TV+
  • Création : Stacy Schiff
  • Réalisation : Timothy Van Patten
  • Avec : Michael Douglas, Noah Jupe, Marc Duret, Daniel Mays, Ludivine Sagnier, Thibault de Montalembert, Assaâd Bouab, Eddie Marsan, Théodore Pellerin, Olivier Claverie, Tom Hughes, Jeanne Balibar
  • Scénario : Kirk Ellis et Howard Korder, d’après le livre A Great Improvisation: Franklin, France, and the Birth of America de Stacy Schiff.
  • Production : Nancy Bressolles
  • Producteurs exécutifs : Kirk Ellis, Howard Korder, Tim Van Patten, Michael Douglas, Tony Krantz, Mark Mostyn, Richard Plepler
  • Photographie : David Franco
  • Montage : Colleen Sharp
  • Décors : Benedicte Joffre
  • Costumes : Olivier Bériot
  • Musique : Jay Wadley
  • Durée : 8 x 60 minutes

 

Commentaires

A la Une

Officier et Gentleman : Un remake en préparation avec Miles Teller en tête d’affiche

L’acteur de Whiplash et de Top Gun Maverick reprendra le rôle tenu par Richard Gere dans le film original des… Lire la suite >>

Possession : Robert Pattinson s’associe au réalisateur de Smile pour un remake

L’acteur Robert Pattinson et le réalisateur des deux films Smile, Parker Finn, ont pour projet un remake du classique des… Lire la suite >>

Rebecca Ferguson et Idris Elba au casting du nouveau film de Kathryn Bigelow

Après sept ans d’attente, le retour de la réalisatrice oscarisée Kathryn Bigelow n’a jamais été aussi proche. Elle devrait accueillir… Lire la suite >>

The Hexagonal Hive and a Mouse in a Maze : Tilda Swinton dévoile la bande-annonce de son premier documentaire

L’actrice oscarisée Tilda Swinton, reconnue pour son talent et sa polyvalence, va faire ses débuts derrière la caméra.    … Lire la suite >>

Johnny Depp incarnera Satan et rejoint Jeff Bridges en Dieu dans le prochain Terry Gilliam

Le réalisateur britannique, ex-membre des Monty Python, débutera en janvier le tournage de son prochain long-métrage, The Carnival at the End… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 UN P'TIT TRUC EN PLUS 814 901 6 6 615 548
2 BAD BOYS : RIDE OR DIE 380 123 1 380 123
3 LA PETITE VADROUILLE 160 161 1 160 161
4 FURIOSA : UNE SAGA MAD MAX 129 139 3 733 751
5 LA PLANETE DES SINGES : LE NOUVEAU ROYAUME 124 678 5 2 202 100
6 BLUE & COMPAGNIE 73 907 5 1 059 188
7 ABIGAIL 40 364 2 121 026
8 LE DEUXIEME ACTE 36 950 4 455 689
9 MEMORY 28 125 2 86 758
10 MARCELLO MIO 23 269 3 162 548

Source: CBO Box office

Nos Podcasts