Résumé : ce livre abondamment illustré, avec de nombreux documents inédits, dont des documents de travail venant des créateurs eux-mêmes, raconte 125 années d’une histoire passionnante, celle du cinéma d’animation en France.

♥♥♥♥♥

 

Cinema danimation. La French touch - couverture

Cinema d’animation. La French touch – couverture

Avec pas moins de sept longs métrages produits pour la seule année 2016, c’est peu dire que le dessin animé français a la cote. Nouvelle preuve de cette indéniable vitalité avec ce monumental ouvrage consacré aux productions de l’animation hexagonale. L’histoire de la French touch racontée par Laurent Valière, journaliste à France Info et producteur sur France Musique, débute avec les pantomimes lumineuses de Émile Reynaud, précédant de quelques années la présentation officielle du Cinématographe des frères Lumière, pour se prolonger jusqu’au récent Ma vie de Courgette de Claude Barras. 120 années de création pour 250 pages à travers lesquelles se côtoient des noms célèbres (Émile Cohl, Paul Grimault, Michel Ocelot, Jean-François Laguionie) et des figures moins connues mais non moins illustres (Berthold Bartosch, auteur d’un film unique et génial : L’idée ; Jean Image, réalisateur du premier long métrage d’animation français ; Georges Lacroix, véritable précurseur dans le domaine de l’image de synthèse). L’approche chronologique adoptée par Valière permet de dégager les grandes tendances de l’animation française (des premières expérimentations aux spécificités des nombreuses écoles d’animation en passant par la popularisation des techniques du numérique ou la question de l’adaptation de la bande dessinée au cinéma), de souligner son évolution formelle, mais aussi de s’attarder sur des cas particuliers (courts et longs métrages, réalisateurs, maisons de production). Car loin de n’être qu’une savante recension de films, ce Cinéma d’animation se présente comme une véritable somme à valeur encyclopédique.

.

En plus de parcourir l’ensemble des formats et des secteurs de production (cinéma, télévision), l’ouvrage déborde le cadre de son objet d’étude pour s’attarder sur certains milieux trop souvent oubliés (la publicité, le jeu vidéo, la supervision d’effets spéciaux), sans oublier de lorgner du côté des cinématographies étrangères (les États-Unis bien sûr, mais aussi le Japon ou différents pays d’Europe de l’est). Aux analyses expertes de Valière répondent de nombreux entretiens avec différents acteurs du monde de l’animation. Valérie Hadida, character designer de Chasseurs de dragons, Marc du Pontavice, producteur de la série Oggy et les Cafards, ou encore Marjane Satrapi, dessinatrice et coréalisatrice de Persepolis, reviennent longuement sur les particularités de leur profession, tandis que les dernières pages du livre permettent de découvrir en images les secrets de fabrication de Dilili à Paris, le dernier film en préparation de Michel Ocelot. Car voilà bien l’une des principales qualités de cet ouvrage : son iconographie foisonnante.

.

Photogrammes, story-boards, dessins préparatoires et autres croquis rythment la lecture, illustrant de façon très concrète les propos de Valière, tout en conférant à l’ensemble la dimension d’un beau livre sans pareil. Le lecteur prend ici conscience de l’importance de cet ouvrage qui se présente déjà comme un incontournable dans le domaine des études consacrées au cinéma (d’animation).

.

.

.

Commentaires

A la Une

Les Tommyknockers de Stephen King adapté au cinéma

Universal Pictures a remporté les droits pour porter sur grand écran le bestseller Les Tommyknockers de Stephen King, paru en… Lire la suite >>

David Leitch va adapter le jeu vidéo The Division

David Leitch a été choisi pour diriger l’adaptation cinématographique du jeu vidéo à succès The Division, avec Jessica Chastain et… Lire la suite >>

Les Maîtres de l’Univers ont trouvé leurs réalisateurs

Sony Pictures a trouvé le duo pour mener la nouvelle adaptation cinéma des Maîtres de l’Univers, avec les frères Aaron et… Lire la suite >>

Cannes 2018 : Compléments de sélection

Comme annoncé par Thierry Frémaux lors de la conférence de presse le 12 avril dernier, voici les films qui rejoignent… Lire la suite >>

Box Office France : Taxi 5 double la concurrence

Au top hebdo du 11 au 17 avril, Taxi 5 ne laisse personne dans son sillage même s’il réalise un… Lire la suite >>

Box OFFICE France

Titre Cette sem. Nbr Sem. Cumul
1 TAXI 5 1 524 218 1 1 524 218
2 PIERRE LAPIN 377 820 2 873 308
3 READY PLAYER ONE 360 023 3 1 719 988
4 RED SPARROW 231 629 2 563 592
5 TOUT LE MONDE DEBOUT 192 720 5 2 221 367
6 GASTON LAGAFFE 147 036 2 383 792
7 SHERLOCK GNOMES 145 139 1 145 139
8 L'ILE AUX CHIENS 139 267 1 139 267
9 LA CH'TITE FAMILLE 87 095 7 5 502 509
10 DANS LA BRUME 85 451 2 208 848

Source: CBO Box office