Kristen Stewart en Lady Diana pour Pablo Larrain

Publié par Joanna Wadel le 20 juin 2020
Lady Diana - Kristen Stewart

Lady Diana – Kristen Stewart

Après avoir consacré un portrait intimiste à la First Lady Jackie Kennedy incarnée par Natalie Portman dans son biopic Jackie, Pablo Larrain se tourne vers une autre figure féminine du XXe siècle au destin tragique, la princesse Diana Spencer. Chose plus curieuse, l’interprète choisie pour camper la mère des princes Harry et William : Kristen Stewart.

 

 

 

Pablo Larrain

Pablo Larrain

Difficile de faire plus incongru, et pourtant, selon Deadline, c’est bien la star qui a dernièrement prêté ses traits à Jean Seberg et à une des trois Drôles de Dames, qui devrait se coiffer du brushing de la regrettée Princesse de Galles, décédée à l’âge de 36 ans le 31 août 1997 des suites d’un accident de voiture sous le pont de l’Alma, alors qu’elle tentait d’échapper aux paparazzis.

 

Toutefois, dans la veine d’une tendance empruntée par nombre de biopics modernes, le long-métrage qui a de fortes chances d’être présenté aux acheteurs du Marché du film virtuel de Cannes, ne reprendra pas l’intégralité de la vie de Diana, se concentrant sur un ou plusieurs moments clés de son existence.

 

En l’occurrence, le scénariste Steven Knight se focalise sur une fin de semaine éprouvante pour la jeune femme au début des années 1990, trois jours durant lesquels elle prend la décision de mettre fin à son mariage avec le Prince Charles et d’entamer un virage radical, loin de la famille royale britannique. Une prise de conscience qui a lieu dans la propriété de Sandringham à Norfolk, où les Windsor ont pour coutume de passer les fêtes de Noël.

 

La rupture du couple princier, épisode marquant de l’histoire de la couronne inspire le réalisateur chilien, qui voit en Diana l’incarnation d’un courage et d’une émancipation rare : « Nous avons tous grandi, du moins je l’ai fait dans ma génération, en lisant et en comprenant ce qu’est un conte de fées […]. Habituellement, le prince vient et trouve la princesse, l’invite à devenir son épouse et, finalement, elle devient reine. C’est le conte de fées. Quand quelqu’un décide de ne pas être la reine, et dit, ‘Je préfère m’en aller et être moi-même’, c’est une grande décision, un conte de fées à l’envers. J’ai toujours été très surpris et j’ai pensé que cela avait dû être très difficile à faire. C’est le cœur du film. », explique Larrain au site américain, touché comme nombre de personnes de sa génération par le contraste entre le mariage enchanteur des époux et leur divorce sur fond de scandale.

 

En 2013, Oliver Hirschbiegel dédiait un biopic à Lady Di (jouée par Naomi Watts), centré sur son histoire d’amour méconnue avec le docteur Hasnat Khan, un chirurgien d’origine pakistanaise qu’elle fréquentait avant sa mort. Bien qu’il présente un portrait lacunaire et idéalisé de Diana Spencer, ex-princesse et mère de famille qui peine à rompre avec son passé, le long-métrage avait le mérite de dévoiler un pan jamais traité à l’écran de la jeune femme. Nul doute que Pablo Larrain saura insuffler à son projet la même sensibilité qu’à Jackie, un envers du décor bouleversant resserré sur son sujet.

 

Le cinéaste, admiratif de la carrière éclectique de son actrice principale, – nommée actrice de la décennie par la Hollywood Critics Association – s’est dit sûr de son choix : « Kristen peut être beaucoup de choses, et elle peut être très mystérieuse et très fragile et, en fin de compte, très forte aussi, ce dont nous avons besoin. La combinaison de ces éléments m’a fait penser à elle. La façon dont elle a répondu au script et comment elle aborde le personnage, c’est très beau à voir. Je pense qu’elle va faire quelque chose d’étonnant et d’intrigant en même temps. Elle est une force de la nature. », a-t-il confié, relayé par Deadline.

 

Le film, encore sans titre, doit entrer en production début 2021.

Commentaires

A la Une

Cannes 2024 : La sélection officielle dévoilée

La sélection officielle de cette 77e édition du Festival de Cannes promet d’être intéressante. Un nouveau film de Yórgos Lánthimos avec Emma Stone, le retour de la saga Mad Max, un projet de Francis Ford Coppola vieux de presque 40 ans, et bien d’autres surprises…

Cannes 2024 : Megalopolis de Francis Ford Coppola présenté sur la Croisette

Le réalisateur de 85 ans signe son retour avec son film autofinancé Megalopolis, qui sera présenté en compétition à la 77e édition du Festival de Cannes. 

George Lucas recevra une Palme d’Or d’honneur lors du 77e Festival de Cannes

Dans une galaxie pas si lointaine, à Cannes, lors de la Cérémonie de clôture du 77e festival, George Lucas, célèbre scénariste, réalisateur et producteur de la saga Star Wars, recevra une Palme d’Or d’honneur.

Dune 3 et Nuclear War : les prochains projets de Denis Villeneuve

La collaboration entre Denis Villeneuve et Legendary ne semble pas prête de s’arrêter. Après le succès du second volet des aventures de Paul Atréides, les prochains projets du réalisateur pour le studio…

Un Matrix 5 en préparation chez Warner Bros avec Drew Goddard à la réalisation

Le studio lance le développement d’une suite de la saga Matrix qui marque un tournant pour la franchise car il ne sera pas réalisé par les Wachowski.

Nos vidéos

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 GODZILLA X KONG : LE NOUVEL EMPIRE 442 704 1 442 704
2 KUNG FU PANDA 4 334 599 2 1 160 497
3 DUCOBU PASSE AU VERT ! 231 183 1 231 183
4 ET PLUS SI AFFINITES 149 749 1 149 749
5 DUNE DEUXIEME PARTIE 143 811 6 3 864 690
6 PAS DE VAGUES 94 548 2 265 365
7 IL RESTE ENCORE DEMAIN 87 633 4 465 632
8 LA PROMESSE VERTE 74 908 2 251 189
9 SIDONIE AU JAPON 53 732 1 53 732
10 LE JEU DE LA REINE 49 130 2 156 002

Source: CBO Box office

Nos Podcasts