Ressortie / Le crime de l’Orient-Express de Sidney Lumet : critique

Publié par Thierry Carteret le 5 avril 2018

Synopsis : En visite à Istanbul, le célèbre détective belge Hercule Poirot embarque dans l’Orient-Express, luxueux train reliant la capitale turque à Calais. Il fait connaissance avec les autres passagers : la volubile Américaine Mme Hubbard, la princesse russe Dragomiroff et sa servante Hildegarde, ou le séduisant comte hongrois Andrenyi et sa femme. Un matin, alors que le train est immobilisé sous la neige, les passagers découvrent avec effroi que M. Ratchett, antipathique homme d’affaires américain, a été froidement assassiné dans sa cabine durant la nuit. Pour Hercule Poirot, cela ne fait aucun doute : le meurtrier se trouve parmi les treize personnes à bord…

 

♥♥♥♥

 

Le crime de lOrient-Express - Agatha Christie - affiche

Le crime de l’Orient-Express – Agatha Christie – affiche

Carlotta Films ressort le 4 avril dans les salles obscures et en copie restaurée inédite quatre mémorables adaptations pour le cinéma de l’œuvre d’Agatha Christie. Premier de cette sortie, Le Crime de l’Orient-Express réalisé par Sidney Lumet (Douze hommes en colère, Un après-midi de chien, Serpico). L’une des plus célèbres histoires policières publiée en 1934 par la romancière britannique Agatha Christie bénéficie d’un casting prestigieux, avec au générique une brochettes de stars internationales : Albert Finney, Lauren Bacall, Jacqueline Bisset, Martin Balsam, Sean Connery, Ingrid Bergman, Anthony Perkins, Jean-Pierre Cassel, John Gielguld, Vanessa Redgrave, Richard Widmark et Michael York. Tout ce beau monde constitue les différents protagonistes d’une enquête à huis-clos autour du meurtre d’un homme d’affaires américain dans l’Orient-Express. Ce train de luxe créé par la Compagnie Internationale des Wagons-Lits  assurait, de 1883 jusqu’à 2009, le trajet de Paris à Vienne puis Istanbul, en passant par Venise. C’est le célèbre et génial détective belge Hercule Poirot, de retour d’une visite touristique dans la capitale de Turquie, qui va dénouer les fils de l’enquête et confondre le ou les coupables. Le huis-clos est un genre que le réalisateur Sidney Lumet maîtrise, à l’image de son inoubliable Douze hommes en colère qu’il signe en 1957. Il se montre ici parfaitement à l’aise avec l’univers et les personnages d’Agatha Christie dans cette production britannique très classieuse. Le suspense est prenant et chacun des personnages peut constituer un parfait coupable. On laisse au spectateur, qui ne connaît pas le dénouement, la surprise de la révélation finale. D’ailleurs, la grande Agatha Christie qui décéda en 1976, soit deux ans après la sortie du film, loua alors les grandes qualités de cette unique adaptation de son oeuvre. Le comédien britannique Albert Finney (Skyfall, Wolfen) compose un Hercule Poirot truculent, quoiqu’un peu caricatural dans son jeu. Face à lui, les autres acteurs sont au diapason et offrent un panel de caractères tous plus réjouissants et complexes les uns que les autres. Pour les plus marquants, on peut citer Sean Connery, le colonel Arbuthnot au tempérament bien trempé, Lauren Bacall, la très digne Madame Harriet Hubbard, Ingrid Bergman, la nurse bigote Greta Ohlsson -Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle- ou encore Anthony Perkins, le tourmenté secrétaire Hector McQueen. Grâce à son casting cinq étoiles, mais également au grand soin de détails apporté aux décors –à commencer par la superbe reconstitution du célèbre train à vapeur- et aux costumes, Le Crime de l’Orient-Express s’avère de bout en bout un pur plaisir de cinéma. Après la version insipide réalisée par Kenneth Branagh, il est bon de se replonger dans cette excellente première adaptation à travers cette ressortie en version restaurée.

 

LES MYSTÈRES D’AGATHA CHRISTIE

>> Critiques des ressorties Mort sur le NilLe miroir se brisaMeurtre au soleil <<

 

 

 

  • LE CRIME DE L’ORIENT-EXPRESS (Murder on the Orient Express)
  • Ressortie salles : 4 avril 2018
  • Version restaurée
  • Réalisation : Sidney Lumet
  • Avec : Albert Finney, Lauren Bacall, Jacqueline Bisset, Martin Balsam, Sean Connery, Ingrid Bergman, Anthony Perkins, Jean-Pierre Cassel, John Gielguld, Vanessa Redgrave, Richard Widmark, Michael York
  • Scénario : Paul Dehn, Anthony Shaffer
  • Production : John Brabourne, Richard B. Goodwin
  • Photographie : Geoffrey Unsworth
  • Montage : Anne V. Coates
  • Décors : Tony Walton
  • Costumes : Tony Walton
  • Musique : Richard Rodney Bennett
  • Distribution : Carlotta Films
  • Durée : 2h08
  • Sortie initiale : 21 novembre 1974 (Royaume-Uni) – 16 avril 1975 (France)

 

Commentaires

A la Une

Being The Ricardos : Nicole Kidman et Javier Bardem dans le prochain film d’Aaron Sorkin

Nicole Kidman et Javier Bardem sont en pourparlers pour incarner à l’écran Lucille Ball et Desi Arnaz, les interprètes de… Lire la suite >>

Danny Boyle va réaliser une série sur les Sex Pistols pour FX

Le réalisateur britannique Danny Boyle prépare pour la chaîne FX une minisérie de six épisodes centrée sur le groupe punk… Lire la suite >>

Men : le nouveau projet d’Alex Garland réunira Jessie Buckley et Rory Kinnear

Alex Garland, le réalisateur d’Ex-Machina et d’Annihilation, prépare un nouveau film sous la bannière studio A24, avec au casting Jessie Buckley… Lire la suite >>

Trailer de Locked Down : Anne Hathaway et Chiwetel Ejiofor font un casse en plein confinement

Voici la bande-annonce du nouveau film de Doug Liman, Locked Down. Tournée en plein confinement, cette comédie policière réunie un… Lire la suite >>

Rencontre avec le storyboarder Sylvain Despretz autour de son artbook Los ángeles

À l’occasion de la parution de son ouvrage, Los ángeles, Sylvain Despretz, storyboardeur sur Gladiator, La Planète des singes, Panic… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 ADIEU LES CONS 600 444 1 600 444
2 30 JOURS MAX 515 328 2 1 024 143
3 LES TROLLS 2 TOURNEE MONDIALE 469 045 2 888 619
4 POLY 458 929 1 458 929
5 PETIT VAMPIRE 155 496 1 155 496
6 MISS 113 727 1 113 727
7 PENINSULA 107 865 1 107 865
8 DRUNK 89 089 2 204 024
9 THE GOOD CRIMINAL 83 519 2 199 906
10 CALAMITY, UNE ENFANCE DE MARTHA JANE CANNARY 78 309 2 138 360

Source: CBO Box office

Nos Podcasts