Festival de Cannes

Festival de Cannes

Selon les propos de Thierry Frémaux, une édition numérique du Festival de Cannes, reporté à une date ultérieure, n’est certainement pas envisageable.

 

 

 

Alors que le bruit d’une potentielle compétition en ligne se répand depuis quelques temps, le délégué général du Festival, qui devait se tenir du 12 au 23 mai 2020, l’affirme : « (Pour) Cannes, son âme, son histoire, son efficacité, c’est un modèle qui ne fonctionnerait pas. Qu’est-ce qu’un festival numérique ? Une compétition numérique ? Nous devrions commencer par demander aux ayants droit s’ils sont d’accord », expliquait-il ce 7 avril dans les colonnes de Variety.

 

Le principal argument qui jouerait en défaveur d’une telle transposition, première dans l’histoire de l’événement cannois depuis sa création en 1946, serait le format d’exploitation : « Les réalisateurs […] sont motivés par l’idée de montrer leurs films sur grand écran et de les partager avec d’autres lors d’événements comme des festivals, et non pas pour que leurs œuvres se retrouvent sur un iPhone », souligne Frémaux, qui considère l’alternative d’une Croisette numérique comme une version « alternative précaire et improvisée de Cannes ».

 

Tremplin prestigieux pour les films internationaux, le Festival de Cannes souffre comme nombre de ses semblables des effets de la pandémie de Coronavirus, et des mesures de confinement exigées début mars.

 

Comme le précise le magazine, proposer les métrages de la 73e édition en version dématérialisée reviendrait à tourner le dos aux exploitants et distributeurs partenaires représentés au Conseil d’administration du Festival de Cannes, actuellement en plein débat sur la date d’un possible report. Une solution d’autant plus paradoxale que le Festival est depuis plusieurs décennies la vitrine mondiale du septième art en salle, et que l’irruption d’Okja dans la compétition, film de Bong Joon-ho sorti sur Netflix en 2017, avait fait grand bruit.

 

Si Séries Mania, et probablement le Marché du Film de Cannes se tournent vers des alternatives en ligne, pas question à entendre Thierry Frémaux que le Festival officiel leur emboîte le pas : « Si tous les festivals sont annulés, il faudra trouver une façon de mettre en valeur les films, d’éviter de gaspiller une année », admet néanmoins ce dernier.

 

Comme le précise Variety, cette prise de position tranchée intervient dans le cadre des déclarations des organisateurs de la Mostra de Venise, autre grand rendez-vous européen du cinéma international. Tout comme son confrère français, le président de l’événement Alberto Barbera s’est dit opposé à la tenue de la Mostra si le support numérique était la seule alternative, quitte à annuler l’édition 2020 prévue pour septembre.

 

La création d’une cellule d’accompagnement pour festivals a par ailleurs été annoncée ce 7 avril par le Ministre de la Culture.

Commentaires

A la Une

Spermageddon : un film d’animation norvégien prometteur

Originals Factory a acquis les droits de distribution en France de cette comédie musicale animée autour du sexe, qui sera… Lire la suite >>

The Substance : le film de body horror avec Demi Moore se dévoile dans un teaser intrigant

Le nouveau film de Coralie Fargeat verra s’affronter Demi Moore et Margaret Qualley autour de cette fameuse substance.    … Lire la suite >>

Gladiator II : une bande-annonce épique et intense pour la suite de l’épopée historique

Ridley Scott nous replonge dans l’arène du Colisée de Rome, avec Paul Mescal pour marcher dans les pas de son… Lire la suite >>

Emmanuelle : La relecture se dévoile dans une bande-annonce sensuelle et mystérieuse

Le nouveau long-métrage d’Audrey Diwan, avec Noémie Merlant dans le rôle-titre, révèle les premières images de cette nouvelle version du… Lire la suite >>

RIP : Matt Damon et Ben Affleck à l’affiche d’un thriller criminel sur Netflix

La plateforme de streaming a récemment acquis les droits du film qui sera écrit et réalisé par Joe Carnahan, avec… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 MOI, MOCHE ET MECHANT 4 1 400 169 1 1 400 169
2 LE COMTE DE MONTE-CRISTO 1 076 425 3 3 539 650
3 VICE-VERSA 2 860 850 4 6 296 623
4 UN P'TIT TRUC EN PLUS 310 660 11 8 388 607
5 SANS UN BRUIT : JOUR 1 104 468 3 740 382
6 HORIZON : UNE SAGA AMERICAINE, CHAPITRE 1 71 398 2 193 015
7 LONGLEGS 69 851 1 69 851
8 TO THE MOON 60 663 1 60 663
9 BAD BOYS : RIDE OR DIE 53 569 6 1 175 179
10 ELYAS 45 371 2 147 466

Source: CBO Box office

Nos Podcasts