Festival de Cannes

Festival de Cannes

Selon les propos de Thierry Frémaux, une édition numérique du Festival de Cannes, reporté à une date ultérieure, n’est certainement pas envisageable.

 

 

 

Alors que le bruit d’une potentielle compétition en ligne se répand depuis quelques temps, le délégué général du Festival, qui devait se tenir du 12 au 23 mai 2020, l’affirme : « (Pour) Cannes, son âme, son histoire, son efficacité, c’est un modèle qui ne fonctionnerait pas. Qu’est-ce qu’un festival numérique ? Une compétition numérique ? Nous devrions commencer par demander aux ayants droit s’ils sont d’accord », expliquait-il ce 7 avril dans les colonnes de Variety.

 

Le principal argument qui jouerait en défaveur d’une telle transposition, première dans l’histoire de l’événement cannois depuis sa création en 1946, serait le format d’exploitation : « Les réalisateurs […] sont motivés par l’idée de montrer leurs films sur grand écran et de les partager avec d’autres lors d’événements comme des festivals, et non pas pour que leurs œuvres se retrouvent sur un iPhone », souligne Frémaux, qui considère l’alternative d’une Croisette numérique comme une version « alternative précaire et improvisée de Cannes ».

 

Tremplin prestigieux pour les films internationaux, le Festival de Cannes souffre comme nombre de ses semblables des effets de la pandémie de Coronavirus, et des mesures de confinement exigées début mars.

 

Comme le précise le magazine, proposer les métrages de la 73e édition en version dématérialisée reviendrait à tourner le dos aux exploitants et distributeurs partenaires représentés au Conseil d’administration du Festival de Cannes, actuellement en plein débat sur la date d’un possible report. Une solution d’autant plus paradoxale que le Festival est depuis plusieurs décennies la vitrine mondiale du septième art en salle, et que l’irruption d’Okja dans la compétition, film de Bong Joon-ho sorti sur Netflix en 2017, avait fait grand bruit.

 

Si Séries Mania, et probablement le Marché du Film de Cannes se tournent vers des alternatives en ligne, pas question à entendre Thierry Frémaux que le Festival officiel leur emboîte le pas : « Si tous les festivals sont annulés, il faudra trouver une façon de mettre en valeur les films, d’éviter de gaspiller une année », admet néanmoins ce dernier.

 

Comme le précise Variety, cette prise de position tranchée intervient dans le cadre des déclarations des organisateurs de la Mostra de Venise, autre grand rendez-vous européen du cinéma international. Tout comme son confrère français, le président de l’événement Alberto Barbera s’est dit opposé à la tenue de la Mostra si le support numérique était la seule alternative, quitte à annuler l’édition 2020 prévue pour septembre.

 

La création d’une cellule d’accompagnement pour festivals a par ailleurs été annoncée ce 7 avril par le Ministre de la Culture.

Commentaires

A la Une

Being The Ricardos : Nicole Kidman et Javier Bardem dans le prochain film d’Aaron Sorkin

Nicole Kidman et Javier Bardem sont en pourparlers pour incarner à l’écran Lucille Ball et Desi Arnaz, les interprètes de… Lire la suite >>

Danny Boyle va réaliser une série sur les Sex Pistols pour FX

Le réalisateur britannique Danny Boyle prépare pour la chaîne FX une minisérie de six épisodes centrée sur le groupe punk… Lire la suite >>

Men : le nouveau projet d’Alex Garland réunira Jessie Buckley et Rory Kinnear

Alex Garland, le réalisateur d’Ex-Machina et d’Annihilation, prépare un nouveau film sous la bannière studio A24, avec au casting Jessie Buckley… Lire la suite >>

Trailer de Locked Down : Anne Hathaway et Chiwetel Ejiofor font un casse en plein confinement

Voici la bande-annonce du nouveau film de Doug Liman, Locked Down. Tournée en plein confinement, cette comédie policière réunie un… Lire la suite >>

Rencontre avec le storyboarder Sylvain Despretz autour de son artbook Los ángeles

À l’occasion de la parution de son ouvrage, Los ángeles, Sylvain Despretz, storyboardeur sur Gladiator, La Planète des singes, Panic… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 ADIEU LES CONS 600 444 1 600 444
2 30 JOURS MAX 515 328 2 1 024 143
3 LES TROLLS 2 TOURNEE MONDIALE 469 045 2 888 619
4 POLY 458 929 1 458 929
5 PETIT VAMPIRE 155 496 1 155 496
6 MISS 113 727 1 113 727
7 PENINSULA 107 865 1 107 865
8 DRUNK 89 089 2 204 024
9 THE GOOD CRIMINAL 83 519 2 199 906
10 CALAMITY, UNE ENFANCE DE MARTHA JANE CANNARY 78 309 2 138 360

Source: CBO Box office

Nos Podcasts