Splash - Les fesses censurees de Daryl Hannah

Les fesses censurées de Daryl Hannah avec des cheveux rallongés numériquement / Splash de Ron Howard (1984)

Les versions de certains films proposés sur la plateforme sortie le 7 avril dernier en France font débat. Cette semaine, la comédie fantastique culte Splash a amusé les internautes pour ses retouches masquant grossièrement la nudité de l’actrice Daryl Hannah.

 

 

 

Splash de Ron Howard

Tom Hanks et Daryl Hannah – Splash de Ron Howard

Lorsque Daryl Hannah (Blade Runner) avait demandé en 1984 à ce que les scènes la montrant nue soient coupées lors de la sortie en salles de Splash, comédie romantique de Ron Howard dans laquelle elle incarne une sirène aux côtés d’un jeune Tom Hanks, cette dernière ne pensait certainement pas se retrouver trente-six plus tard au premier plan des news sur Disney+.

 

Dans cette relecture moderne du conte d’Andersen La Petite Sirène, la jeune femme déambule allègrement dans le plus simple appareil, ignorant alors les codes sociaux des humains. Une scène non censurée dans l’édition vendue en DVD/Blu-ray censée être loufoque pour son contraste entre la décontraction du personnage et la réaction des passants. Mais Disney a décidé de montrer une toute autre copie du film sur son service de SVOD, en censurant le passage où l’actrice plonge dans les vagues avec des cheveux rallongés numériquement pour masquer ses fesses.

 

Le résultat moqué pour sa ressemblance avec de la fourrure n’a pas manqué d’amuser certains internautes qui ont rapidement rendu l’extrait viral sur les réseaux sociaux, quand de nombreux cinéphiles ont pointé l’altération regrettable d’une œuvre, qui plus est à l’origine produite par sa filiale destinée aux adultes Touchstone Pictures.

 

Ce n’est cependant pas la seule critique qu’essuie la plateforme, dont sont encore absents de grands classiques de la Fox, récemment acquise par la compagnie, dont les franchises Alien et Die Hard. Lors de son lancement en novembre dernier aux États-Unis, les spectateurs ont pu constater qu’une courte scène bonus de Toy Story 2 a été ôtée du générique pour son sexisme, et qu’un personnage de Dumbo a supprimé pour être une caricature raciste, ou encore l’absence du film Mélodie du Sud sorti en 1946 pour des raisons similaires.

 

Des modifications annoncées en amont par la compagnie, comme le rappelle 20 Minutes, qui entendait présenter un catalogue nettoyé pour cadrer, selon ses déclarations, avec des valeurs plus contemporaines. Toutefois, l’arrivée de son offre en France suscite de nouvelles remarques, dont le manque de cohérence cette fois avec l’avertissement inclus dans la description de Fantasia censé contenir des « représentations culturelles obsolètes » et l’édition présentée.

 

En effet, comme l’ont pointé certains internautes, alors que Disney+ prétend que la version de Fantasia est bien l’originale sortie en 1940, dans laquelle apparaissent des centaures à l’effigie d’Afro-Américaines correspondant aux caricatures racistes de l’époque, il s’agit en réalité d’une réédition censurée postérieure à 1969. Le long-métrage ressorti à plusieurs reprises a subi de nombreuses retouches, – détaillées dans un article du site Les Grands Classiques – à la suite de polémiques sur les représentations discriminantes qui figuraient dans le segment nommé La Symphonie pastorale. Idem pour Lilo & Stitch, qui présente une recoupe datant de 2010 pour une toute autre raison, afin d’éviter que l’âge limite ne passe au-dessus de douze ans lors de sa sortie au Royaume-Uni.

 

Des tollés pour certains qui n’ont pas empêché le service de séduire 50 millions d’utilisateurs en cinq mois dans le monde et de se hisser au sommet des applications les plus téléchargées lors de son arrivée dans l’Hexagone, le 7 avril dernier.

 

 

Commentaires

A la Une

We Are Who We Are : premier teaser pour la minisérie de Luca Guadagnino

Deux adolescents qui échangent sur les rochers d’une plage italienne. Le teaser de la première série du réalisateur de Call… Lire la suite >>

Le bassin de la Villette va accueillir un cinéma flottant

Dans le cadre de l’ouverture de la saison de Paris Plages, le bassin de la Villette sera le théâtre d’un… Lire la suite >>

La suite de Ready Player One va sortir en roman dans les prochains mois

Intitulée Ready Player Two, la suite du roman Player One paraîtra le 24 novembre prochain aux États-Unis.      … Lire la suite >>

The Hand of God : Paolo Sorrentino retourne à Naples pour son prochain film pour Netflix

Probablement dédié à l’illustre footballeur Diego Maradona, The Hand of God marque le retour du réalisateur dans sa ville natale… Lire la suite >>

I’m Thinking of Ending Things : l’intriguant thriller écrit par Charlie Kaufman pour Netflix

Le scénariste adepte des histoires sinueuses a écrit et réalisé l’adaptation du roman horrifique I’m Thinking of Ending Things de… Lire la suite >>

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 LA BONNE EPOUSE 126 691 17 507 224
2 LES PARFUMS 121 018 1 121 018
3 EN AVANT 86 495 18 769 385
4 DE GAULLE 75 074 18 791 823
5 L'OMBRE DE STALINE 55 652 3 140 532
6 INVISIBLE MAN 43 454 19 715 734
7 THE DEMON INSIDE 32 818 3 83 050
8 L'APPEL DE LA FORET 25 662 20 1 229 062
9 NOUS, LES CHIENS... 24 040 3 46 153
10 10 JOURS SANS MAMAN 22 575 20 1 151 800

Source: CBO Box office

Nos Podcasts