Deauville 2016/ Goat de Andrew Neel : critique

Publié par Antoine Gaudé le 6 septembre 2016

Synopsis : Se remettant d’une terrible agression, un jeune homme de 19 ans s’engage dans la confrérie de son frère afin de prouver sa virilité. Ce qu’il se passe là-bas, au nom de la « fraternité », met à l’épreuve les garçons et leurs relations de manière brutale.

♥♥♥♥

 

Goat - affiche

Goat – affiche

Le nouveau long-métrage d’Andrew Neel (King Kelly, New World Order…), adapté du roman autobiographique de Brad Land, présenté en compétition au Festival de Deauville, s’avère une déception. Goat, entendez « chèvre », nom que l’on donne aux aspirants des fraternités américaines, est un non-événement, coécrit à quatre mains avec David Gordon Green (Délire Express, Prince of TexasMANGLEHORN – notre critique) et produit par l’hyperactif et caméléon James Franco – qui s’offre pour l’occasion un caméo des plus réussis malgré tout. Ce drame enchaîne les scènes de violences gratuites entre jeunes fils à papa, à l’androgynie refoulée et aux ambitions minimes. Les rites d’initiation proférés par ces fraternités rappellent que la dignité de l’homme peut être mise à mal tant que la renommée ou le prestige suivent derrière. Ils ont beau être musclés, avoir des mâchoires carrées, ils ne sont rien, ou du moins pas grand-chose, et finissent généralement bien seuls. Mais au-delà de l’illustration d’une violence abusive et des humiliations morales, ce troisième long-métrage de Andrew Neel n’avance aucune proposition digne d’intérêt. Le traumatisme de Brad (Ben Schnetzer), vécu avant son entrée à l’université, le rend incapable de s’émanciper de l’univers malsain de la fraternité, mais le renforce dans l’idée de rejoindre le groupe. Malgré ses blessures et l’ombre de son frère, il ne remet rien en cause. Son frère aîné, Brett (Nick Jonas), membre actif de la fraternité, se sent coupable de ce qui est arrivé à son frère et lorsqu’il comprend, un peu tard, que celle-ci n’est pas bonne pour eux, le pire s’est déjà produit. Au final, Goat dresse un portrait sans conséquence et banal des fraternités. La mise en scène édifiante de son jeune cinéaste masque, à force de démonstration grossière, l’unique intérêt du film ; une jeunesse dorée en plein désarroi qui préfère la violence aux livres.

.

Antoine Gaudé

.

.

.

  • GOAT de Andrew Neel ne dispose pas encore de date de sortie en salles.
  • Avec : Nick Jonas, Ben Schnetzer, Danny Flaherty, Jake Picking, James Franco, Austin Lyon, Trent Rowland…
  • Scénario : David Gordon Green, Andrew Neel, Mike Roberts d’après l’œuvre de Brad Land
  • Production : James Franco, David Hinojosa, Vince Jolivette, Christine Vachon
  • Photographie : Ethan Palmer
  • Montage : Brad Turner
  • Décors : Akin McKenzie
  • Costumes : Sarah Mae Burton
  • Musique : Arjan Miranda
  • Durée : 1h36

.

Commentaires

A la Une

James Bond : Tom Hardy pour remplacer Daniel Craig ?

C’est la rumeur qui a affolé les internautes sur la toile ce samedi 19 septembre. L’acteur britannique pourrait être en… Lire la suite >>

Roger Carel, véritable légende du doublage, s’est éteint à 93 ans

Disparu le 11 septembre 2020, Roger Carel interpréta les voix de certains des plus grands personnages du cinéma et de… Lire la suite >>

Tatiana Maslany sera She-Hulk dans la série Disney+

L’actrice canadienne incarnera la cousine de Hulk dans la nouvelle série de la plateforme dont la réalisation a été confiée… Lire la suite >>

Madonna prépare un biopic sur sa vie

Après le succès de son album Madame X, The Queen of Pop s’apprête à écrire et réaliser un biopic sur son… Lire la suite >>

Ethan Hawke à la réalisation d’un documentaire sur Paul Newman et Joanne Woodward

La société Nook House Productions a fait appel à Ethan Hawke pour porter à l’écran la vie du couple mythique d’Hollywood.  … Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 TENET 254 391 3 1 614 471
2 LA DARONNE 130 560 1 130 560
3 LE BONHEUR DES UNS... 95 111 1 95 111
4 ANTEBELLUM 85 213 1 85 213
5 EFFACER L'HISTORIQUE 66 556 3 437 980
6 PETIT PAYS 47 234 3 220 141
7 LES NOUVEAUX MUTANTS 42 874 3 279 812
8 POLICE 39 985 2 124 667
9 ENORME 30 498 2 92 675
10 ADOLESCENTES 24 125 1 24 125

Source: CBO Box office

Nos Podcasts