Sortie DVD/ La Volante de Christophe Ali et Nicolas Bonilauri: critique

Publié par Thierry Carteret le 1 janvier 2016

Synopsis : Sur la route de la maternité où il emmène sa femme, Thomas percute et tue un jeune homme. La mère de celui-ci, Marie-France, ne parvient pas à se remettre du drame. Neuf ans plus tard, elle devient la secrétaire de Thomas, qui ignore qui elle est. Peu à peu, elle s’immisce dans sa vie et sa famille, jusqu’à lui devenir indispensable.

 

♥♥♥♥♥

 

La Volante - jaquette

La Volante – jaquette

Après Le Rat (2001) et Camping Sauvage (2005), ce troisième long métrage de Christophe Ali et Nicolas Bonilauri permet à Nathalie Baye de composer une mère endeuillée par le décès accidentel de son fils et qui, sous l’apparence tranquille d’une « volante » (terme un peu désuet désignant une secrétaire intérimaire), cache une dangereuse psychopathe assoiffée de vengeance. Si le postulat de départ de ce thriller psychologique n’est pas follement original, la subtilité du jeu de Nathalie Baye parvient à rendre son personnage à la fois attachant et terrifiant. La vengeance est un plat qui se mange froid : cette maxime s’applique ici à la perfection. Le suspense, né de cette attente, enfle jusqu’à ce que le masque de cette femme trop aimable et aux manières étranges tombe, et débouche sur un violent face-à-face entre elle et le « meurtrier » de son fils, incarné par Malik Zidi (prochainement dans Made in France). La vie de ce dernier a basculé le soir où il a percuté avec sa voiture un jeune garçon. Il ignore que sa nouvelle secrétaire est la mère de la victime. Malik Zidi donne parfaitement le change à Nathalie Baye, dans un mélange de méfiance, de séduction et de soumission envers celle dont il comprend finalement assez vite les motivations. Se dessine entre eux un jeu du chat et de la souris, mais aussi de sadomasochisme, comme motivé par un désir de punition inconscient. Après une introduction aux allures de drame psychologique très classique, qui prend le temps de présenter ses personnages, La Volante dérive rapidement vers l’intrigue policière la plus noire. Les coréalisateurs s’autorisent même sur la fin des emprunts au giallo – s’inspirant spécialement de Dario Argento – en venant accentuer l’éclairage contrasté des décors, et en jouant sur la lumière, les ombres et les couleurs.

 

La VolanteLa VolanteLa VolanteLa Volante

 

On pense également à Alfred Hitchcock de Pas de Printemps pour Marnie – du propre aveu des réalisateurs. Ou bien encore à l’univers de Simenon (Le Chat, Les Fiançailles de Mr. Hire…) avec cette ambiance rurale et nocturne, dans la pluie et la grisaille. Le reste du casting constitue l’univers familial de Thomas que Marie-France veut faire voler en éclats. Johan Leysen (JEUNE ET JOLIE – chronique), son père, et Sabrina Seyvecou (CLOCLO – notre critique), sa femme, accompagnent Thomas, pris dans ses contradictions et sous l’emprise de cette étrangère qui s’invite dans leur intimité. Enfin, le jeune comédien Jean Stan Du Pac, qui incarne son fils, apparaît comme le parfait transfert du garçon disparu. Son regard trahit d’ailleurs une méfiance immédiate envers cette femme un peu trop maternelle envers lui. Au final, La Volante est une bonne surprise dans le paysage cinématographique français parfois un peu timoré ou consensuel. Il mérite une seconde chance en vidéo après une sortie en salles passée inaperçue.

 

 

DVD : Des scènes coupées, commentées par les réalisateurs, représentent l’unique supplément de cette édition. D’une quinzaine de minutes, elles permettent de clarifier la psychologie des personnages, en particulier celui de Marie-France. En choisissant de les retirer, La Volante gagne en mystère et en non-dits.

 

 

 

  • LA VOLANTE de Christophe Ali et Nicolas Bonilauri disponible en DVD et VOD à partir du 5 janvier 2016.
  • Avec : Nathalie Baye, Malik Zidi, Johan Leysen, Sabrina Seyvecou, Jean Stan Du Pac, Pierre-Alain Chapuis, Hervé Sogne, Aïssatou Diop…
  • Scénario : Christophe Ali
  • Production : Tom Dercourt
  • Photographie : Nicolas Massart
  • Montage : Ewin Ryckaert
  • Décors : Paul Rouschop
  • Costumes : Aliette Vliers
  • Musique : Jérome Lemonnier
  • Distribution / Edition : BAC Films
  • Tarifs : 19,99 € (DVD), 3,99 € (VOD)
  • Durée : 1h27
  • Sortie en salles : 2 septembre 2015

.

Commentaires

A la Une

Dracula : un teaser gore pour la nouvelle série Netflix des créateurs de Sherlock

Le nouveau teaser de la série consacrée au roi des vampires annonce une adaptation mature, à même de satisfaire les… Lire la suite >>

Du nouveau sur Twin Peaks VR

Le jeu à énigme en réalité virtuelle inspiré de la série Twin Peaks se révèle davantage dans une nouvelle bande… Lire la suite >>

Le reboot de Maman j’ai raté l’avion ! a trouvé son nouveau héros

Le petit Archie Yates a été choisi pour succéder à Macaulay Culkin dans une nouvelle version Disney + de Maman… Lire la suite >>

Dune de Denis Villeneuve : Oscar Isaac promet une version « cauchemardesque » et « viscérale »

L’acteur Oscar Isaac a confié son admiration pour la réalisation de Denis Villeneuve, et vante un remake intense et « choquant »… Lire la suite >>

Promising Young Woman : premier aperçu du thriller piquant avec Carey Mulligan

Dans ce trailer déroutant, Carey Mulligan se glisse dans la peau d’une tueuse en série qui vise les prédateurs sexuels…. Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 LA REINE DES NEIGES II 945 814 3 4 518 523
2 JUMANJI : NEXT LEVEL 785 636 1 785 636
3 LA FAMILLE ADDAMS 325 851 1 325 851
4 LE MEILLEUR RESTE A VENIR 316 885 1 316 885
5 LES MISERABLES 269 614 3 1 212 740
6 A COUTEAUX TIRES 183 408 2 467 297
7 JOYEUSE RETRAITE ! 158 870 3 923 413
8 J'ACCUSE 145 898 4 1 296 156
9 BROOKLYN AFFAIRS 117 270 1 117 270
10 LE MANS 66 97 218 4 956 719

Source: CBO Box office

Nos Podcasts