Festival de Cannes

Festival de Cannes

Selon les propos de Thierry Frémaux, une édition numérique du Festival de Cannes, reporté à une date ultérieure, n’est certainement pas envisageable.

 

 

 

Alors que le bruit d’une potentielle compétition en ligne se répand depuis quelques temps, le délégué général du Festival, qui devait se tenir du 12 au 23 mai 2020, l’affirme : « (Pour) Cannes, son âme, son histoire, son efficacité, c’est un modèle qui ne fonctionnerait pas. Qu’est-ce qu’un festival numérique ? Une compétition numérique ? Nous devrions commencer par demander aux ayants droit s’ils sont d’accord », expliquait-il ce 7 avril dans les colonnes de Variety.

 

Le principal argument qui jouerait en défaveur d’une telle transposition, première dans l’histoire de l’événement cannois depuis sa création en 1946, serait le format d’exploitation : « Les réalisateurs […] sont motivés par l’idée de montrer leurs films sur grand écran et de les partager avec d’autres lors d’événements comme des festivals, et non pas pour que leurs œuvres se retrouvent sur un iPhone », souligne Frémaux, qui considère l’alternative d’une Croisette numérique comme une version « alternative précaire et improvisée de Cannes ».

 

Tremplin prestigieux pour les films internationaux, le Festival de Cannes souffre comme nombre de ses semblables des effets de la pandémie de Coronavirus, et des mesures de confinement exigées début mars.

 

Comme le précise le magazine, proposer les métrages de la 73e édition en version dématérialisée reviendrait à tourner le dos aux exploitants et distributeurs partenaires représentés au Conseil d’administration du Festival de Cannes, actuellement en plein débat sur la date d’un possible report. Une solution d’autant plus paradoxale que le Festival est depuis plusieurs décennies la vitrine mondiale du septième art en salle, et que l’irruption d’Okja dans la compétition, film de Bong Joon-ho sorti sur Netflix en 2017, avait fait grand bruit.

 

Si Séries Mania, et probablement le Marché du Film de Cannes se tournent vers des alternatives en ligne, pas question à entendre Thierry Frémaux que le Festival officiel leur emboîte le pas : « Si tous les festivals sont annulés, il faudra trouver une façon de mettre en valeur les films, d’éviter de gaspiller une année », admet néanmoins ce dernier.

 

Comme le précise Variety, cette prise de position tranchée intervient dans le cadre des déclarations des organisateurs de la Mostra de Venise, autre grand rendez-vous européen du cinéma international. Tout comme son confrère français, le président de l’événement Alberto Barbera s’est dit opposé à la tenue de la Mostra si le support numérique était la seule alternative, quitte à annuler l’édition 2020 prévue pour septembre.

 

La création d’une cellule d’accompagnement pour festivals a par ailleurs été annoncée ce 7 avril par le Ministre de la Culture.

Commentaires

A la Une

The Bikeriders : Michael Shannon retrouve le réalisateur Jeff Nichols

Pour son sixième long-métrage, le cinéaste Jeff Nichols fait à nouveau appel à son acteur fétiche Michael Shannon, et collabore… Lire la suite >>

Wednesday : Première bande-annonce de la série de Tim Burton

Après trois ans d’absence, le réalisateur américain a dévoilé les images de sa première série télévisée pour le géant du… Lire la suite >>

Wise Guys : Robert De Niro dans le prochain film de gangsters de Barry Levinson

L’acteur de 79 ans retrouve le scénariste des Affranchis et s’associe au réalisateur de Rain Man, Barry Levinson, pour un… Lire la suite >>

Le Magicien d’Oz : Kenya Barris à la réalisation du remake

Le créateur de la série Black-ish, Kenya Barris, prend les rênes du remake du Magicien d’Oz pour le studio Warner… Lire la suite >>

Modigliani : Johnny Depp à la réalisation d’un biopic sur le célèbre peintre coproduit par Al Pacino

Pour son second long-métrage, l’acteur américain s’attaque au sculpteur italien Amedeo Modigliani, avec Al Pacino en tant que coproducteur.  … Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 ONE PIECE FILM RED 575 182 1 575 182
2 BULLET TRAIN 313 237 2 804 304
3 NOPE 224 705 1 224 705
4 LES MINIONS 2 : IL ETAIT UNE FOIS GRU 213 497 6 3 358 761
5 THOR : LOVE AND THUNDER 197 826 5 2 577 053
6 KRYPTO ET LES SUPER-ANIMAUX 191 457 3 747 548
7 TOP GUN : MAVERICK 180 658 12 6 057 934
8 LA TRES TRES GRANDE CLASSE 157 884 1 157 884
9 DUCOBU PRESIDENT ! 97 550 5 967 713
10 MENTEUR 82 714 5 777 133

Source: CBO Box office

Nos Podcasts